Comment réussir l'exposition de vos photos

UNE FORMATION EN LIGNE DANS LAQUELLE VOUS APPRENDREZ...


COMMENT RÉUSSIR L'EXPOSITION DE VOS PHOTOS


Même quand les conditions de luminosité sont difficiles

— Sans vocabulaire technique ni explications compliquées —

Résultats 100% garantis

Si vous ne progressez pas, je vous rembourse intégralement

Lorsque vous maitriserez l'exposition de vos photos, vous serez enfin capable de...

  • Réussir vos photos quand il y a de fortes différences de luminosité — vous savez, quand le ciel est très lumineux et le premier plan très sombre
  • Mettre en avant votre sujet en contrôlant parfaitement son exposition — même s'il se trouve devant un arrière plan sombre ou très lumineux
  • Changer l'ambiance de vos photos en jouant sur l'exposition — sous-exposer vos photos vous permettra de créer des ambiances lugubres alors que les surexposer créera des images oniriques et joyeuses.

Difficile de réussir l'exposition d'une photo quand le ciel est lumineux et le premier plan sombre.

Cette formation est excellente. J'ai tellement appris. Je photographiais plus par instinct. Je n'arrivais pas à comprendre la relation des 3 éléments du triangle d'exposition. En une seule lecture de chacun des cours j'ai saisi le lien — Diane

Cela fait maintenant plusieurs mois que je m’intéresse à la photo beaucoup de choses m'étaient plus ou moins familières mais cette formation m'a permis de réunir les pièces du puzzle et de comprendre le mécanisme d'une photo réussie. — Thomas

Je suis impressionnée par ta façon, tellement pro, de "décortiquer" pas à pas les défauts de l'image, les solutions à envisager pour y remédier et le résultat final que tu obtiens. Tes conseils pertinents me seront précieux — Christiane

Absolument géniale, enfin une méthode claire qui part de zéro. Bravo pour la pédagogie ! — Anonyme

Tout simplement génial pour progresser sur les réglages expo car je coinçais un peu sur le domaine et la je vois vraiment le bout du tunnel avec la formation que tu nous as proposé — Carlos

Formation bien expliquée. Cela m’a débloqué un peu le cerveau. Explications avec des termes simples, mieux que dans les livres. — Josette

Les inscriptions ferment bientôt

-
Days
-
Hours
-
Minutes
-
Seconds

Ne laissez pas passer votre chance !

Les inscriptions sont actuellement fermées

Les inscriptions à cette formation sont actuellement fermées. Chaque année, seulement deux sessions sont organisées et, à chaque fois, les inscriptions n'ouvrent que pendant quelques jours. Pour ne pas rater la prochaine session, inscrivez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous. Vous recevrez un email dès que les inscriptions ouvriront.

Ne laissez pas passer votre chance !

Nicolas Croce

Featured in

Bonjour, je suis Nicolas Croce, l'auteur du best-seller J'apprends La Photographie et le fondateur de l'Université de la Photo.

J'ai appris la photo seul, en suivant des formations sur internet et en ayant un autre boulot à côté pour payer mes factures.

Aujourd'hui, j'aide plus de 50 000 photographes de tous niveaux à progresser plus rapidement, à développer leur créativité et à vivre de leur passion...

Mais, il y a quelques années, j'étais loin d'être à ce niveau.  

En 2009, je suis parti en voyage en Suède. En hiver, en Scandinavie, il n’y a que peu de lumière. Le jour se lève à 9h et il fait nuit a 15h. Toute la journée le soleil reste très bas sur l’horizon.  

La majorité des photos prises au cours de ce voyages étaient ratées. Mon principal problème était l’exposition de mes photos.

Voila le genre de photos que je prenais en 2009 : aucune maitrise de l'exposition

Je n’arrivais pas à comprendre ce qui clochait ni ce qui faisait que mon appareil, une fois sur deux, prenait des photos où les bâtiments étaient complètement noirs ou presque.  

A mon retour en France, j’étais frustré. J’aurais aimé prendre des photos qui fassent ressentir à mes amis l’ambiance qui régnait en Suède. Mais au lieu de ça, j’avais des photos complètement nulles.

En réalité, mes photos étaient tellement moches que j’ai eu honte de les montrer et je les ai gardées pour moi… 

Vous pouvez comprendre pourquoi j'ai eu honte de montrer mes photos, non ?

La faute au matériel

Quelques semaines après mon voyage, j’ai eu la révélation :  

A Stockholm, j’utilisais un compact. Tous les pros se servent de reflex. Le problème vient certainement de là !  

Alors j’ai acheté du matériel. Un reflex tout neuf et plusieurs objectifs.  

Fier de mon achat et persuadé d’avoir trouvé la solution à mes problèmes, je suis reparti prendre des photos — en restant à côté de chez moi car je n’avais plus assez d’argent pour voyager.

Avec mon nouveau reflex, j’ai tout de suite vu la différence sur mes photos… Elles étaient pires qu’avant !  

Quoi ? J’ai dépensé autant d’argent pour un appareil qui prend des photos encore plus moches que mon ancien compact ?  

Eh oui ! C’est la triste vérité à laquelle j’ai du me résoudre après quelques semaines de réflexion.  

