Il y a 1 an…

Il y a 1 an, je postais le premier article de mon nouveau blog « Un Coin À Nous » :

Après des années à publier sur les réseaux sociaux, j’ai eu envie de me retrouver dans un endroit plus calme. Un endroit où je peux partager mes photos et mes idées sans arrières pensées. Ici il n’y a pas de likes, pas de publicités, pas de compétition et pas de bruit. Il n’y a que vous, moi et quelques photos. Des photos de tous les jours, des photos sans prétention. Juste le plaisir de créer, le plaisir d’expérimenter, le plaisir de partager. On dit que le smartphone va remplacer tout ce qui se trouve dans nos poches. J’ai fait le pari inverse. J’ai remplacé mon smartphone par un carnet, un crayon et un appareil photo. Un projet personnel, pour me concentrer sur l’essentiel. Plus de photos, plus d’écriture, plus de silence, plus de lecture, plus de réflexions, plus de calme et de concentration, plus d’échanges et de relations.

365 articles plus tard, il est temps de se poser quelques minutes pour tirer les leçons de cette année écoulée et les partager avec vous, bien entendu.

Écrire 1 article par jour, c’est facile

Quand je me suis lancé l’an dernier, j’avais l’idée de créer ce genre de blog depuis longtemps mais je m’étais toujours dit que poster un article par jour serait trop compliqué. C’est finalement en écoutant Seth Godin que j’ai décidé de sauter le pas.

Sur son blog, il poste un article quotidien depuis plus de 15 ans. Un jour, je l’ai entendu dire quelque chose comme ça : « Poster un article par jour est plus facile que de poster un article de temps en temps. La question n’est plus : quand vais-je poster mon prochain article ? Elle devient : de quoi vais-je leur parler demain ? Et ça ferme la porte à toute procrastination. » Il avait raison.

C’est bien plus facile de poster un article par jour que de poster un article de temps en temps.

Lancez-vous même si vous ne savez pas ce que vous faites

Lorsque j’ai lancé ce blog, je ne savais pas précisément ce qu’il allait devenir. Je n’avais pas de plan précis pour son avenir. Tout ce que j’avais, c’était deux modèles qui m’inspiraient : Seth Godin — dont je vous ai déjà parlé — et Joel Meyerowitz — qui en 2015 a créé le blog « Once More Around The Sun » sur lequel il postait une photo par jour, pour s’obliger à voir plus de choses intéressantes dans sa vie quotidienne. Ça ne m’a pas empêché de me lancer.

Vous n’avez pas besoin de savoir précisément ce que sera un projet au moment de vous lancer — surtout lorsqu’il s’agit d’un projet créatif personnel.

Si quelque chose vous intéresse, vous passionne ou vous intrigue, lancez-vous, même si vous ne savez pas ce que vous faites.

Profitez de l’énergie que fait naitre en vous l’excitation d’un nouveau projet. Avancez aussi vite que possible. Vous aurez ensuite tout le temps nécessaire pour adapter votre trajectoire.

Parlez de ce qui vous intéresse

Une fois lancé, rappelez-vous que vous ne devez rien à personne. Si vous voulez changer de thème, vous avez tout à fait le droit.

Quand j’ai lancé ce blog, je pensais y partager principalement des photos — c’est ce que j’ai fait au cours des premières semaines. Mais, très rapidement, je me suis aperçu que j’avais bien plus à dire qu’à photographier.

Evitez de vous coller une étiquette — surtout si vous vous lancez. Vous avez le droit de changer d’avis. Vos intérêts peuvent changer. Et vous avez tout à fait le droit de faire des erreurs en cours de route — c’est comme ça qu’on apprend.

Faire ce que vous voulez et pas ce que les autres attendent de vous est le seul moyen de rester passionné à long terme.

Et c’est aussi le seul moyen de créer quelque chose qui reste passionnant pour le public.

Soyez patient

Si vous démarrez un blog dans l’espoir de devenir célèbre en quelques mois, oubliez l’idée.

Si vous lancez votre blog, attendez-vous à parler tout seul pendant quelques mois.

Le graphique ci-dessous vous montre l’évolution du nombre d’impressions de mon blog sur Google au cours de sa première année de vie (le nombre d’impressions c’est le nombre de fois où l’une des pages de mon blog — n’importe laquelle — apparait dans les résultats de Google suite à une recherche.)

