L’action doit être une priorité

La plupart du temps, quand vous vous lancez dans un projet, vous n’avez aucun moyen de savoir à quoi il ressemblera une fois terminé. Parfois, vous vous lancez dans le projet de votre vie avant de vous rendre-compte, quelques semaines plus tard, qu’il n’a aucun intérêt. Et parfois c’est l’inverse : ce qui devait être une simple série d’articles à publier sur votre blog se transforme en un projet de livre sur lequel vous travaillerez pendant plusieurs années.

C’est comme ça qu’est né J’apprends la photographie par exemple. J’ai commencé par publier une série d’articles sur mon blog. Au vu de l’intérêt qu’elle a suscité, je me suis remis au travail pour la transformer en un ebook, qui a lui-même servi de base au best-seller que vous connaissez aujourd’hui. Au moment où j’ai publié mon premier article, je n’avais aucune idée de ce que ce projet allait devenir. Et si je ne m’étais pas lancé, ma vie serait bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui.

Si vous lisez ces lignes, vous avez peut-être vous aussi une idée de projet dans la tête. Si c’est le cas, mon conseil est simple : mettez-vous au travail dès aujourd’hui. Suivez vos intérêts ; écoutez votre curiosité ; ayez confiance en votre instinct. Si votre projet vous parait complètement fou, ou que vous n’arrivez pas à le définir précisément, ça ne doit pas vous empêcher de vous lancer.

La seule manière de comprendre votre projet c’est de commencer à travailler dessus — même si vous avez plus de doutes que de certitudes. Apprenez à agir malgré les doutes, malgré les peurs, malgré le regard des autres. C’est le seul moyen de donner naissance à des projets intéressants et qui vous ressemblent. Et si votre projet n’aboutit pas, il vous aura tout de même permis d’apprendre beaucoup de choses — et elles vous seront bien utiles pour le projet suivant.

L’action doit être une priorité.