Ne connaissant rien à la technique de la photo, mon reflex était trop compliqué pour moi. J’avais plus de choses gérer que sur mon compact. Du coup, je me concentrais sur mon appareil et en oubliais le sujet que je photographiais.  

Le résultat était catastrophique — et d’autant plus décevant que j’avais craqué pas mal d’argent pour acheter cet appareil !

Des noeuds dans le cerveau

Après cette seconde déception, j’ai compris une chose : le problème venait de moi. Il fallait que j’apprenne la technique pour savoir comment réussir mes photos.  

Je ne fais jamais les choses à moitié — ça n’a pas changé aujourd’hui — alors j’ai acheté des livres techniques, avec des titres compliqués. Je me suis abonné à des revues. J’ai lu des articles de blog et regardé des heures de vidéos sur Youtube.  

Les premiers mois ont été difficiles. J’avais l’impression que tout se mélangeait dans ma tête — trop d’informations ! Certaines d’entre elles se contredisaient et j’avais l’impression d’avoir des noeuds dans le cerveau. Je n’arrivais pas à tout mettre dans le bon ordre.  

Je me disais que c’était normal. La photo étant un art compliqué, il me faudrait quelques temps pour comprendre.  

Après quelques mois, comme je le pressentais, il y a eu du changement… Mais pas dans le sens que j’avais anticipé.  

Je pensais qu’après quelques mois ça allait s’améliorer. En réalité, c’est devenu pire.  

Oui, encore pire qu’avant !  

Non seulement tout continuait à être embrouillé dans ma tête, mais en plus je n’avais plus aucune motivation.

Au bord du gouffre

Je n’avais plus envie de sortir prendre des photos. J’avais même envie de tout arrêter.  

C’est d’ailleurs ce que j’ai fait : pendant plusieurs mois, je n’ai pas pris une seule photo. 

Heureusement, malgré la baisse de motivation, je n’ai pas vendu mon matériel.  

J’ai profité de cette pause pour réfléchir à la cause de mon problème. Qu’est ce qui faisait qu’aujourd’hui je n’avais plus envie alors que, seulement quelques mois auparavant, je prenais des photos tous les jours ?  

La réponse était simple : je me concentrais trop sur la technique et la théorie au lieu de prendre du plaisir à découvrir de nouveaux sujets et passer du temps sur le terrain.  

Le jour ou j’ai compris cela, tout à changé. J’ai repris mon appareil, j’ai retrouvé du plaisir et j’ai progressé plus rapidement que jamais.  

Finalement, le problème était dans ma tête. Mes fausses croyances m’empêchaient de progresser et ont faillit me faire arrêter la photo.

Au final, j’ai bien fait de m’accrocher

En 2015, après quelques années de pratique, je suis retourné en Suède.  

Cette fois-ci, à mon retour, j’ai été fier de montrer mes photos à mes proches. Ils les ont adoré !  

En 5 ans, ce qui a le plus changé sur mes photos est ma capacité à contrôler leur exposition. Lors de mon premier voyage, c’était mon boitier qui faisait ce qu’il voulait. 5 ans après, c’était moi qui pilotait. J’indiquais à mon appareil ce qu’il devait faire et, en retour, il prenait les photos qui ressemblaient à ce que j’avais en tête. Et ça a tout changé !  

Lorsque je voulais photographier un paquebot amarré dans le port, en 2009 ça donnait ça :

L’exposition de la photo est complètement ratée. Elle est sous-exposée, quasiment toute noire. On ne distingue même pas qu’il s’agit d’un paquebot.  

En 2015, j’ai photographié le même paquebot et ça donne ça :

Là on voit de quoi il s’agit !  

Il n’y a pas qu’en extérieur que le contrôle de l’exposition change tout. En intérieur aussi. Toujours en 2009, je suis allé boire un coup dans un bar de Stockholm. J’ai voulu photographier le barman qui servait un cocktail. Ça a donné ça :

Non seulement la photo est floue, mais en plus le barman, qui devait être le sujet de ma photo, est mal exposé. Du coup notre regard n’est pas attiré par lui — alors que je voulais qu’il soit le centre d’intérêt.  

Lors de mon second voyage, j’ai voulu réaliser la même photo. Le bar n’était pas le même mais les conditions quasiment identiques : un barman derrière son comptoir en train de réaliser un cocktail dans un bar ou la lumière est faible. Ça a donné ça : 

Quand je vois la différence entre mes photos de 2009 et celles de 2015, je m’aperçois a quel point j’ai progressé. Je vois surtout l’importance qu’a la maitrise de l’exposition sur mes photos.  

Contrôler l’exposition m’évite de rater mes photos, me permet de bien mettre en avant mon sujet et de retranscrire l’ambiance que je ressentais lorsque j’ai déclenché.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous empêche de progresser ?

Après toutes ces aventures, j’ai découvert que trois fausses croyances m’avaient empêché de progresser et de rester motivé — et que la plupart des photographes débutants les partageaient.

