L’effet Lindy et en quoi il s’applique à l’éditing de vos photos

Vous avez besoin de temps pour apprécier et comprendre votre propre travail. Nous en avons déjà parlé, au cours de votre éditing vous laissez volontairement reposer vos photos pour qu’elles puissent se détacher des émotions que vous avez ressenti lors de la prise de vue.

Une fois vos photos imprimées, n’hésitez pas à laisser s’écouler plusieurs mois — voir plusieurs années — avant de les utiliser dans vos projets. De nombreux photographes reconnus disent avoir besoin de 3 à 5 ans pour réellement comprendre et apprécier à sa juste valeur leur propre travail. En règle générale, plus le temps passe et plus vos choix seront assurés.

Dans son livre Antifragile, Nassim Nicholas Taleb parle de « l’effet Lindy ». Voici de quoi il s’agit : si une entreprise existe depuis 40 ans, on peut s’attendre à ce qu’elle existe toujours dans 40 ans. Mais si elle survit une décennie de plus, elle devrait toujours être là dans 50 ans.

Les choses qui existent depuis longtemps ne vieillissent pas comme les personnes, mais vieillissent à l’inverse : chaque année qui passe sans extinction augmente leur espérance de vie. Ceci est un indicateur de robustesse. La robustesse d’une entité ou d’un objet qui répond à cette loi est proportionnelle à sa durée de vie.

En d’autres termes, les choses qui ne sont pas vivantes — les religions, les technologies, les entreprises, etc. — et qui existent depuis longtemps peuvent être considérées comme plus robustes — ou antifragiles, pour reprendre le terme de Taleb — et sont donc susceptibles de continuer à exister plus longtemps que les nouvelles choses qui n’ont pas encore passé l’épreuve du temps.

Plus quelque chose est ancien, plus il y a de chances pour qu’il soit résistant, et chaque année qui passe augmente de la même durée ses probabilités de survie dans l’avenir. L’effet Lindy n’est pas une règle scientifiquement prouvée, mais un modèle qui nous permet d’apprécier la robustesse d’une entité en s’affranchissant de calculs de probabilités complexes.

Si je vous parle de l’effet Lindy, c’est qu’il s’applique aussi à vos photos : si une photo prise il y a 10 ans vous plait toujours aujourd’hui, il y a de fortes chances qu’elle continue à vous plaire dans 10 ans. Et chaque mois ou année qui passe augmente les probabilités que votre choix soit pérenne.

Gardez ceci à l’esprit quand vous travaillez sur vos projets.

Prenez votre temps.

Ne vous précipitez pas.

(L’éditing est quelque chose de simple : sélectionner des photos dans le cadre d’un projet. Pourtant, derrière cette apparente simplicité se cache l’un des aspects les plus importants du travail du photographe. L’éditing est la clé d’une pratique épanouie de la photo. Lorsque vous maitriserez ce processus, votre pratique deviendra bien plus intéressante, bien plus créative, et surtout bien plus personnelle. Comprendre le processus d’éditing, c’est comprendre comment trouver votre propre style et comment devenir un véritable artiste. Pour vous accompagner dans cette évolution — ou plutôt devrais-je dire dans cette révolution — j’ai mis à votre disposition sur mon blog de nombreuses ressources gratuites qui abordent le sujet de l’éditing. Enfin, si vous cherchez un guide complet, pas à pas, et qui vous explique concrètement comment réaliser l’éditing de vos photos et travailler sur des projets personnels, mon livre L’art de l’éditing sera parfait pour vous.)

Copy link
Powered by Social Snap