Aller au contenu

La joie est à trouver dans le présent

Depuis longtemps je suis persuadé qu’un appareil photo n’est pas un simple outil créatif, mais également un formidable outil de développement et d’épanouissement personnel.

De nombreux psychologues s’accordent à dire que l’un des moyens les plus efficaces pour être heureux, c’est de remarquer les petits instants magiques du quotidien. Qu’il s’agisse de beauté, de joie, d’amour, de gentillesse ou encore de plaisir, nous vivons chaque jour des moments pour lesquels nous pouvons être reconnaissants. Ils ne sont peut-être pas exceptionnels, mais le simple sourire d’une personne qui nous regarde suffit à réchauffer notre cœur. Nous avons de la chance d’être en vie et ces instants nous le rappellent — si tant est que nous les remarquions…

Car c’est bien cela le problème : nous vivons dans une sorte de tunnel. Absorbés par nos soucis quotidiens, lancés à plein régime dans une vie qui accélère chaque jour, nous passons à côté de ces instants sans même les remarquer. Plus la vie est stressante, plus le rythme s’accélère, et plus ce tunnel s’obscurcit.

La photographie nous permet d’en sortir. Elle nous force à ralentir, à nous ouvrir au monde, à regarder autre chose que notre nombril. Plutôt que de toujours foncer vers un futur incertain et qui nous rend anxieux, nous réalisons que le seul moment que nous possédons, c’est le présent. Et, quand nous prenons le temps de l’observer, nous réalisons que ce présent est bien plus beau que ce que nous imaginions.

La joie, la beauté et la magie se cachent tout autour de nous, mais l’unique façon de les voir, c’est de vivre dans le présent — et de le photographier.

« Joy is to be had in every moment of consciousness, that Now is the only moment we have. And every photograph is Now! » — Joel Meyerowitz

(Traduction : La joie est à trouver dans chaque instant de présence. Ce Maintenant est le seul moment que nous avons. Et chaque photo est maintenant !)

(Quotidien #1 — Extrait du projet : Quotidien)

(Joel Meyerowitz est l’un de mes photographes préférés. En 2015, il a créé un blog et y a publié une photo par jour pendant un an. En le découvrant, je me suis souvenu des mots de Sénèque, le philosophe stoïcien : « Tu dois choisir un nombre limité de maitres-penseurs, et te nourrir de leur génie, si tu veux en tirer des idées qui resteront ancrées dans ton esprit. ». J’ai alors décidé de lire l’intégralité du blog de Joel Meyerowitz, en prenant mon temps, et de partager avec vous toutes les idées que cette lecture pourrait faire naitre dans mon esprit. C’est ainsi qu’est né le projet « A second time around the sun », dont l’article que vous venez de lire fait partie. L’intégralité du projet est à découvrir ici : a second time around the sun)

— Nicolas Croce

Pour ne pas rater les prochains articles, pensez à vous abonner au blog.

En vous abonnant, je vous aiderai à travailler plus efficacement, vous épanouir dans votre pratique, mener à bien vos projets les plus ambitieux, et à long terme, trouver le succès et vivre de votre passion.

Aucun spam — Désinscription en un clic — Vos informations personnelles ne seront jamais communiquées à qui que ce soit.

« La plus belle newsletter jamais reçue. » — Brigitte
« Vos mails font beaucoup de bien, merci ! » — Angélique
« Depuis des années je le dis avec conviction, vous êtes vraiment le meilleur ! » — Francine
« Merci pour tes conseils quotidiens plein de pertinence. » — Jasmine
« Merci pour tout ce que vous m’apportez au travers de vos mots. » — Isa