C’est la faute de mon matériel

  • Si j’avais assez d’argent pour changer d’appareil photo, j’arriverais enfin à prendre les photos que je veux
  • C'est facile pour les pros, ils ont du matériel tellement cher qu’ils réussissent à créer de magnifiques photos
  • Dès que j’ai assez d’argent, je m’achète le nouveau Canon qui vient de sortir. Avec lui j’aurais enfin des photos bien nettes

Je suis perdu et c’est trop compliqué pour moi

  • Il y a tellement de choses à apprendre que je ne sais pas par ou commencer.
  • Avec mon travail et les enfants à gérer, je n’ai pas assez de temps pour apprendre
  • Qu’est ce que je fais de mal ? Malgré tous mes efforts j’ai l’impression de ne pas y arriver !
  • Il y a tellement de vocabulaire technique et de choses à savoir qu’il me faudra des années pour comprendre tout ça.

Je ne suis pas né avec un don pour la photo

  • De toute façon, la photo c’est trop compliqué pour moi. Je n’y arriverai jamais. Je ne suis simplement pas doué pour ça.
  • Je ne suis pas créatif et n’ai aucune originalité. Je n’ai jamais été un artiste alors je n’arriverai jamais à progresser en photo.
  • Je n’ai pas de mémoire et n’arrive jamais à me souvenir de quels réglage je dois faire pour réussir mes photos quand il y a peu de lumière.

L’une de ces affirmations vous semble familière ?

A un moment ou à un autre de mon apprentissage de la photo, j’ai sincèrement pensé que chacune de ces affirmations était vraie.  

  • J’ai pensé que le matériel plus cher permettait de prendre de meilleurs photos. 
  • J’ai pensé que la photo était trop compliquée pour moi. 
  • J’ai pensé que je n’avais pas le don nécessaire pour prendre de belles photos.  


Je sais ce qu’on ressent quand on pense ces choses là mais je veux vous rassurer tout de suite :  

Premièrement, c’est tout à fait normal de penser ces choses-la lorsqu’on débute.  

Deuxièmement, ces croyances sont fausses.  

Au cours de mon apprentissage, j’ai lu des dizaines de livres et suivi de nombreuses formations. J’ai fait beaucoup d’erreurs. Des erreurs que je regrette aujourd’hui car elles m’ont couté beaucoup d’argent et de temps.  

Comme je vous l’ai dit, j’ai failli arrêter la photo. Et c’est pendant une pose de plusieurs mois sans prendre une seule photo que j’ai compris ce qui n’allait pas. J’ai compris que je me trompais et j’ai découvert… 

3 vérités au sujet de la photo

— VÉRITÉ NUMÉRO 1 —

CE N'EST PAS LE MATÉRIEL QUI FAIT DE BELLES PHOTOS MAIS LE PHOTOGRAPHE

En photo, le matériel ne fait pas tout, loin de là.  

Un bon photographe sera capable de réaliser de belles photos avec un smartphone. Par contre, mettre un appareil ultra-perfectionné dans les mains d’un débutant ne l’aidera pas.  

C’est même l’inverse qui se produit généralement. Un appareil “expert” n’est pas adapté au niveau d’un débutant. Il est plus compliqué à utiliser, regorge de boutons et de réglages et a souvent moins d’automatismes activés pour vous aider. Un débutant qui achète un boitier expert dans l’espoir d’améliorer ses photos sera déçu. Il ratera encore plus de photos qu’avant — c’est ce qu’il m’est arrivé !  

La complexité n’est pas le seul défaut d’un appareil “expert”. Plus lourd et plus encombrant, vous aurez du mal à le transporter. Plus cher, vous aurez peur de l’abimer ou qu’on vous le vole. Résultat : vous l’aurez moins souvent avec vous, vous prendrez moins de photos et vous progresserez moins vite !  

Donc, si vous croyez que changer votre appareil va vous faire progresser, vous vous trompez !  

La seule chose pour laquelle un matériel hors de prix peut vous aider, c’est impressionner la galerie et faire le malin — ça fonctionne bien, tant que personne ne voit vos photos.  

Si vous voulez progresser, vous devez apprendre et pratiquer. C’est ça la première chose que j’ai découverte. Il n’y a pas de formule magique ni de raccourci qui va vous transformer en super-photographe en un claquement de doigts.

— VÉRITÉ NUMÉRO 2 —

LA TECHNIQUE PHOTO EST SIMPLE ET TOUT LE MONDE PEUT Y ARRIVER.

Un appareil photo est quelque chose de très simple : une boite noire avec un trou qui laisse entrer la lumière et un bouton (le déclencheur) qui permet de l’enregistrer.  

Au fil des ans, beaucoup de fonctions ont été ajoutées aux appareils photos. La plupart ne servent à rien.  

Lorsque vous prenez une photo, vous contrôlez combien de lumière entre dans votre appareil.  

Si vous laissez entrer trop de lumière, vous obtiendrez une photo surexposée ; c’est à dire qu’elle sera trop lumineuse.  

Si vous ne laissez pas entrer assez de lumière, vous obtiendrez une photo sous-exposée ; c’est à dire qu’elle sera trop sombre.  

Déterminer la quantité de lumière à laisser entrer dans votre appareil photo est ce qu’on appelle l’exposition.  

L’exposition est la base de la photographie et c’est quasiment tout ce que vous avez à savoir — au niveau de la technique — pour réussir vos photos.  

