Temps de lecture : 2 minutes

La vie n’est qu’une question de choix.

Et très souvent, votre choix se résume à deux options :

  1. Etre spectateur
  2. Etre créateur

Le soir, devant son ordinateur, le spectateur surf sur internet, regarde des vidéos sur Youtube, ou commente les photos de ses amis sur Facebook.

Le soir, devant son ordinateur, le créateur écrit des articles pour son blog, développe son audience sur les réseaux sociaux, et lit pour progresser et s’améliorer.

Et ceci se répète jours après jours.

Ces deux personnes ont le même matériel.

Ces deux personnes passent autant de temps l’une que l’autre devant leur ordinateur.

Pourtant, l’une décide de sa vie. L’autre subit sa vie.

Le créateur travaille chaque soir, même si il n’a pas beaucoup de temps, pour créer le futur dont il rêve.

Le spectateur, lui, perd son temps chaque soir, et son futur ressemble comme deux gouttes d’eau à sa vie actuelle.

[bctt tweet=”Les décisions que vous prenez aujourd’hui façonnent votre futur”]

Vous pouvez être spectateur, ou décider de changer, et devenir créateur.

Mais c’est vous, et vous seul, qui pouvez prendre cette décision.

French Reader

Le soir, vous pouvez surfer sur internet ou écrire un article pour votre blog.

Dans une salle d’attente, vous pouvez lire une revue people, ou apprendre de nouvelles choses en lisant un livre que vous aurez amené avec vous.

En voiture le matin pour aller au boulot, vous pouvez écouter une émission débile à la radio, ou écouter un livre audio que vous aurez téléchargé sur votre iPhone.

Dans le métro, vous pouvez regarder des photos de gens que vous connaissez à peine sur Facebook, ou apprendre à parler une nouvelle langue en téléchargeant une application comme Duolingo sur votre iPhone.

Ne pas avoir de temps n’est pas une excuse.

Vous êtes la seule personne à pouvoir changer votre vie.

Arrêtez d’être un spectateur.

Si certains y arrivent, vous aussi vous pouvez le faire.

C’est juste une question de volonté.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications