Qu’est ce qui fait le succès d’une œuvre d’art ?

Qu’est-ce qui fait le succès d’une œuvre d’art ?

En tant qu’artiste, c’est une question que nous devons régulièrement nous poser.

Sans avoir de réponse à cette question, comment voulez-vous créer quelque chose d’intéressant ?

À mon avis, pour être réussie, une œuvre d’art doit répondre à cinq critères essentiels :

  1. La beauté
  2. La simplicité
  3. L’universalité
  4. L’accessibilité
  5. L’authenticité

La beauté

En marchant dans les vieux quartiers de Paris, vous vous dites surement que les constructions de l’époque étaient splendides, et que la ville devait être magnifique en comparaison de ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

Mais ce que vous voyez aujourd’hui ne reflète pas la réalité de l’époque.

Ce que vous voyez aujourd’hui n’est qu’un extrait de cette réalité. Il ne reste que le plus beau. Le reste — c’est à dire l’immense majorité des constructions — a été détruit et remplacé par des édifices plus modernes.

Seul le beau traverse les ages.

Et ceci est vrai dans toutes les disciplines artistiques.

La plupart des constructions sont détruites, la plupart des poèmes sont oubliés, la plupart des peintures sont perdues. Le beau continue à exister.

L’universalité

Pour être réussie, une œuvre d’art doit toucher un public aussi large que possible.

L’art doit être universel.

Tout le monde doit pouvoir le comprendre. Tout le monde doit pouvoir l’interpréter.

L’art doit également être intemporel.

C’est à dire être compréhensible par des personnes vivant à différentes époques.

N’importe qui dans le monde est capable d’admirer la Vénus de Milo. Sa beauté est universelle, et le reste malgré ses 2 000 ans d’existence.

La simplicité

Pour être réussie, une œuvre d’art doit paraitre simple et naturelle.

On doit avoir l’impression qu’elle n’a nécessité aucun effort de la part de l’artiste pour prendre forme.

« Le rêve », une toile de Picasso, a été réalisée en une après-midi.

Cette œuvre parait tellement simple qu’on s’imagine nous aussi pouvoir faire la même chose — jusqu’à ce qu’on essaye.

Si les efforts d’un artiste pour réaliser son œuvre se ressentent à travers sa création, elle n’aura pas le même impact.

L’accessibilité

Les sujets des plus grandes œuvres sont des sujets banals.

Les plus belles photos, les plus belles peintures et les plus beaux poèmes ne traitent pas de sujets extraordinaires.

Ils abordent des sujets communs : la femme ou l’homme, la nature, l’amour, etc.

Des sujets que vous pouvez dénicher à n’importe quel coin de rue.

L’authenticité

Une œuvre d’art doit être vraie.

D’une totale sincérité.

Elle doit correspondre à ce que pense l’artiste ; lui ressembler.

Il doit être lui-même en la créant. Il doit s’exprimer librement.

Une grande œuvre ne peut exister si l’artiste joue un rôle qui ne lui ressemble pas ; s’il n’ose pas être lui-même.

Un artiste doit avoir le courage de chercher qui il est vraiment.

Le courage de le devenir.

Le courage de laisser transparaitre sa personnalité et ses idées à travers ses œuvres.

Et enfin, le courage d’évoluer — car la personne qu’il est aujourd’hui n’est pas celle qu’il sera demain.

La vie de Picasso en est un parfait exemple. Il n’a jamais eu peur d’être lui-même. Il n’a jamais eu peur de se réinventer. Ce n’est pas pour rien qu’il est considéré comme le plus grand artiste de son époque.

Copy link
Powered by Social Snap