Comme vous pouvez le voir, il m’a fallut attendre des mois avant d’avoir un semblant de trafic régulier en provenance de Google.

Mais ce qui est important en regardant cette courbe, c’est de comprendre qu’elle suit le modèle des intérêts composés — modèle mental dont je vous ai parlé il y a quelques jours sur le blog. Le démarrage lent est donc normal. La croissance sera ensuite exponentielle : de plus en plus rapide car chaque nouvel article publié me permet de toucher un nouveau public, et ces visites s’ajoutent à celles provenant d’anciens articles déjà publiés.

Si vous lancez un blog en espérant un succès rapide, vous vous découragerez en seulement quelques semaines.

Vous devez considérer votre blog comme un projet à long terme.

Tombez amoureux du chemin et pas de la destination

« Tombez amoureux du chemin et pas de la destination ». Oui, cette phrase fait cliché. Pourtant, elle est vraie, et s’applique particulièrement au lancement d’un blog.

La destination c’est le succès — vivre de son blog par exemple. Comme nous l’avons vu, si c’est votre unique objectif, vous abandonnerez après seulement quelques semaines.

Ce que vous devez garder en tête c’est que votre blog a beaucoup à vous apprendre et à vous apporter — même si vous n’atteignez jamais le succès. En écrivant chaque jour :

  • Vous apprendrez à mieux écrire
  • Vous clarifierez vos idées
  • Vous améliorerez la façon dont vous vous exprimez
  • Vous explorerez de nouveaux sujets
  • Vous serez confronté à de nouvelles idées
  • Vous découvrirez et parfois rencontrerez de nouvelles personnes
  • Etc.

Tous ceci aura des avantages dans votre vie quotidienne. Même si vous ne vivez jamais de votre blog, ces compétences vous permettront d’obtenir un meilleur poste dans votre entreprise, de mieux convaincre vos interlocuteurs quand vous négociez quelque chose, d’améliorer vos relations sociales en ayant des conversations plus intéressantes, etc.

Un blog, c’est avant tout un outil d’enrichissement personnel.

Les projets accomplis et ceux à venir

Ecrire chaque jour sur le blog m’a permis d’explorer de nouvelles idées et me lancer dans des projets parallèles auxquels je n’aurais probablement pas pensé sans lui.

L’énergie de la réussite a été écrit à partir d’articles initialement publiés sur le blog.

Idem pour Le Manuel d’Épictète. Le stoïcisme est une philosophie qui m’a beaucoup aidée. J’ai voulu la partager avec vous en publiant régulièrement des chapitres de ce Manuel, que je traduisais dans un langage moderne et facile d’accès. J’ai eu beaucoup de retours positifs, ce qui m’a donné l’idée de publier mon propre livre imprimé.

Aujourd’hui, Le Manuel d’Épictète est publié dans son intégralité sur le blog, et je m’intéresse à de nouveaux projets : des outils pour aider les créatifs, étudier les modèles mentaux et les biais cognitifs, publier un essai dont le titre devrait être « Comment (re)prendre de bonnes habitudes »…

Peut-être que rien de tout ça ne verra le jour, ou peut-être qu’au contraire ces projets auront beaucoup de succès. Seul l’avenir me le dira.

Conclusion

Pour conclure, lancer un blog est une aventure passionnante et enrichissante.

Aujourd’hui, il me tarde de savoir ce que l’année prochaine me réserve. Il y aura certainement beaucoup de projets et d’opportunités inattendues, mais aussi beaucoup de difficultés et de doutes, ça fait partie du jeu. Vous dire que c’est tous les jours facile serait vous mentir.

Si vous hésitez à lancer votre blog, je vous incite vivement à le faire. Pas dans le but de trouver le succès, mais plutôt en le considérant comme un moyen d’enrichissement personnel.

Je vous rappelle qu’il y a quelques semaines j’ai mis à votre disposition des ressources pour vous aider à vous lancer. Elles sont disponibles ici : Un peu d’aide pour lancer votre blog.

Et si vous avez besoin d’accompagnement dans cette aventure, la communauté Un Coin A Nous est faite pour ça.

Copy link
Powered by Social Snap