Certains photographes vous diront que c’est très difficile. Ils emploieront des mots compliqués comme l’hyperfocale — je n’ai jamais pris le temps de comprendre ce que c’était, ne me demandez pas hein ! — ou d’autres termes techniques. Je ne sais pas si c’est pour se rendre plus intelligent qu’ils ne le sont. Ou peut-être pour vous décourager de peur que vous ne leur piquiez leur boulot. Je n’ai jamais compris. Mais ce qui est certain, c’est que vous ne devez pas les écouter.  

La photo est simple, tout le monde peut apprendre. Il suffit de trouver la personne qui vous expliquera les bases de manière simple et organisée. Car c’est ça le plus compliqué.  

Quand on cherche par soi-même sur internet, on trouve plein d’infos mais il manque le fil conducteur. On a du mal à tout mettre bout à bout. On commence par étudier des choses qui sont trop compliquées pour notre niveau sans avoir les bases nécessaires pour les comprendre.  

C’est ce manque de fil conducteur qui nous donne l’impression que c’est compliqué — et qui pousse certains à abandonner la photo.  

Ne faites pas cette erreur. Croyez-moi, la photo c’est simple. Il y a des bases à comprendre et à maitriser mais expliqué simplement, vous allez très vite maitriser tout ça. 

— VÉRITÉ NUMÉRO 3 —

LE PLUS IMPORTANT : PASSER DU TEMPS SUR LE TERRAIN ET SE FAIRE PLAISIR

Au cours de votre apprentissage de la photo, vous aurez un minimum de théorie à apprendre. Mais vous aurez beau lire tout ce que vous voulez, ce n’est pas ça qui améliorera vos photos — du moins ce ne sera pas suffisant.  

Pour progresser, vous devez passer du temps sur le terrain. C’est en pratiquant que vous apprendrez. Pas en restant chez vous.  

L’exemple parfait pour illustrer ce point est l’apprentissage de la lecture de la lumière. La théorie est simple. En quelques secondes vous pouvez la comprendre. Allons-y :  

La lumière est définie par trois caractéristiques : sa Direction, sa Qualité et sa Quantité. Chaque objet que vous photographiez est éclairé par de la lumière :  

  • Qui a une certaine direction : l’objet peut être éclairé par le dessus, par le côté, par derrière en contre-jour, etc.
  • Qui a une certaine qualité : la lumière peut être dure et directe, ou au contraire douce et diffuse
  • Et qui arrive sur le sujet en plus ou moins grande quantité.  


Voila, c’est aussi simple que ça. Vous avez compris ce qui définissait la lumière. Mais est-ce suffisant pour que vous sachiez la lire ? Certainement pas. Et l’exploiter sur vos photos ? Encore moins. Ce qui vous manque, c’est la pratique.  

C’est pour cette raison que, dans toutes mes formations, je propose des exercices à mes élèves pour qu’ils mettent en pratique ce qu’ils apprennent en lisant mes cours.

  • Prenez un oeuf et posez le sur une table. Ensuite, prenez une lampe et faites la tourner autour de l’oeuf. A droite, a gauche, dessus, dessous, approchez-là, éloignez-là. Cet exercice tout simple va vous aider à comprendre comment la lumière agit sur votre sujet.
  • Réglez une alarme toutes les heures sur votre smartphone. A chaque fois qu’elle sonne, choisissez un objet devant vous et analysez la lumière qui le touche. Quelle est sa direction, sa Qualité et sa Quantité ? Cet exercice va permettre à votre cerveau d’internaliser les caractéristiques de la lumière. Avec l’expérience, il sera instinctivement capable de l'exploiter pour créer l’ambiance que vous avez en tête.
  • Organisez une sortie photo et au cours de la journée ne photographiez que des ombres. Cet exercice va vous aider à lire plus précisément la lumière. En effet, les ombres vous donnent de précieuses informations sur la lumière.  


En réalisant ces exercices — plusieurs fois s’il le faut — vous serez capable de comprendre la lumière et de l’exploiter au mieux pour améliorer vos photos.  

Plus vous passerez de temps sur le terrain, plus vous progresserez. Plus vous passerez de temps sur le terrain, plus vous serez motivé pour continuer à apprendre. Vous focaliser sur la théorie est le meilleur moyen d’arrêter la photo. Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de tout ce que vous avez lu jusqu’ici, c’est celle-ci :  

Photographiez ce et ceux que vous aimez et vous progresserez sans même vous en apercevoir. 

CE DONT VOUS AVEZ RÉELLEMENT BESOIN

Vous l’avez compris, pour progresser, ce dont vous avez besoin ce n’est pas d’un nouvel appareil photo.

Vous n’avez pas non plus besoin d’explications compliquées ; ni de vocabulaire technique ; et encore moins de quelqu’un qui étale sa science.  

Ce dont vous avez besoin c’est de comprendre comment réussir l’exposition d’une photo et savoir l’appliquer sur le terrain.  

Pour cela, vous avez besoin d’explications simples, claires, avec le moins de vocabulaire technique possible et adaptées à votre niveau.  

Comme pour la majorité des activités, vous avez besoin d’un minimum de théorie et de technique pour commencer à vous amuser. Mais pas besoin d’entrer dans les détails et vous embêter avec des notions ultra-pointues dont vous ne vous servirez jamais sur le terrain.  

