Si vous créez égoïstement, vous n’aiderez que vous ; si vous créez généreusement, vous aiderez de nombreux êtres humains ; si votre création est à la fois généreuse et importante, vous aiderez de nombreuses personnes et continuerez à le faire malgré le temps qui passe.

Prenez l’exemple d’Épictète, le philosophe stoïcien. Ce qu’il a appris et compris, il aurait pu le garder pour lui égoïstement, mais il a choisi, au contraire, de l’enseigner généreusement. Il n’a jamais publié de livre ni cherché la célébrité. Tout ce qu’il faisait, c’était transmettre son savoir à ses disciples — un acte simple et généreux.

C’est l’un de ses disciples, Arrien, qui assura la transmission de son œuvre en publiant, dans un ouvrage intitulé Le Manuel d’Épictète, les notes prises lors des leçons de son maitre. Aujourd’hui, près de 2000 ans après sa mort, l’œuvre d’Épictète — à la fois généreuse et importante — continue d’aider, chaque jour, des milliers de personnes.

Vous n’avez pas besoin d’être célèbre pour avoir de l’impact.

Si vous voulez changer les choses, aider les gens, améliorer le monde, tout ce que vous avez à faire c’est de partager généreusement vos idées et vos créations — même si ce n’est qu’avec un petit groupe de personnes.

Si votre travail est important, il transcendera le temps et votre impact sera alors illimité.

(Il y a tout juste un an, j’ai publié une traduction moderne du Manuel d’Épictète. Comme le dit Jacques, un lecteur de l’ouvrage : « C’est un livre précieux à l’heure actuelle. Il devrait être remboursé par la Sécu ! » Découvrez-le ici : https://boutique.nicolascroce.com/products/manuel-epictete)