Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

Photographiez l’humain

L’humain est un sujet intéressant, aussi bien pour le photographe, que pour le public qui découvre une œuvre.

Du point de vue du photographe, l’humain est un sujet d’étude inépuisable. C’est un sujet universel, qu’on retrouve dans les œuvres majeures de toutes les époques, et ce depuis la nuit des temps — les Vénus paléolithiques, petites figurines féminines, datent pour les plus anciennes d’il y a 40 000 ans environ.

Du point de vue du spectateur, un sujet humain inclut dans une composition lui permet de s’y projeter — physiquement, mais aussi mentalement. Il pourra s’imaginer prendre la place de votre sujet ; ressentir ce que votre sujet pense, voit ou ressent ; ou prendre part à l’échange qui a eu lieu entre le sujet et le photographe au moment de la prise de vue — le spectateur peut ressentir ce que le photographe a ressenti face au sujet photographié.

L’humain est donc un sujet intéressant, et vous devez apprendre à le photographier, ou plus exactement : avoir le courage de le photographier, car aborder un inconnu dans la rue et le prendre en photo n’est pas si facile que cela.

(Photographier l’humain est un thème que nous travaillons ensemble et sur le terrain avec les élèves qui participent à mes workshops. De nouvelles dates et villes seront ajoutées très prochainement. Inscrivez-vous ici pour être tenu au courant : Les workshops de Nicolas Croce)

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.