La clé d’une pratique épanouie de la photographie

J’ai toujours pris beaucoup de photos. Même avant de m’y intéresser sérieusement, j’avais toujours un appareil avec moi et l’utilisais à la moindre occasion : un voyage, une soirée entre amis, une balade à la montagne, etc.

Pourtant, en 2018, je n’ai pris que 1081 photos dans l’année. Je n’ai jamais pris aussi peu de photos. Jamais. Et ce n’est pas faute d’avoir des sujets puisque, cette année-là, j’ai déménagé en Espagne — j’avais donc un nouveau pays à découvrir — ma fille Alix est née, et mon fils Aksel faisait sa première rentrée à l’école.

J’ai donc logiquement commencé à me poser des questions : « Pourquoi n’ai-je plus envie de prendre des photos ? La passion m’a-t-elle quitté ? »

En réalité, et il m’a fallu pas mal de temps pour le comprendre, le problème était tout autre : mes photos ne me ressemblaient plus.

La plupart des photos que je prenais étaient destinées à être publiées — sur les réseaux sociaux, sur mon blog, ou utilisées dans les formations que je propose à mes élèves. Du coup, lorsque je déclenchais, je le faisais soit dans le but d’obtenir une photo techniquement parfaite, soit dans le but d’obtenir des likes et de créer des images qui plaisent au public, mais jamais réellement pour moi.

Lorsque j’ai compris cela, j’ai arrêté de publier sur les réseaux sociaux et ai complètement revu ma façon d’aborder la photo. Les résultats ne se sont pas fait attendre, puisqu’en 2019 j’ai pris plus de dix mille photos. Dix fois plus que l’année précédente.

Mais ces chiffres, bien que positifs, ne sont pas ce qu’il y a de plus important. Oui, j’ai pris plus de photos ; oui, j’ai retrouvé le gout de déclencher ; mais il y a eu d’autres changements. Des changements bien plus importants que le simple fait de prendre plus de photos.

Aujourd’hui, la photo me permet d’explorer le monde, de découvrir de nouvelles choses, de voir le beau dans les scènes banales du quotidien, de m’exprimer. Mais c’est surtout un moyen de découvrir et de comprendre qui je suis, et un formidable support d’épanouissement personnel.

En d’autres termes, changer ma façon d’aborder la photo a changé la personne que je suis.

Vous vous en doutez, cette transformation ne s’est pas faite en un jour. Il m’a fallut du temps ; il m’a fallut remettre beaucoup de choses en question ; il m’a fallut faire des essais, et des erreurs aussi ; il m’a fallut lire, poser des questions, suivre des formations…

Tout ce que j’ai appris, je l’ai noté bien précieusement.

Et aujourd’hui, je veux vous le transmettre à travers mon nouveau livre : L’art de l’éditing.

Dans cet ouvrage, je vais vous aider à aller vers une pratique de la photo plus intéressante, plus créative, et surtout plus personnelle que celle que vous connaissez aujourd’hui.

Je vais vous donner la clé d’une pratique plus épanouie de la photo, et par la même occasion d’une vie plus épanouie également.

Le secret de ces changements réside dans une idée toute simple : travailler sur des projets créatifs personnels et laisser vos propres photos vous guider vers la personne que vous devez devenir pour vous épanouir.

En lisant ce livre, vous commencerez par découvrir ce qu’est l’éditing — la sélection des photos que vous prenez dans le cadre d’un projet créatif — puis mettrez en place un flux de travail efficace pour organiser et sélectionner vos photos.

Ces étapes techniques représentent les bases d’un système qui, si vous l’utilisez régulièrement, vous permettra de changer la façon dont vous pratiquez la photo.

Une fois ceci fait, vous découvrirez comment l’éditing et les projets photo vous permettront de devenir de meilleurs photographes, de meilleurs artistes, et de meilleurs humains.

(L’éditing est quelque chose de simple : sélectionner des photos dans le cadre d’un projet. Pourtant, derrière cette apparente simplicité se cache l’un des aspects les plus importants du travail du photographe. L’éditing est la clé d’une pratique épanouie de la photo. Lorsque vous maitriserez ce processus, votre pratique deviendra bien plus intéressante, bien plus créative, et surtout bien plus personnelle. Comprendre le processus d’éditing, c’est comprendre comment trouver votre propre style et comment devenir un véritable artiste. Pour vous accompagner dans cette évolution — ou plutôt devrais-je dire dans cette révolution — j’ai mis à votre disposition sur mon blog de nombreuses ressources gratuites qui abordent le sujet de l’éditing. Enfin, si vous cherchez un guide complet, pas à pas, et qui vous explique concrètement comment réaliser l’éditing de vos photos et travailler sur des projets personnels, mon livre L’art de l’éditing sera parfait pour vous.)

Copy link
Powered by Social Snap