Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

La plupart des comportements bizarres s’expliquent par la peur

Parfois, les gens autour de nous agissent de façon bizarre, et on a l’impression que leurs actions ou leurs paroles sont dirigées contre nous. En réalité, s’ils agissent ainsi, ce n’est pas en fonction de nous, mais plutôt en fonction de leurs peurs.

Si votre petite amie vous empêche de sortir, ce n’est pas parce qu’elle veut vous embêter, mais plutôt parce qu’elle a peur de vous perdre.

Si vous donnez un conseil à quelqu’un et qu’il s’énerve, vous contredit ou fait l’inverse de ce que vous lui dites, ce n’est pas pour vous embêter, mais parce que vous avez mis le doigt sur quelque chose qui lui fait peur.

Si le jeune en bas de chez vous met la musique à fond dans sa voiture, ce n’est pas pour vous embêter, mais parce qu’il a peur de ne pas être remarqué ou accepté par ses camarades.

Rappelez-vous toujours de ceci : la plupart des comportements bizarres s’expliquent par la peur ou le manque de confiance de la personne qui les adopte.

Aussi, confronté à ce genre de cas, plutôt que de vous vexer ou de vous énerver, mieux vaut essayer de vous mettre à la place de la personne dont le comportement vous surprend, tenter de comprendre ce qui lui fait peur, et l’aider à le surmonter.

Autour de vous, il y a beaucoup plus de personnes qui ont peur que ce que vous pensez — et par conséquent, il y a beaucoup moins de personnes qui vous en veulent que ce que vous imaginez.

«  Le bien se tient devant nous comme une cible devant un archer. Le mal n’est rien en soit. Il apparait lorsqu’on loupe la cible ; c’est une erreur ; c’est une flèche égarée. » — Epictète, Le Manuel, Chapitre 27

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.