Aller au contenu

Améliorer la netteté d’une photo dans Lightroom

« La vie vaut le coup d’être vécue, le monde exploré, la beauté appréciée et vos talents exprimés. »

Le mieux pour que je puisse vous aider, c’est de vous inscrire à ma newsletter. Vous recevrez ainsi les conseils, articles et autres idées que je partage régulièrement avec les quelques dizaines de milliers de photographes et créatifs qui me suivent.

— Nicolas Croce —

La netteté en photographie, aussi appelée “piqué”, est très importante.

Elle rend les photos beaucoup plus intéressantes, grâce aux détails qu’elle offre à nos yeux, et leur donne un aspect mieux fini, surtout aujourd’hui ou nos yeux sont habitués à voire de la haute définition partout.

Lightroom propose des outils vous permettant d’améliorer la netteté de vos photos.

Ces outils se trouvent dans le panneau Détails du module Développement de Lightroom, comme le montre la capture d’écran ci-dessous :

localisation-outil-nettete-lightroom

Comment fonctionne l’outil netteté de Lightroom

Avant de commencer à utiliser l’outil Netteté de Lightroom, il est important de comprendre comment il fonctionne.

Que fait cet outil à votre photo pour la rendre plus nette ?

Et bien, c’est très simple : il détecte les contours des objets présents sur votre photo, et ajoute du contraste à ces contours, pour qu’ils soient mis en valeur, et ainsi semblent plus nets.

Pour mieux comprendre, imaginez que vous avez photographié une personne avec un pull gris, sur un fond blanc.

Pour améliorer la netteté, Lightroom va rendre le contour du pull de votre modèle plus foncé, pour que le contraste entre le pull gris et le fond blanc soit plus net, mieux définit, grâce au contraste.

Maintenant que vous avez saisit le principe, voyons comment utiliser l’outil netteté de Lightroom pour améliorer vos photos :

Réglage de la netteté dans Lightroom

Le panneau Netteté de Lightroom propose 4 curseurs qui vous permettront d’ajuster et d’améliorer la netteté de vos photos : Gain, Rayon, Détail et Masquage.

Voyons leur utilité et leur fonctionnement :

  • Gain : Le curseur Gain permet de régler la “quantité” de netteté appliquée. Plus sa valeur sera élevée, et plus les contours seront renforcés.
  • Rayon : Le curseur Rayon permet de définir la distance autour d’un contour à laquelle sera appliquée l’augmentation du contraste pour le rendre plus nette. En pratique, je vous conseille de ne pas dépasser 1,5 pour ce réglage. Au dessus, il dégraderait votre image plus qu’il ne l’améliorerait, en créant un effet de halo sur tous les contours.
  • Détails : Le curseur Détails vous permet de définir combien de choses sont prises en compte par l’outil netteté. Lorsqu’il est au minimum, seuls les contours très marqués seront affectés par l’outil netteté. En augmentant la valeur de ce curseur, plus de choses seront prises en compte par l’outil netteté.
  • Masquage : Le curseur masquage va masquer les surfaces les plus lisses (ciel bleu, peau, etc.) pour que l’outil netteté ne les modifie pas. En effet, sur un ciel bleu par exemple, en augmentant la gain fortement, du grain va apparaitre, car les petits détails du ciel vont être accentués par la netteté. Pour éviter ce phénomène, on utilise le curseur masquage, qui empêchera l’application de la netteté au ciel.

Touche ALT : la baguette magique de l’outil netteté

Il est souvent difficile de bien voir l’effet des différents curseurs de l’outil netteté, et particulièrement pour les deux derniers : Détails et masquage.

Lorsque vous appuyez sur la touche ALT de votre clavier (aussi bien sous Mac que sous PC) en même temps que vous actionnez l’un des 4 curseurs vous permettant de régler la netteté de votre photo, vous verrez apparaitre un nouveau calque par dessus votre photo, différent selon le curseur utilisé :

  • ALT + Gain : La photo passe en mode noir et blanc, vous permettant de mieux voir les contrastes et la netteté des contours, sans être gêné ou trompé par les contrastes de différence de couleurs.
  • ALT + Rayon ou ALT + Détail : Seuls les contours touchés par l’outil netteté sont représentés, et sont plus ou moins foncés selon l’intensité de netteté appliquée.
  • ALT + Masquage : Sans doute l’endroit ou la touche ALT est la plus utile! Si masquage est à 0, vous verrez une image toute blanche. Au fur et à mesure que vous augmentez la valeur du curseur masquage, vous verrez apparaitre des zones noires. Les zones ou votre photo est blanche, l’outil netteté aura de l’effet. Les zones noires, elles, par contre, ne seront pas concernées par les corrections de l’outil netteté.

