Si votre projet est mal accueilli par le public, mieux vaut s’en apercevoir avant de le dévoiler au monde entier. Il est donc important de soumettre votre travail à un petit groupe de critiques avant de le rendre public ou de le commercialiser. Voyez ceci comme une sorte de beta test, vous demandez à quelques personnes de tester votre produit et de vous dire ce qu’ils en pensent, pour pouvoir l’améliorer si nécessaire avant son lancement à plus grande échelle.

Vous devez donc soumettre votre projet à la critique avant qu’il soit terminé, mais pas trop tôt non plus. En effet, pendant toute la phase de réflexion et de conception initiale de votre projet, il vaut mieux que vous travailliez dans votre coin, en vous coupant de toute critique et de toute influence. Le but de cette phase est de créer quelque chose qui vous ressemble le plus possible, un travail personnel qui dévoile vos idées et votre personnalité — pas celles des autres. En demandant des avis trop tôt, vous risquez d’être influencé par les critiques, et d’apporter des changements à votre projet ; changements qui le dénatureront, car plutôt que d’être authentique et personnel, il sera créé dans le but de satisfaire un public.

L’idéal est donc de soumettre votre projet à la critique assez tard dans sa conception, mais de garder l’esprit ouvert et d’être conscient que, même si vous ne vous en apercevez pas, il vous reste probablement pas mal de travail et de changements à lui apporter. Si vous voulez un repère, montrez votre travail quand vous pensez qu’il est terminé à 90%, et les critiques se chargeront de vous faire comprendre qu’en réalité vous n’êtes qu’à 60% de la fin de votre projet.

(Dans mon dernier essai intitulé « Petit Guide De Critique Créative », je vous explique pourquoi il est important de soumettre votre travail à la critique, comment tirer profit des avis récoltés, mais aussi comment critiquer le travail d’autres photographes ou artistes, soit pour les aider à améliorer leurs œuvres, soit pour vous permettre de mieux les comprendre, et d’y trouver de l’inspiration et des idées pour améliorer votre propre travail. Cet article en est un extrait. Découvrez-le en cliquant ici : Petit guide de critique créative)