En plus de la théorie, vous avez besoin d’exemples concrets. Ils vous aideront à comprendre vos erreurs et vous permettront de les corriger.  

Ce dont vous avez le plus besoin, c’est de passer du temps sur le terrain pour mettre en pratique ce que vous apprenez et transformer la théorie en automatismes. Tel un sportif, si vous voulez progresser, vous devez vous entrainer et réaliser des exercices adaptés à votre niveau.  

Avec des explications simples et claires, une démarche logique et adaptée à votre niveau et des exercices pratiques, en seulement quelques semaines, vous progresserez et améliorerez vos photos. Le tout en vous amusant et en restant motivé.

Je vous présente...

Réussir l’exposition de vos photos

La seule formation en ligne qui vous explique clairement et simplement comment réussir l’exposition de vos photos — sans vocabulaire technique et avec des exercices à réaliser sur le terrain

Au cours des 8 prochaines semaines, vous allez découvrir tout ce dont vous avez besoin pour réussir l’exposition de vos photos — même quand les conditions de luminosité sont difficiles.

Il m’a fallut plusieurs années pour maitriser ce sujet. J’ai lu de nombreux livres et regardé des heures de vidéos. J’ai emmagasiné des informations, fait des tests sur le terrain et raté d’innombrables photos.

Aujourd’hui, j’ai pris l’essentiel de ce que j’avais appris — les 20% de théorie qui vous permettront de réussir l’exposition de 80% de vos photos — et, avec des explications simples et claires — ceux qui connaissent ma pédagogie savent que c’est ma spécialité —, je vais vous transmettre ce savoir en seulement 8 semaines.

La théorie ne suffisant pas, j’ai prévu des exercices que vous devrez réaliser sur le terrain. Ils vous permettront de progresser rapidement et de retenir ce que vous apprenez.

J'ai beaucoup apprécié les exemples et exercices proposés — Véronique

Formation complète et simple à comprendre. Accessible aux débutants mais également intéressante pour ceux qui ont déjà quelques bases. — Sandra

Claire, progressive, simple, bon vocabulaire compréhensible. — Marc

Comment la formation Réussir l’exposition de vos photos fonctionne-t-elle ?

Réussir l’exposition de vos photos est une formation en ligne de 8 semaines. Au cours de ces deux mois, vous apprendrez concrètement comment réussir l’exposition de vos photos.  

Chaque semaine, vous aurez accès à un nouveau module dans lequel vous découvrirez des cours théoriques ainsi que des exercices à faire sur le terrain.  

La formation pourrait être plus rapide mais, d’expérience, je sais qu’il vous faut du temps et de la pratique pour comprendre une leçon avant de passer à la suivante.  

A la fin de ces 8 semaines, vous profiterez de l’accès à votre espace de formation à vie. Vous pourrez donc relire les cours ou refaire les exercices autant de fois que vous le souhaitez.  

Si vous avez un emploi du temps chargé, pas de problème non plus. Libre à vous de réaliser cette formation à votre rythme.  

Au cours de ces 8 modules, nous aborderons la théorie de l’exposition, la technique et les réglages de votre appareil photo mais aussi la post-production — c’est à dire la façon dont vous pouvez corriger ou améliorer l’exposition de vos photos grâce à un logiciel comme Lightroom.  

Voici en détail le contenu de la formation : 

— MODULE 1 —

Comprendre l'exposition


Pour réussir l'exposition de vos photos, vous devez avant tout comprendre de quoi il s'agit


  • Qu'est ce que l'exposition d'une photo ?
  • L'exposition c’est simple — aussi simple que de bronzer sur la plage
  • Les trois paramètres qui influencent l’exposition de vos photos
  • Qu'est ce qu'une bonne exposition?
  • Pourquoi est-ce important d'apprendre à contrôler l'exposition de vos photos ?
  • Exercice de mise en pratique pour comprendre l'influence de l'exposition sur l'ambiance et les sentiments que dégagent vos photos

— MODULE 2 —

Le triangle de l'exposition


Quels paramètres influencent l'exposition de vos photos, quels effets ont-ils sur vos photos et comment déterminer les bons réglages ?


  • Qu’est ce que la vitesse d’obturation et quelle influence a-t-elle sur l’exposition de vos photos ?
  • L’influence de la vitesse d’obturation sur les sujet en mouvement
  • Qu’est ce que l’ouverture et quelle influence a-t-elle sur l’exposition de vos photos ?
  • L’influence de l’ouverture sur la profondeur de champ
  • Qu’est ce que la sensibilité ISO et quelle influence a-t-elle sur l’exposition de vos photos ?
  • L’influence de la sensibilité ISO sur le bruit qui apparait sur vos photos
  • Ouverture, vitesse d’obturation et sensibilité : comment déterminer les bons réglages ?
  • Exercice de mise en pratique pour comprendre l’effet de la vitesse d’obturation
  • Exercice de mise en pratique pour comprendre l’effet de l’ouverture
  • Exercice de mise en pratique pour comprendre l’effet de la sensibilité

— MODULE 3 —

La mesure d’exposition


Comment déterminer la bonne exposition d’une photo quand vous êtes sur le terrain ?