Mieux visualiser l’effet de l’outil netteté

Pour mieux vous rendre compte de l’effet de l’outil netteté sur votre photo, deux possibilités :

Afficher votre photo en taille réelle

Pour cela, cliquez sur le bouton 1:1 du panneau navigation, situé en haut à gauche de votre écran, comme le montre la capture ci-dessous :

lightroom-zoom-100-percent

Votre photo sera alors affiché en taille réelle, ce qui vous permettra de mieux voir l’effet de l’outil netteté.

Si vous voulez continuer à voir l’ensemble de votre photo lorsque vous réglez les curseurs de netteté, une deuxième solution s’offre à vous :

Utiliser la fenêtre de visualisation de l’outil netteté

En gardant votre photo en affichage adapté à votre écran, la fenêtre de visualisation de l’outil netteté (situé juste au dessus des 4 curseurs de l’outil Netteté) affiche une petite partie de votre photo en taille réelle.

En haut à gauche de cette fenêtre de visualisation, un bouton en forme de cible (voir capture ci-dessous) vous permet de sélectionner la zone de votre photo pour laquelle vous voulez un affichage détaillé.

Pour l’utiliser :

  • Cliquez sur l’outil pour le sélectionner
  • Survolez votre photo, en temps réel, la fenêtre de visualisation affiche un aperçu de votre photo en taille réelle.
  • Enfin, lorsque l’aperçu vous convient, cliquez sur votre photo pour fixer la zone de visualisation.

Comment bien utiliser l’outil netteté de Lightroom

Dans la pratique, l’utilisation de l’outil netteté de Lightroom est assez simple.

J’utilise en général les différents curseurs dans l’ordre dans lequel ils apparaissent dans Lightroom :

Je règle le gain. Selon les besoins, sa valeur peut-être assez importante, sans toutefois être extreme.

Je règle ensuite le rayon, en gardant 1,5 comme limite dans 99% des cas.

J’utilise ensuite le curseur Détail, pour définir le seuil de détails à partir duquel les contours doivent être traités par l’outil netteté.

Enfin, si j’en ai besoin, j’utilise le masquage pour éviter que des zones lisses ne soient dégradées par l’augmentation de la netteté (peau, ciel bleu, murs lisses, etc.)

La netteté et votre vision photographique

Comme dit en introduction, la netteté est très importante en photographie.

Votre travail sera beaucoup plus intéressant si vos photos sont bien nettes que si vous présentez des clichés à moitié flous,

Mais comme toujours en photographie, aucune règle ne s’applique à 100% de vos photos.

Si vous souhaitez un rendu plus doux, ou si vous avez créé un flou de manière volontaire, pas la peine d’utiliser l’outil netteté!

Enfin, et c’est certainement la chose la plus importante, 90% du travail de netteté se fait lors de la prise de vue.

Lightroom vous permet d’accentuer la netteté de vos photos, mais ne vous permettra en aucun cas de “rattraper” une photo totalement floue, dont la mise au point a été mal faite par exemple.

Donc pour des photos nettes, avant de compter sur Lightroom :

  • Faites attention à votre mise au point
  • N’hésitez pas a utiliser des petites ouvertures, pour une profondeur de champ importante
  • Utilisez des objectifs de qualité
  • N’utilisez pas vos objectifs complètements ouverts ou complètements fermés
  • Utilisez une vitesse d’obturation rapide, pour diminuer le flou de bougé
  • Stabilisez votre appareil, avec un objectif, ou sans
  • Ne soyez pas trop généreux dans les ISO, restez sur des valeurs résonables.

En gros, travaillez votre netteté sur le terrain, avant de le faire sur Lightroom.

(La force de Lightroom réside dans sa capacité à gérer l’intégralité du flux de travail numérique du photographe. De la récupération de photos sur une carte mémoire à leur publication sur un réseau social, en passant par la retouche de vos photos, vous pouvez tout faire avec Lightroom. Si vous voulez améliorer vos photos, gagner du temps et travailler plus efficacement, partager vos photos avec vos proches ou sur les réseaux sociaux, vous devez absolument apprendre à utiliser et paramétrer Lightroom. Pour vous y aider, un ensemble de ressources est à votre disposition sur mon blog. Enfin, pour des progrès bien plus rapides, mon livre Apprendre Lightroom Classic CC vous permettra d’apprendre comment gérer votre flux de travail, organiser votre bibliothèque, retoucher et partager vos photos. Il est disponible ici : https://amzn.to/2HHrmcM)

Partagez cet article :

Commentaires

  1. J’ai trouvé cet article très intéressant et pertinent. La façon d’expliquer est très simple et par conséquent très accessible à ceux qui ne sont pas très habiles, un peu comme moi!!
    Encore merci Nicolas! Tu es un as vulgarisateur!

