Les 3 logiciels les plus efficaces pour écrire, que ce soit un article de blog ou un livre

Ce qui est important lorsqu’on choisit un logiciel, c’est de bien définir ses besoins.

De mon côté, j’ai des besoins différents :

  1. lorsque je suis en train d’écrire,
  2. lorsque j’écris pour mon blog, et
  3. lorsque je travaille sur un projet plus important, comme un livre par exemple.

Lorsque je suis en train d’écrire

Lorsque je suis en train d’écrire, je n’ai besoin que d’une seule chose : écrire.

Je rêverai de pouvoir utiliser une machine à écrire dans un endroit coupé du monde, mais je perdrai du temps à numériser mes textes.

Heureusement, quelqu’un devait avoir le même problème et l’a résolu en créant Cold Turkey Writer.

Le principe de fonctionnement de ce logiciel est simple : lorsque vous le lancez, il vous oblige à définir un objectif qui peut être soit un nombre de mots, soit une durée.

Une fois votre objectif validé, une page blanche s’affiche et vous ne pouvez absolument rien faire d’autre qu’écrire — vraiment rien d’autre, même pas quitter le logiciel — tant que vous n’avez pas atteint votre objectif.

Il n’y a aucun bouton, aucune fonction, aucune mise en page, rien.

Se retrouver ainsi, comme enfermé face à une page vierge, fait presque peur. Mais qu’est-ce que c’est efficace !

Depuis que j’utilise ce logiciel et que je laisse mon smartphone dans une autre pièce que celle où je travaille, j’explose tous mes records de production.

Lorsque j’écris pour mon blog

Depuis un peu plus de 6 mois maintenant, je publie un article par jour sur mon blog.

Pour prendre cette habitude, il m’a fallut simplifier au maximum le processus de publication d’un article car chaque difficulté fournit un argument de plus à mon cerveau pour me dissuader de tenir mon engagement.

Aujourd’hui, voici comment ça se passe : j’écris mon article, je clique sur un bouton, c’est publié. Simple et efficace.

Pour arriver à cela, j’utilise le logiciel Ulysses. Il s’interface avec mon blog WordPress.

Une fois configuré, il me permet de publier mes articles sans même ouvrir mon navigateur internet ni faire aucun copier/coller : je clique sur un bouton, je modifie éventuellement certaines options (date et heure de publication, catégorie, image mise en avant, permalien, etc.) et l’article apparait sur mon blog.

Lorsque je travaille sur un projet de livre

Lorsque je travaille sur un projet plus complexe comme un livre par exemple, il me faut un logiciel qui me permette :

  • D’organiser efficacement mes contenus : parties, chapitres, sous-chapitres…
  • De visualiser l’avancement de chaque partie — est-ce que c’est mon premier brouillon ? Est-ce que j’ai déjà relu et corrigé cette partie là ? Etc.
  • D’exporter les contenus au format PDF ou Word pour les envoyer à un éditeur.

J’ai essayé des dizaines de logiciels et je n’ai jamais trouvé plus efficace que Scrivener pour gérer les projets complexes.

On peut créer des structures complexes en utilisant des dossiers, sous-dossiers, groupes de documents, etc. Et réorganiser tout ça d’un simple glisser / déposer.

On peut utiliser des libellés de couleur pour suivre l’avancée du travail. J’ai ainsi mis en place un flux de travail et chaque document passe par différentes étapes matérialisées par des couleurs : Rouge = todo, Orange = première ébauche, Jaune = ébauche révisée, etc.

Enfin, quand un projet touche à sa fin, je peux facilement l’exporter en de nombreux formats.

Un texte passe souvent par ces trois logiciels

Bien souvent mes textes passent par ces trois logiciels.

Quand je m’installe à mon bureau le matin, j’ouvre Cold Turkey Writer, je me fixe un objectif et je commence à écrire.

Une fois mon objectif atteint, je passe les textes qui seront publiés sur mon blog à Ulysses.

Et bien souvent, ces textes sont encore copiés / collés dans Scrivener car ils seront réutilisés dans des projets plus complexes.

Publier un texte sur mon blog avant de l’utiliser dans un livre me permet :

  • De bénéficier des idées et des suggestions de mes lecteurs, ce qui me permet d’améliorer mes textes ou de clarifier mes idées avant de les inclure dans un livre.
  • De me constituer une audience intéressée par mon projet avant même qu’il ne soit terminé.
  • D’obtenir des textes de meilleure qualité car j’apporte plus d’attention à un texte que je publie sur mon blog qu’un texte que je considère simplement comme un brouillon.
  • De rester motivé à long terme et concentré sur mon projet, grâce aux encouragements de mes lecteurs et l’engagement que je prends envers eux de finaliser mon projet et de les aider du mieux que je peux.
Copy link
Powered by Social Snap