Temps de lecture : 2 minutes

En février dernier, Jean amène sa fille Louise âgée de sept ans chez le docteur. Elle est fatiguée depuis plusieurs jours et commence à tousser. Sans doute une vilaine grippe.

Après un premier examen, le docteur conseille à Jean d’amener sa fille à l’hôpital pour des analyses complémentaires. Il fait froid dehors, mais le soleil éclatant réchauffe le visage de Louise. Elle se sent bien, assise à l’arrière de la voiture, sur la route qui les mène à l’hôpital.

Par la fenêtre arrière de la voiture, Louise sourit en regardant une vache qui broute paisiblement de l’herbe bien verte dans un champ. C’était le dernier animal qu’elle verrait…

Après son entrée à l’hôpital, d’examen en examen, l’avenir de Louise s’est assombri. Malgré plusieurs opérations, Louise est décédée quelques semaines plus tard.

Même si ce n’était pas son métier, Jean était passionné de photographie. A chaque fois qu’il partait en famille il prenait son appareil avec lui.

Quelques mois après le décès de sa fille, Jean trouve enfin le courage de rassembler les photos de Louise. Il veut faire un album qui regroupera toutes les photos de sa fille partie beaucoup trop vite.

En parcourant ses photos, Jean se rend compte qu’il a des centaines de photos des paysages, des villes et des endroits qu’ils ont visités ensemble. Mais il n’a que très très peu de photos de Louise.

Avec cette histoire, je veux vous rappeler de prendre en photo les gens qui comptent pour vous. On passe trop de temps à se concentrer sur la technique, à photographier les paysages ou les monuments que l’on visite, et souvent on oublie le plus important : passer du temps avec ceux qu’on aime.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches. Pensez également à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochains articles.

Les membres Premium peuvent discuter de cet article sur le forum de la communauté Premium.