  • Comment faire en sorte que votre appareil mesure la bonne exposition
  • Comment modifier l’exposition suggérée par votre appareil — pour changer l’ambiance d’une photo par exemple
  • Comment mesurer l’exposition à l’endroit exact ou vous le souhaitez, tout en étant rapide pour ne pas rater un évènement ou un mouvement de votre sujet
  • Exercice de mise en pratique sur la mesure d’exposition
  • Exercice de mise en pratique pour réaliser des expositions créatives

— MODULE 4 —

Lire la lumière


Apprendre à voir la lumière et savoir l'exploiter pour améliorer vos photos


  • Quelles sont les caractéristiques de la lumière ?
  • Comment apprendre à lire la lumière ?
  • L'histogramme : une façon simple et fiable de contrôler l’exposition de vos photos sur le terrain (Comment le lire et l'utiliser sur le terrain ?)
  • Exercice d’application pour voir l’effet de la lumière sur un sujet
  • Exercice d’application pour apprendre à lire la lumière
  • Exercice d’application pour déterminer précisément les caractéristiques de la lumière

— MODULE 5 —

Gérer l’exposition sur le terrain


Comment gérer l’exposition sur le terrain, particulièrement quand les conditions de luminosité sont difficiles (fort contraste ou contre-jour)


  • Qu’est ce qui fait que l’exposition d’une scène est difficile à réussir ? — vous savez, quand vous n’arrivez pas à avoir une bonne exposition à la fois du ciel et du premier plan d’un paysage
  • Qu'est ce qui influence le contraste d'une scène ?
  • Pourquoi le capteur de votre appareil est parfois en difficulté ?
  • Comment gérer les conditions difficiles ?
  • Comment diminuer le contraste d'un sujet pour faciliter la prise de vue ?
  • Exercice de mise en pratique pour réussir l’exposition de vos photos dans des conditions difficiles de luminosité

— MODULE 6 —

Corriger l’exposition d’une photo en post-production


Comment améliorer ou corriger l’exposition d’une photo avec Lightroom


  • Le travail de post-production commence par un réglage de votre appareil
  • L'exposition à droite : si vous aimez perdre du temps mais briller en société
  • Exposition, contraste et gestion de la lumière dans Lightroom
  • Exercice de mise en pratique pour voir les transformations possibles grâce à Lightroom

— MODULE 7 —

Prises de vues difficiles et post-production


Comment corriger ou améliorer l’exposition de zones spécifiques de vos photos


  • Comment utiliser le filtre dégradé de Lightroom
  • Comment utiliser le filtre radial de Lightroom
  • Comment utiliser le pinceau de retouche sélective de Lightroom
  • La fusion HDR pour combiner l’exposition de plusieurs photos

— MODULE 8 —

Etudes de cas


On part ensemble sur le terrain et je vous explique, pas à pas, comment réussir l’exposition de vos photos. Comme si vous êtiez à côté de moi lors de la prise de vue.


  • Etude de cas numéro 1 : fort contraste
  • Etude de cas numéro 2 : contre-jour
  • Etude de cas numéro 3 : silhouette
  • Etude de cas numéro 4 : mettre en avant son sujet grâce à la lumière

Oui, vous avez d’autres options pour apprendre comment réussir l’exposition de vos photos

Je vous l’ai déjà dit, la formation Réussir l’exposition de vos photos inclut tout ce dont vous avez besoin pour progresser et réussir l’exposition de vos photos.  

Qu’est ce que ça vous couterait d’apprendre tout cela par vous-même ?  

J’ai passé plus de 5 ans à lire à peu près tout ce que je trouvais sur le sujet. J’ai passé des heures sur le terrain a faire des tests et rater des photos. A un moment donné, j’ai même faillit arrêter la photo de découragement. En d’autres termes, ça a été long et difficile. Alors oui, vous pourriez parcourir le même chemin, mais ce n’est pas la solution que je vous recommande.  

Vous avez d’autres options. Peut-être en avez-vous déjà testé certaines ?


Vous abonner a des blogs ou des chaines Youtube

Vous trouverez des informations, beaucoup d’informations — trop d’informations même. La plupart des conseils se contrediront les uns les autres. Le plus difficile n’est pas de trouver l’information. Ce qui est dur est de l’organiser de façon à ce qu’elle soit digeste et efficace.  

La formation Réussir l’exposition de vos photos est organisée de façon à vous accompagner pas à pas dans la bonne direction. Chaque module s’enchaîne de façon logique avec le précédent. Chaque leçon regroupe exactement ce que vous devez savoir — Il n’y a ni trop d’informations, ni pas assez.  

Toutes les leçons sont expliquées de façon claire et précise, avec le moins de langage technique possible — ce qui n’est pas souvent le cas dans les vidéos que vous pourrez trouver sur Youtube.  

Avec cette formation, vous savez qu’en 8 semaines vous maitriserez l’exposition de vos photos. En 8 semaines, vous aurez à la fois la théorie et la mise en pratique grâce aux exercices que je vous propose tout au long de la formation.  

