L'essentiel de la photographie

Déjà plus de 20 000 lecteurs !

Ce livre est à la fois simple, clair et sans langage technique. Parfaitement adapté aux photographes débutants, il vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Les exercices qu’il propose vous permettront de mettre en pratique la théorie sur le terrain.

À lire puis à garder à portée de main pour vous remémorer les bases essentielles de la photo.

En savoir plus...

Chaque moment a un potentiel unique

À chaque instant, il se passe quelque chose d’unique autour de vous — quelque chose qui ne s’est jamais produit, et qui ne se reproduira plus jamais.

La personne qui passe devant vous n’est jamais passée par là et ne repassera jamais par là.

Si elle repasse, elle ne le fera pas de la même façon. Elle ne passera pas exactement au même endroit, elle sera habillée différemment, elle aura une expression différente, des gestes différents…

Si ce n’est pas la personne qui est différente, c’est l’environnement qui aura changé. La lumière ne sera pas la même, les passants dans la rue ou les voitures garées non plus…

Et, même si tout était identique, vous, le photographe, ne seriez pas le même non plus. Votre humeur aura changé, vous aurez vécu de nouvelles expériences ou appris de nouvelles choses qui changeront votre vision du monde, etc.

Bien que parfaitement identique, il se peut que demain cette scène n’engendre pas une réaction identique à celle qui est la vôtre aujourd’hui — si ça vous fait rire aujourd’hui, demain peut-être pas.

Chaque moment a un potentiel unique.

Chaque moment est l’unique moment où vous pouvez créer cette photo-là.

Si vous voyez quelque chose, photographiez-le rapidement et sans réfléchir, car si vous ne le faites pas, vous passerez à côté de nombreuses photos intéressantes.

Sur le terrain, beaucoup de photographes sont trop accaparés par leur matériel et leurs réglages pour être rapide et instinctif. S’il vous faut trois minutes pour régler votre appareil quand vous voyez un sujet, il sera surement loin au moment où vous serrez enfin prêt à déclencher.

La solution à ce problème est assez simple : créer un réglage de base, adapté à vos besoins et convenant à 80 % des photos que vous prenez. Une fois ce réglage trouvé, vous n’avez plus besoin de penser ni de toucher à votre appareil. Vous pouvez enfin écouter et répondre à votre instinct de photographe.

Beaucoup des élèves à qui j’explique ce principe voient cela comme une sorte de formule magique, et surtout une libération. Enfin, ils peuvent lever le nez de leurs réglages et observer ce qui les intéresse — le monde qui les entoure.

Si vous voulez en apprendre davantage à ce sujet, j’ai mis à la disposition des élèves de l’Université de la Photo une dizaine d’ateliers consacrés à ce sujet.

Le détail de ces ateliers est disponible ici : https://www.universite.photo/photographie-et-portraits-de-rue

Pour y accéder, il vous suffit de vous inscrire à l’Université de la Photo, et voici le lien pour le faire : https://www.universite.photo/inscription