Étiquettes nutritionnelles et calories

Je suis toujours étonné de la facilité avec laquelle les industriels de l’alimentaire arrivent à manipuler les consommateurs.

Prenez un paquet de biscuits. Dessus, il est écrit « ingrédients 100% naturels », « 100% origine végétale », « Bio », etc.

Le packaging suggère à la fois un côté nature (l’emballage est vert avec de l’herbe et des arbres dessinés dessus), et adapté à une alimentation saine (une jeune femme svelte, dynamique et joyeuse est dessinée en train de danser).

Vous achetez ces biscuits et en donnez à vos enfants en étant fier de faire attention à leur alimentation…

Sauf que si vous aviez pris quelques secondes pour lire l’étiquette qui donne des indications nutritionnelles au sujet du produit, vous vous seriez aperçu que ces biscuits sont en réalité plus caloriques qu’un Mars.

Et oui, ils contiennent de l’huile végétale, de la farine, du sucre… Tous ces ingrédients sont naturels, bio, d’origine végétale, mais ils n’en demeurent pas moins ultra-caloriques.

Lorsque vous achetez un produit, un petit conseil : jetez un coup d’œil rapide à l’étiquette nutritionnelle. Vous aurez parfois des surprises.

Les calories ne font pas tout — il y a de meilleures calories que d’autres en quelque sorte — mais elles sont importantes et doivent être prises en compte si vous voulez rester en bonne santé.

Pour ne pas me compliquer la vie avec ça, je garde en mémoire quelques équivalences qui me permettent d’évaluer rapidement la teneur en calories d’un produit (chaque chiffre est exprimé en nombre de kilocalories (kcal) pour 100g, la même mesure que celle qu’on trouve sur les étiquettes) :

  • 15 : concombres
  • 50 : pommes et haricots verts
  • 100 : crevettes
  • 250 : côte de boeuf
  • 500 : biscuits au chocolat (petit écolier, kit kit, M&M’s, etc.)
  • 750 : beurre
  • 900 : huile d’olive

Si sur le paquet de gâteaux que vous avez entre les mains il est indiqué 580 kcal/100g, vous savez qu’ils sont plus caloriques qu’un Mars. (Ils peuvent tout de même être meilleurs d’un point de vue nutritionnel, mais ils n’en demeurent pas moins ultra-caloriques, donc à consommer avec modération).

Et si ces nombres ne vous parlent pas trop, voici ce qu’ils signifient réellement :

Un homme de 40 ans qui a une activité physique « normale » doit consommer environ 2000 kilocalories par jour (ce chiffre est un repère, car il peut énormément varier selon votre âge, votre style de vie, votre musculature, etc.). S’il consomme moins, il maigrit et s’il consomme plus, il grossit.

Pour atteindre ce chiffre, il peut donc manger au choix :

  • 13 kilos de concombres
  • 4 kilos de haricots
  • 2 Kilos de crevettes
  • 800 grammes de côte de boeuf
  • 400 grammes de biscuits au chocolat
  • 266 grammes de beurre
  • 220 grammes d’huile

Si vous vous nourrissez de Petit Écolier par exemple, vous n’avez le droit de manger que 2 paquets et demi par jour. Rien de plus, sinon vous prendrez du poids.

Avec ce régime alimentaire à base de Petit Écolier, vous aurez toujours l’estomac vide et l’impression d’avoir faim, alors que si vous vous nourrissez de concombres, il y a de grandes chances que vous débordiez avant d’arriver à en ingurgiter 13 kilos dans la journée.

Copy link
Powered by Social Snap