La seule chose que vous avez à apprendre pour maitriser la technique de la photographie, transformer vos photos et progresser rapidement

L'ESSENTIEL DE LA PHOTO (Livre Gratuit)

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, ce livre numérique gratuit vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7000 photographes à progresser. (Format pdf - 109 pages)

Obtenir mon livre gratuit

Lorsque vous commencez à étudier une discipline, vous avez l’impression que vous avez un milliard de choses à mémoriser.

C’est faux.

Ce que vous devez faire, c’est identifier les principes fondamentaux — en général il sont peux nombreux (entre 3 et 12 selon John T. Reed) — qui gouvernent la discipline.

Le milliard de choses que vous pensiez devoir mémoriser sont simplement des combinaisons ou variations de ces principes de base.

La photographie fonctionne ainsi.

Si vous débutez, vous avez l’impression qu’il y a un milliard de choses à mémoriser mais, en réalité, vous vous trompez.

Il y a quelques principes de base et, si vous les comprenez et les maitrisez, tout le reste deviendra facile — une simple variation de ces principes de base.

Prenons un exemple.

L’un des principes de base de la photographie est la vitesse d’obturation — on dit aussi le temps de pose, ces deux termes sont synonymes.

Pour un débutant, prendre une photo est un acte instantané. Mais il n’en est rien.

Il faut un certain temps à un appareil photo pour enregistrer la lumière est créer une image exploitable. Selon les conditions, le matériel et les réglages, ce temps de pose peut varier d’une fraction de seconde (1/1000ème de seconde par exemple) à plusieurs minutes voire plusieurs heures.

Cette notion de temps de pose s’applique à tout appareil, qu’il s’agisse d’un appareil argentique ou numérique, d’un iPhone, d’un bridge, d’un compact, d’un reflex ou d’un hybride… Tous fonctionnent de la même manière : il leur faut un certain temps pour capter une quantité de lumière suffisante pour créer une photo.

Et cette simple notion de temps de pose explique beaucoup de choses en photographie.

Par exemple, les photos floues quand il y a peu de lumière sont dues à votre appareil qui bouge (on parle de flou de bougé) pendant qu’il capture la lumière pour créer votre photo.

Figer un mouvement ou au contraire le retranscrire sous forme de flou découle de ce concept.

Toute la technique de la pose longue — cette technique qui permet de transformer la mer en une étendue uniforme et de “gommer” les vagues — découle également de cette simple notion de temps d’exposition.

En utilisant un temps de pose court (on dit aussi une vitesse d’obturation rapide) le mouvement des vagues est figé.

En allongeant le temps de pose (ici 5 minutes de pose) le mouvement se retranscrit sous forme de flou et la mer devient une étendue uniforme.

On peut s’amuser à faire du panning, à créer des photos abstraites grâce au flou de bougé… Tout ceci découle encore de la même notion de base : la vitesse d’obturation.

L’effet de panning : on suit le mouvement d’un objet qui se déplace avec notre appareil photo tout en utilisant un temps de pose relativement long. Le sujet reste net alors que l’arrière plan semble défiler autour de lui.

Alors, bien sûr, vous pouvez apprendre le panning sans connaitre la théorie de base de la vitesse d’obturation. Mais ce sera difficile, ce sera du par coeur, ça n’aura aucune signification pour vous et le moindre problème deviendra insurmontable : vous ne saurez pas comment le régler et aurez l’impression que la photo c’est très compliqué.

Si par contre vous maitrisez la technique de base — c’est à dire la vitesse d’obturation — que vous comprenez parfaitement son fonctionnement et ses effets, le panning devient un jeu d’enfant.

Vous n’avez pas besoin de passer des journées à le pratiquer et à vous entrainer. Il suffit que quelqu’un vous explique le principe du panning — accompagner avec votre appareil le mouvement d’un objet qui se déplace avec un temps de pose assez long pour faire en sorte que le sujet soit net et l’arrière plan devienne flou — et vous serez capable de faire vos premiers essais.

Vous réglez une certaine vitesse d’obturation, vous repérez un sujet en mouvement et vous prenez votre première photo. Si la photo est trop floue, vous comprenez tout de suite que votre vitesse d’obturation est trop lente et vous ajustez. Si au contraire la photo est trop nette, vous savez tout de suite quoi faire : augmenter le temps de pose. Après une dizaine d’essais, vous maitriserez la technique.

Si j’explique la technique du panning à un débutant qui n’a pas compris le fonctionnement de la vitesse d’obturation, il va me poser des questions comme “mais quelle vitesse d’obturation dois-je régler sur mon appareil photo pour réussir une photo en panning ?”.

Quelqu’un qui comprend le principe de base de la vitesse d’obturation ne me poserait jamais cette question.

Il saurait que le temps de pose pour figer un mouvement dépend de plusieurs critères — comme la vitesse du sujet ou encore la distance entre le sujet et l’appareil — et que je ne peux donc pas répondre précisément à sa question. Mais il saurait tout de même quoi faire : régler son appareil — en estimant un temps de pose en fonction du sujet qu’il photographie —, faire un premier test et adapter ses réglages à partir de là.

Sur Internet, vous trouverez des milliers de conseils complexes et inutiles prodigués par des “experts” qui, parfois, se contredisent les uns les autres.

Mais s’il y a une chose que j’ai comprise depuis que j’apprends et surtout que j’enseigne la photographie, c’est celle-ci :

Apprendre et maitriser les fondamentaux de la photo est beaucoup plus important que de s’intéresser aux détails et aux techniques spécifiques.

Les principes de base, en photographie, il y en a peu.

La photographie est quelque chose de simple — si on vous l’explique simplement.

Et c’est ce que je fais dans ma formation en ligne Sortir du mode auto et réussir toutes vos photos.

Je vous explique tous les principes fondamentaux de la photographie, sans vous embrouiller l’esprit avec des techniques inutiles et sans utiliser de vocabulaire compliqué pour un débutant.

Cette formation est simple, facile à suivre et ultra efficace car elle va à l’essentiel.

Elle vous permettra de comprendre les principes fondamentaux de la photo en seulement 8 semaines.

Après l’avoir suivie, vos photos seront transformées mais surtout, vous aurez les bases nécessaires pour vous lancer dans n’importe quelle branche, discipline ou technique de la photo : la pose longue, le portrait, la photo au flash, etc.

Tout deviendra plus facile à apprendre et à comprendre pour vous une fois que vous maitriserez les bases.

Et c’est le but de ma formation.

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en cliquant sur le lien suivant : https://japprendslaphotographie.com/rep/.

(En cliquant sur le lien ci-dessus vous découvrirez le programme complet de la formation ainsi que tous les détails la concernant et pourrez vous inscrire en quelques instants. C’est une formation en ligne, vous pouvez la suivre d’où vous voulez, quand vous le voulez et à votre rythme. Elle est accessible depuis votre ordinateur, smartphone, tablette et tous les cours sont téléchargeables et imprimables au format pdf. Je vous redonne le lien : https://japprendslaphotographie.com/rep/)

Copy link
Powered by Social Snap