Choisissez bien les mots que vous utilisez

Les mots que vous utilisez, même s’ils ne sont pas prononcés et qu’ils restent dans votre tête, influencent la personne que vous êtes, votre avenir, et la façon dont vous voyez le monde.

Par exemple, si vous débutez en photographie et que vous vous dites « Je suis nul ! » vous aurez du mal à progresser.

En remplaçant cette phrase par « Je ne sais pas encore le faire, mais bientôt j’y arriverai ! » vous aurez un état d’esprit bien plus positif et progresserez rapidement.

Mais l’influence des mots est plus subtile que cela. Par exemple, si je vous décrit un personnage en vous disant : « C’est un motard, il a une Harley, et il est aussi entrepreneur. », l’image qui se formera dans votre esprit ne sera pas du tout la même que si je vous dit : « Il est entrepreneur, et c’est aussi un motard, il a une Harley. ».

Ces deux phrases contiennent les mêmes informations, mais elles ne sont pas présentées dans le même ordre. Dans le premier cas, vous imaginez un motard en Harley qui a également une entreprise. Dans le second cas, vous imaginez un entrepreneur en costume, en pleine crise de milieu de vie, et qui a craqué pour une Harley.

La première image qui se forme dans votre esprit est la plus importante : c’est elle que votre cerveau retiendra. Dans cet exemple, c’est elle qui définit le personnage que vous imaginez. Les informations qui suivent ne viennent qu’ajouter des détails à ce personnage. Dans le premier cas vous imaginez un motard, dans le second cas un entrepreneur.

Et pour revenir à notre sujet initial, quand vous vous dites : « Je ne sais pas encore le faire, mais bientôt j’y arriverai ! », vous commencez par du négatif : « Je ne sais pas faire ».

Pour que cette affirmation soit encore plus positive, vous pouvez inverser l’ordre des mots, comme ceci : « Bientôt j’y arriverai ! Même si je ne sais pas encore le faire. ».

Avec cette seconde version, vous commencez par une affirmation positive : « Bientôt j’y arriverai ». C’est ce que retiendra votre cerveau.

Prononcez ces deux phrases à haute voix :

  • « Je suis nul ! »
  • « Bientôt j’y arriverai ! Même si je ne sais pas encore le faire. ».

Vous voyez la différence que cela implique ? L’attitude positive que vous adoptez dans le second cas ? L’énergie que vous ressentez est complètement différente, n’est-ce pas ?

Choisissez bien les mots que vous utilisez. Surtout ceux que vous répétez régulièrement.

Copy link
Powered by Social Snap