Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

Meilleur ou moins pire ?

Hier c’était crêpes à la maison et n’ayant pas trouvé de sirop d’érable au supermarché, on a testé du sucre de coco liquide.

Le packaging de ce sirop mettait l’accent sur le côté sain de ce produit, avec notamment une forte présence de minéraux dont le magnésium et le phosphore.

En lisant ceci, ont pourrait se dire que ce produit est meilleur pour notre santé que le sucre blanc.

Mais, bien qu’il contienne plus de minéraux que ce dernier, il s’agit de sucre.

Et, quelque soit le sucre dont on parle — blanc, roux, de canne, de betterave, etc. — il a toujours les mêmes effets néfastes sur votre santé : il augmente le risque d’obésité, de diabète, il nuit à l’immunité, il favorise le développement des cancers, etc.

Aussi, au lieu de vous dire que ce sucre est meilleur pour la santé, dites-vous plutôt qu’il est « moins pire ».

Si vous voulez augmenter votre apport quotidien en minéraux, ce n’est surement pas dans le sucre qu’il faut aller les chercher, car les risques sont bien plus importants que les bénéfices.

Ce serait aussi bête que si vous vous mettiez à fumer pour diminuer votre stress.

Ainsi,

  • Consommer du sucre de Coco à la place du sucre blanc,
  • Boire du coca Light à la place du coca,
  • Fumer 10 cigarettes par jour plutôt qu’un paquet entier,
  • Passer 1 heure devant la télé plutôt que 2…

Ce n’est pas mieux, c’est moins pire.

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.