Temps de lecture : 7 minutes

C’est aujourd’hui le douzième épisode de #QuestionPhoto. Vous avez encore été très nombreux à me poser des questions ces dernières semaines ! Je n’ai pas pu répondre à tout le monde dans cet épisode, mais ne vous inquiétez pas : Je note toutes vos questions, et j’y répondrai dans les prochains épisodes sans faute. Soyez patients !

Au programme de cet épisode :

  • Faut-il un diplôme pour devenir photographe ?
  • Ou trouver des modèles pour ses séances photos ?
  • Comment supprimer l’effet de frange dans Lightroom ?
  • Pourquoi je ne parle pas plus de DxO ?
  • Choisir entre Lightroom CC et Lightroom 6
  • Mon avis sur les trépied Gorillapod (Version SLR et Focus)

Pour ceux qui viennent de nous rejoindre (vous êtes maintenant plus de 2500 abonnés à la newsletter !) ou qui découvrent #QuestionPhoto, je vous rappelle rapidement le principe :

Vous pouvez me poser vos questions via ma page Facebook, sur Twitter, en utilisant le hashtag #QuestionPhoto, ou en postant un commentaire en bas de cette page.

Je répondrai ensuite à votre question dans l’un des prochains épisodes de #QuestionPhoto, que je publierai ici même sur le blog. Et pour ne pas le rater, je vous conseille de vous abonner à la newsletter. Vous recevrez ainsi tous les articles que je publie, directement et gratuitement dans votre boite mail.

Voici les questions du jour :

Pierre Korytek (Email) : Si vous deviez vous reconvertir dans la photographie, en faire votre métier, chercheriez-vous au préalable à obtenir un diplôme? Je me demande s’il est judicieux de passer le Bac Professionnel Photographie. Est-ce un gage de crédibilité aux yeux de futurs clients?

Perso je ne pense pas qu’un diplôme soit requis pour devenir photographe. J’ai monté une entreprise sans avoir de diplôme dans cette industrie là. J’ai monté mon blog et fait de la photo sans avoir de diplôme de photographe. Aujourd’hui on peut apprendre facilement et bien plus efficacement sur internet de chez soi qu’en passant par une école. Et je pense qu’il n’y a pas grand monde qui demande un diplôme à un photographe avant de lui commander des photos.

Par contre, la ou t’inscrire à un cours peut t’aider, c’est dans le fait de te motiver. Avoir des profs qui te suivent et des examens à passer peut être une motivation pour certains (pour moi je sais que ça ne marche pas spécialement, mais ça dépend des gens).

Bref, si ça t’aide, fais le. Si tu te sens obligé de le faire par rapport aux clients, ne le fais pas.

Gérald Normand (Email) : Je suis actuellement un photographe amateur et je souhaiterais d’ici peu de temps créer une activité complémentaire dans ce domaine. Je souhaite me spécialiser dans la photo de concert et la photo de modèle alternatif (tatouages, piercing, etc.). Comment je peux trouver des modèles alternatifs pas trop loin de chez moi (Belgique). Pour la photo de concert, je souhaiterais savoir comment je peux procéder pour obtenir une accréditation ?

Pour ce qui est des modèles, tu as bien sûr les réseaux sociaux qui sont une très bonne source de contacts. Tu peux également utiliser des sites spécialisés dans la mise en relation de photographes et de modèles. Tu as par exemple l’excellent site Modelmayhem. Tu peux entrer des critères de recherche, et tu obtiens une liste de modèles que tu peux ensuite contacter. Tu y trouveras aussi bien des modèles pros que des modèles amateurs.

modele-photo-alternatif

Je te conseille de choisir des modèles amateurs au début, et de leur proposer des collaborations. Ça te permettra de te faire la main, et d’aider ces modèles à créer leur portfolio.

Quand tu auras un peu plus d’entrainement, à ce moment là prend un modèle pro, et organise une séance avec MUA (maquilleur) et styliste. Le but de cette séance sera de faire des clichés pour ton portfolio. Un modèle pro te permettra d’obtenir des clichés bien plus intéressants, tout comme le MUA et le styliste.

En ce qui concerne la photo de concert, je dois t’avouer que je ne suis certainement pas le mieux placé pour te répondre. Je n’ai jamais pris de photos lors d’un tel évènement, et du coup je ne sais pas du tout comment se passe l’accréditation des photographes.

Mais je viens de poser la question sur ma page Facebook. Je suis sur que d’autres photographes qui me suivent pourront t’aider sur ce sujet. Tu peux voir leurs réponses ici : https://www.facebook.com/Nicolascroce/posts/883554381731098

Jean-Luc (Email) : Il y a deux ans, j’ai craqué pour un Canon 6D pour remplacer mon Canon 60D. Au début tout allait bien j’étais entousiasmé, mais depuis quelque temps, le trou, manque d’inspiration et l’impression de ne pas savoir tirer pleinement des capacités de mon appareil. Je travaille en Raw et développe mes clichés sur Lightroom Cc. Il n’y a que là que j’arrive a avoir à peu près que je voudrais. Je me permet donc de venir te demander des conseils pour essayer de reprendre du plaisir, dois-je suivre une formation spéciale.