En apprenant par vous même sur Youtube ou autre, il vous faudra beaucoup plus de temps :  

  • Le temps de chercher les bonnes sources d’informations — des sources à la fois fiables, simples à comprendre et adaptées à votre niveau
  • Le temps d’organiser les informations que vous trouverez — difficile surtout que vous ne savez pas ce dont vous avez besoin pour progresser
  • Le temps de transformer la théorie en pratique — sans exercices précis, il est très difficile de comprendre comment appliquer à vos photos la théorie que vous avez apprise devant votre ordinateur  


  • Vous abonner à des blogs ou des chaines Youtube vous fera perdre beaucoup de temps.



Faire des formations sur le terrain

Les formations sur le terrain coutent cher. En moyenne 90€ pour trois heures. Mais, comme vous faites parti d’un groupe, le formateur ne vous consacre jamais 3 heures. Combien de séances vous faudra-t-il avant de maitriser l'exposition de vos photos ?  

La formation Réussir l’exposition de vos photos dure 8 semaines. Si vous vouliez apprendre la même chose avec un formateur sur le terrain il vous faudrait au minimum 8 séances soit plus de 700€. Mais en réalité, il vous faudrait beaucoup plus dépenser que cela. Chaque semaine, dans ma formation, je vous propose des exercices à réaliser sur le terrain. Plus de 10 exercices en tout. Si ces exercices étaient réalisés pendant des cours il vous faudrait rajouter 10 séances soit encore 900€.  

On en est déjà à 1 600€, sans compter que pendant les cours sur le terrain, il est difficile voir impossible de prendre des notes de ce qu’on vous dit. Comment ferrez-vous alors si, au bout de quelques semaines, vous avez oublié les conseils donnés par votre formateur ? L’avantage d’une formation en ligne c’est que vous pouvez revoir les leçons aussi souvent que vous le souhaitez.  

En plus du prix, avec une formation sur le terrain vous ne savez pas à l’avance sur quel prof vous allez tomber — la pédagogie de certains n’est malheureusement pas excellente. Les horaires proposés ne vous conviendront peut-être pas non plus et il vous faudra certainement du temps pour vous rendre sur les lieux de la formation — surtout si vous habitez en campagne, je sais de quoi ja parle !  

  • Faire des formations sur le terrain vous coutera cher et vous fera perdre beaucoup de temps, sans être plus efficace.



Acheter du matériel plus cher

Si vous ne savez pas guider votre appareil — lui dire par exemple a quel endroit il doit mesurer l’exposition — vous serez toujours déçu par vos photos. Quel que soit le prix que vous mettrez dans votre appareil !  

En apprenant à contrôler l‘exposition de vos photos, vous serez enfin capable de créer des photos originales et intéressantes, qui correspondent à l’image que vous avez en tête.  

Dépenser de l’argent pour acheter du matériel ne vous fera pas progresser. En réalité, c’est même l’inverse qui se produira. Les appareils haut de gamme sont plus compliqués à prendre en main que les appareils d’entrée de gamme. Si vous achetez un appareil trop complexe pour vous, vous n’arriverez pas à le maitriser. Vous vous concentrerez plus sur votre appareil que sur votre sujet. Vos photos seront encore moins belles qu’avec votre ancien appareil.  

Sans compter que votre nouveau joujou est plus encombrant et plus lourd. Vous l’aurez-moins souvent avec vous — d’autant plus qu’il vous aura couté cher, vous aurez peur de l’abimer en l’ayant toujours dans votre sac. Au final, vous prendrez moins de photos et progresserez moins vite.  

  • Acheter du matériel plus cher n’améliorera pas vos photos. Vous former, si.



Ne rien faire

C’est également une option. Vous pouvez décider de ne rien faire, de ne pas vous améliorer et de ne rien apprendre.  

C’est la solution la plus simple. Mais je vous le déconseille. Un jour, vous le regretterez. Croyez-moi !  

Je m’en suis aperçu à la naissance d’Aksel, mon fils. Dès les premiers instants de sa vie, j’ai pu prendre de magnifiques photos de lui. Depuis, je n’arrête jamais de le photographier et, à chaque fois, je me dis que j’ai de la chance de savoir prendre de belles photos. Je peux immortaliser les moments importants passés avec lui.  

Si je n’avais jamais fait l’effort d’apprendre la photo, aujourd’hui je le regretterai tous les jours.  

  • Ne rien faire est le meilleur moyen d’avoir des regrets

Une photo d'Aksel et moi, 10 heures après sa naissance, prise avec mon iPhone. Vous pouvez dépenser votre argent dans du matériel, mais vous ne progresserez pas. Mieux vaut vous former. Vous serez ainsi capable de réaliser de belles photos, quel que soit l'appareil que vous avez sous la main.


Enfin, si vous continuez à avoir un doute. Si vous vous demandez si la formation Réussir l’exposition de vos photos est faite pour vous, je veux vous rassurer tout de suite. Sachez que vous êtes couvert par… 

UNE GARANTIE IMBATTABLE : ESSAYEZ LA FORMATION RÉUSSIR L'EXPOSITION DE VOS PHOTOS POUR 30 JOURS, SANS AUCUN RISQUE

Essayez la formation “Réussir l’exposition de vos photos” et, si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse 100% du montant de votre achat. Je prendrais même à ma charge les frais bancaires que j’aurais à supporter pour la transaction.  

