Cultivez votre capacité de concentration

Quand un enfant est concentré sur une tâche, il peut se passer n’importe quoi autour de lui, il ne s’en apercevra pas. Un enfant a cette capacité intense de concentration qui fait défaut à beaucoup d’adultes.

Un adulte est capable de rester concentré pendant de longs moments sur une tâche. Il peut passer plusieurs heures à faire la même chose, même s’il s’agit d’une tâche répétitive ou ennuyeuse. Un adulte a cette capacité à rester concentré dans la durée qui fait défaut à beaucoup d’enfants.

Un créatif doit apprendre à associer les deux — être capable de se concentrer intensément, et le rester dans la durée — car c’est seulement dans cet état de transe qu’il peut trouver les réponses aux questions qu’il se pose, ainsi que les questions qui guideront ses futurs travaux.

(Joel Meyerowitz est l’un de mes photographes préférés. En 2015, il a créé un blog et y a publié une photo par jour pendant un an. En le découvrant, je me suis souvenu des mots de Sénèque, le philosophe stoïcien : « Tu dois choisir un nombre limité de maitres-penseurs, et te nourrir de leur génie, si tu veux en tirer des idées qui resteront ancrées dans ton esprit. ». J’ai alors décidé de lire l’intégralité du blog de Joel Meyerowitz, en prenant mon temps, et de partager avec vous toutes les idées que cette lecture pourrait faire naitre dans mon esprit. C’est ainsi qu’est né le projet « A second time around the sun », dont l’article que vous venez de lire fait partie. L’intégralité du projet est à votre disposition ici : a second time around the sun.)

Copy link
Powered by Social Snap