  2. J’ai trouvé cet article très intéressant et pertinent. La façon d’expliquer est très simple et par conséquent très accessible à ceux qui ne sont pas très habiles, un peu comme moi!!
    Encore merci Nicolas! Tu es un as vulgarisateur!

  3. Mon ami Nicolas,
    J’apprecie ton travail avec ces bon tutos que tu nous offres et celui ci et bien précis, correcte et élégant.
    Ainsi grace à toi, tu nous falicite pour notre hobby du week end ( photographie et retouche).
    Bon week end et aussi bonne vacance .

  4. Mon ami Nicolas,
    J’apprecie ton travail avec ces bon tutos que tu nous offres et celui ci et bien précis, correcte et élégant.
    Ainsi grace à toi, tu nous falicite pour notre hobby du week end ( photographie et retouche).
    Bon week end et aussi bonne vacance .

  5. Je viens de lire votre tuto sur les outils de nettetés. Je tiens à vous en remercier sincèrement. Votre clarté est remarquable. J’ai pu concrètement me rendre compte de l’utilité de cet outil. Merci encore.

  6. Je viens de lire votre tuto sur les outils de nettetés. Je tiens à vous en remercier sincèrement. Votre clarté est remarquable. J’ai pu concrètement me rendre compte de l’utilité de cet outil. Merci encore.

  7. Merci Nicolas de ton retour rapide.
    J’ai essayé dans les divers formats proposés, en Tiff mais aussi en PSD. Et bien entendu qualité poussée à 100, mais j’ai toujours ce problème.
    J’ai l’impression que le bouton de netteté se désactive à l’export. Hormis cela, les autres réglages sont pris en compte. C’est très bizarre.

  8. Bonjour,
    Merci pour votre article à propos de la netteté sur Lightroom.
    J’ai appliqué vos conseils, mais une fois la photo exportée les effets de netteté ne sont pas appliqués. Je suis sur Lightroom 5.

    1. Bonjour Fanny, la seule chose que je vois qui puisse causer ce problème c’est que la qualité des photos exportées n’est pas assez haute. Si tu exportes en jpeg, assure toi que la qualité est suffisante (Dans la fenêtre d’exportation > paramètres du fichier > Qualité). Essaye avec 100 pour une qualité maximum. Tu peux également essayer un export en TIFF pour voir si tu as toujours ce problème.

  9. Merci Nicolas de ton retour rapide.
    J’ai essayé dans les divers formats proposés, en Tiff mais aussi en PSD. Et bien entendu qualité poussée à 100, mais j’ai toujours ce problème.
    J’ai l’impression que le bouton de netteté se désactive à l’export. Hormis cela, les autres réglages sont pris en compte. C’est très bizarre.

    1. Toujours dans la fenêtre d’exportation de Lightroom, vérifie également que « dimension de l’image » ne soit pas coché (des fois que la résolution ne soit pas bonne), et que « Netteté de sortie » non plus.

  10. Oui, c’est vraiment bizarre ! Il y a une trop grande différence entre l’image qui apparaît dans Lightroom et celle enregistrée en Jpeg. Il y a un truc qui ne va pas, c’est certain.
    Merci pour ton aide !:)

    1. Juste une dernière chose à essayer : vérifier que ta version de Lightroom est bien à jour. J’ai vu sur certains forums que d’autres utilisateurs avaient rencontré ce problème avec Lightroom 5, et Adobe avait à priori corrigé le problème en publiant une mise à jour. On ne sait jamais.

  11. Oui, j’ai vu cela aussi, je pense que cela vient effectivement de là…
    J’ai fait la dernière mise à jour de Lightroom 5, mais rien ne change.
    Est-ce qu’il ne vaudrait-il mieux pas que j’utilise une version antérieure Lightroom 4 ?

  12. Oui, j’ai vu cela aussi, je pense que cela vient effectivement de là…
    J’ai fait la dernière mise à jour de Lightroom 5, mais rien ne change.
    Est-ce qu’il ne vaudrait-il mieux pas que j’utilise une version antérieure Lightroom 4 ?

  13. Retour de ping : Réduire le bruit d’une photo avec Lightroom – Nicolas Croce

Laisser un commentaire