Laissez-moi vous expliquer rapidement pourquoi je propose une telle garantie :  

Avant de lancer cette formation, j’ai interrogé des dizaines de photographes pour comprendre leurs problèmes. J’ai tout fait pour comprendre pourquoi, parfois, ils rataient l’exposition de leurs photos.  

J’ai passé des mois à créer des cours aussi simples et clairs que possible, tout en étant extrêmement efficaces.  

J’ai même testé le contenu de cette formation avec mes lecteurs : sur le blog puis lors d’une version de test de la formation qui a été ouverte à un nombre restreint d’élèves.  

Toutes leurs remarques, suggestions et difficultés ont été analysées et la formation a été modifiée pour répondre encore mieux à vos besoins.  

Aujourd’hui, je suis certain que cette formation est efficace et qu’en 8 semaines vous aurez compris comment réussir l’exposition de vos photos — et surtout, que vous serez en mesure de le faire sur le terrain, avec votre appareil photo.  

C’est simple : inscrivez-vous à la formation et voyez-le par vous même. Si ça ne marche pas, si vous ne progressez pas en suivant mes conseils, envoyez moi simplement un email et je vous rembourserai 100% de votre achat.  

Si vous n’êtes pas satisfait, si en faisant les exercices vous ne progressez pas, envoyez-moi un mail et je vous rembourse.  

Si vous êtes prêt à découvrir comment réussir l’exposition de vos photos, c’est le moment.

Une opportunité qui ne se refuse pas !

Si vous deviez suivre cette formation sur le terrain, elle vous couterait au minimum 1 600€ et ce serait avec un formateur qui n’a aucune qualité pédagogique.  

La plupart des sites qui proposent des formations sur le terrain ne font passer aucun test à leurs formateurs. En d’autres termes, n’importe qui peut devenir formateur et vous donner des cours.  

En plus, les formateurs de ce genre d’organisations sont payés une misère. Vous payez 90€ pour trois heures, mais que reste-t-il au formateur une fois que le site sur lequel vous avez commandé a pris sa commission ? Ajoutez à cela la TVA (20% qui partent dans la poche de l’état, c’est déjà 18€ en moins pour le formateur) plus les taxes qui s’appliquent aux revenus du formateur (taxe pro, sécurité sociale, impôts sur le revenu, etc.). Au final, s’il lui reste 10€ il est heureux. 10€ pour 3 heures… Sans compter le temps qu’il a passé à préparer sa séance et à venir sur le lieu du rendez-vous.  

A ce tarif là, pensez-vous que les meilleurs formateurs participent à ce genre de formations ?  

Lorsque je propose des formations sur le terrain, ce n’est jamais en dessous de 150€ de l’heure. Cette formation (8 séances de 3 heures plus les exercices de mise en pratique) représenterait un budget de plus de 5 000€. Je sais que la plupart d'entre vous ne peuvent pas sortir une telle somme d'argent pour une formation même si la photo vous passionne et que vous rêvez de progresser.  

C’est pour cela que j’ai créé cette formation en ligne. Vous y apprendrez la même chose que si vous étiez avec moi sur le terrain mais en dépensant beaucoup moins d’argent. Vous pourrez assister à nouveau au cours aussi souvent que vous le souhaitez et profiter de tous les contenus ajoutés dans le futur sans rien payer de plus.

Aujourd’hui, je vous propose un accès à la meilleure formation qui existe, tout en payant LARGEMENT MOINS que si vous en aviez fait une avec un formateur lamentable !

Et vous profiterez de ces Bonus Exclusifs

— Valeur totale des bonus si vous deviez les acheter séparément —

115€

En vous inscrivant à la formation, vous aurez automatiquement accès à ces bonus exclusifs

Accès gratuit au programme Premium pendant la durée de la formation

eBooks "Apprendre Lightroom" et "Apprendre La Photo Par La Pratique"

La communauté Premium est un espace dans lequel vous pourrez disctuer et échanger avec les autres membres de la formation, et également me poser vos questions.

De plus, vous bénéficierez d'avantages exclusifs : accès à des conenus réservés aux membres Premium, formations gratuites, ebooks etc.

Apprendre Lightroom : Plus de 200 pages pour apprendre à utiliser le logiciel Lightroom, à retoucher vos photos et à organiser vos images.

Apprendre la photo par la pratique : Une dizaine d'exercices à réaliser sur le terrain pour améliorer vos photos et rester motivé.

OUI ! Je veux un accès à vie à la formation

RÉUSSIR L'EXPOSITION DE VOS PHOTOS

au tarif exceptionnel de 87€ TTC

Si vous avez un problème avec votre commande ou la moindre question concernant la formation, envoyez moi un email à l'adresse suivante : [email protected]. Je serai ravi de vous aider

Les inscriptions sont actuellement fermées

Les inscriptions à cette formation sont actuellement fermées. Chaque année, seulement deux sessions sont organisées et, à chaque fois, les inscriptions n'ouvrent que pendant quelques jours. Pour ne pas rater la prochaine session, inscrivez votre adresse email dans le formulaire ci-dessous. Vous recevrez un email dès que les inscriptions ouvriront.

Ne laissez pas passer votre chance !