Ce qui vous manque c’est l’action, pas l’inspiration

N’importe quel sujet peut devenir une source d’inspiration à partir du moment où vous y faites attention. Pour écrire les articles quotidiens que je propose aux membres Premium par exemple, je trouve mon inspiration dans les livres que je lis, en lisant des articles sur Internet, en participant à des conversations avec des proches ou des amis. Le vrai problème n’est pas de “trouver l’inspiration”, mais plutôt de la reconnaitre au moment où elle se présente à nous, et surtout d’agir pour l’exploiter. Il y a quelques mois, lorsque je voyais un blogueur comme Seth Godin qui poste un article par jour depuis des années, …

Exercice photo : posez le cerveau

Lorsque nous étions enfant, tout n’était que jeu. Et c’est grâce au jeu que nous avons appris à marcher, à parler, à prendre des décisions, à interagir avec le monde qui nous entoure… Des choses beaucoup plus difficiles à apprendre que la photo. Aujourd’hui adultes, nous avons perdu cette faculté à voir le monde comme un jeu. Nous prenons les choses trop au sérieux. Et c’est ce qui nous bloque. Ce qui nous empêche d’expérimenter. Ce qui nous empêche d’apprendre et de progresser. Un exercice pour vous aujourd’hui : Réglez votre appareil en mode automatique Dès que quelque chose attire votre regard, comptez jusqu’à 3 …

Les étapes de l’éditing d’un projet photo

Le processus d’éditing commence au moment où vous enregistrez une photo sur la carte mémoire de votre appareil photo et se termine lorsque votre projet prend fin et donne naissance à un produit fini — qu’il s’agisse d’une exposition, d’un livre ou d’une série de tirages. L’éditing ne se fait donc pas en quelques minutes, mais sur une durée variable, pouvant aller de quelques jours à plusieurs mois ou années selon le projet sur lequel vous travaillez. Pour que votre éditing soit efficace, plusieurs étapes doivent être respectées : Se remémorer vos photos : lorsque vous revenez d’un voyage par exemple, vous ne vous souvenez …

Rôle et importance de l’éditing en photographie

Un projet photo n’est un projet que s’il débouche sur quelque chose de concret. Amasser des centaines de photos sur un certain sujet n’est pas un projet. C’est un sujet, un intérêt, une curiosité — appelez ça comme vous voulez — mais pas un projet. Un projet ne devient un projet que si une sélection est faite. Vous partez d’un nombre important de photos et vous en faites une sélection précise et ordonnée. Ordonnée car vous comprenez bien que créer un livre par exemple ne se résume pas à coller au hasard 50 photos les unes à côté des autres. Chaque photo doit être sélectionnée avec …

Vous avez le choix : vous pouvez vous trouver des excuses, ou décider de devenir un grand photographe

Beaucoup de photographes s’inventent des excuses pour ne pas faire ce qu’ils ont à faire : prendre des photos. Il leur manque du matériel, il n’y a rien d’interessant à photographier là où ils habitent, il n’ont pas de studio, ils n’ont pas de modèle… Se trouver des excuses, c’est aussi ce qu’aurait pu faire Paolo Roversi quand il est arrivé à Paris en 1973. Mais au lieu de ça, il décida de devenir un grand photographe. I arrived in Paris one November evening in 1973. In the driving rain, I looked for a hotel: Hôtel Namur, rue Delambre, 19 francs a night. One afternoon, …

Prenez l’habitude d’utiliser un journal photo

Avant de m’intéresser à la photo, j’ai fait de la voile à haut niveau. Après chaque entrainement, chaque régate, je prenais quelques minutes pour retracer ma journée, analyser les problèmes rencontrés mais aussi les points positifs — dont on apprend autant que les échecs, à partir du moment où on les analyse. Cette analyse, bien que rapide, m’apportait beaucoup. Elle me permettait de corriger mes problèmes et d’ancrer dans ma mémoire ce que j’avais appris. Elle décuplait aussi mes progrès : pour un même temps passé sur l’eau, je progressais plus qu’une autre personne qui ne prenait pas le temps de cette analyse. Beaucoup de …

Journal Photo : l’importance d’un debriefing après chaque sortie photo

Une grande partie de notre apprentissage ne se fait pas sur le coup mais après coup. C’est après avoir terminé une séance d’entrainement par exemple que notre cerveau analyse, traite les données qu’il a emmagasiné, les mets en relation avec nos expériences passées et les enregistre dans notre mémoire. L’après est tout aussi important que la pratique elle-même. Et ceci est vrai dans toutes les disciplines, notamment la photographie. Pourtant, beaucoup de photographes ne prennent pas le temps, après une sortie photo, de se poser pour faire un débriefing de leur séance. Et c’est une erreur. Après une sortie photo, prenez le temps de vous …

Devez-vous utiliser le mode manuel de votre appareil photo ?

“Dois-je utiliser le mode manuel de mon appareil photo ?” Si on ne m’a pas posé cette question 100 fois, on ne me l’a jamais posée. Et quand on fait des recherches sur Internet, on voit tout et son contraire à propos de ce fameux mode manuel. Certains photographes ne jurent que par lui et d’autres disent qu’il est inutile — les deux ont tort. Certains font tout pour l’éviter et ne savent même pas l’utiliser — ils se tirent une balle dans le pied — alors que d’autres se vantent de n’utiliser exclusivement que ce mode là — ils se tirent une balle dans …

Organisez-vous pour vous libérer l’esprit et créer

Un projet photo est un excellent moyen de faire autre chose que de la technique. Et c’est important, car la technique ne fait pas tout dans une photo — loin de là même. Vous devez comprendre et maitriser la technique, mais ça doit rester un outil, pas une fin en soi. Je prends souvent l’exemple de l’apprentissage de la conduite. Vous devez apprendre la technique pour faire avancer une voiture mais le but est ensuite de pratiquer pour internaliser son fonctionnement et pouvoir faire autre chose que vous concentrer sur votre voiture. Si vous avez passé votre permis de conduire il y a quelques temps déjà, vous …

Combien de photos avez-vous prises le mois dernier ?

En 1966-1967, Joel Meyerowitz et son ex-femme Vivian ont passé environ 6 mois en Andalousie. Ce fut l’occasion pour lui de photographier la région et ce séjour donna naissance à un livre : My spanish trip 1966-1967. Pendant ces 6 mois, Joel Meyerowitz à pris environ 8 000 photos. Un peu plus de 1 000 par mois. Et à l’époque, vous vous en doutez, ces photos étaient prises sur des pellicules qu’il fallait acheter, transporter puis développer — beaucoup moins facile que le numérique aujourd’hui. Un autre grand photographe, Robert Frank, à passé près de trois ans (de 55 à 57) à sillonner les Etats-Unis …