C’est normal que tes photos prises en RAW soient ternes et manquent de « peps ». Avec ton Canon 60D qui prend des photos en jpeg, tes photos sont automatiquement retouchées par l’appareil. Avec ton Canon 6D, en RAW, c’est à toi de le faire. Donc oui, à la sortie de l’appareil, elles ne sont pas terribles, et tu dois absolument passer par la case Lightroom pour les rendre plus sympas. Mais c’est normal, ne te décourage pas.

canon-6D

Tu parles beaucoup du matériel, mais j’ai l’impression que tu te focalise trop dessus. Oublie le. Va photographier un sujet qui te plait et te passionne vraiment. Concentre toi plus sur ce sujet, et moins sur ton matériel. Au pire, règle ton appareil en jpeg au lieu du RAW, et automatise tout ce que tu peux (ISO auto, mode A, Balance des blancs Auto, etc.) et FAIS TOI PLAISIR.

Je suis presque certain que le blocage vient plus de là, que du résultat de tes photos.

Dominique (Email) : Sur les photos prises en forêt ou sur lesquelles il y a des arbres, je n’arrive pas à supprimer le violet entre les feuillages. J’utilise Lightroom 6. J’ai essayer de corriger avec la pipette de la balance des blancs, sans succès… Avez-vous des solutions ?

Concernant le violet autour des arbres, il s’agit d’un phénomène appelé « frange ». Et Lightroom dispose d’un outil spécifique pour le corriger. Utilise le pinceau de retouche (tu peux trouver des explications à ce sujet dans cet article : Le pinceau de retouche sélective de Lightroom )

Et dans ce pinceau, tu utilises le curseur « supprimer la frange » pour corriger ton problème.

Il te suffit alors de « peindre » avec le pinceau les zones où tu vois apparaitre des franges.

Jean-Bernard de Vernon (Facebook) : Pourquoi ignorez vous DXO qui donne d’excellents résultats?

DxO est un très bon logiciel de retouche, qui donne effectivement d’excellents résultats.

J’ai déjà utilisé DxO, mais je trouve que la gestion du flux de travail est moins efficace que sous Lightroom.

DxO à amélioré récemment la façon dont il pouvait travailler avec Lightroom, mais malgré cette amélioration, ce n’est pas aussi facile que de tout faire sous Lightroom.

Du coup, j’ai choisi d’utiliser Lightroom pour gérer l’ensemble de mon flux de travail : de l’import des photos à la publication de mes photos sur les réseaux sociaux.

Si je ne parle pas de DxO dans mes articles, c’est simplement parce que je ne l’utilise pas moi même. Je ne vais pas donner des conseils sur un logiciel que je ne maitrise pas et que je ne connais pas parfaitement bien. D’autres photographes en parlent surement mieux que moi.

@RobertBgin (Twitter) : Achat Lr6 ou CC? Avec CC je crains les soubresauts mensuels du taux de change. Svp votre éval comparative de ces 2 offres

Perso, je suis abonné à Lightroom CC. Pour l’instant, le prix de l’abonnement n’a jamais été modifié, et je ne pense pas qu’Adobe ajuste ce prix chaque mois, surtout en fonction du taux de change USD/euro. Commercialement, ce ne serait pas une bonne idée de la part d’Adobe.

J’ai choisi la version CC de Lightroom car, comme pour Photoshop qui existe en version avec abonnement depuis plusieurs années, la version CC est plus souvent mise à jour que la version boite classique.

Et on a déjà pu le vérifier il y a quelques semaines lors de l’ajout de l’outil de correction du voile atmosphérique. Cet outil n’est disponible que pour Lightroom CC. Pas pour Lightroom 6.

@_olivierh (Twitter) : Tu parles du gorillapod SLR (3kgmax), penses-tu que la version focus (5kgmax) vaut le coup ?

Tu fais bien de me poser la question, puisque j’ai acheté les deux modèles :

Le Gorillapod SLR que j’utilise avec mon OM-D E-M5 mkII, et son grand frère, le Gorillapod Focus, que j’utilise avec mon Canon 7D.

gorillapod-slr

Je suis très content de la version SLR. Il s’emporte facilement partout, il est très léger, et fait un très bon trépied d’appoint. Je l’utilise quelques fois posé par terre, mais le plus souvent accroché quelque part : une rambarde, une branche, etc.

Pour la version Focus, mon avis est plus mitigé. Il fonctionne exactement comme le SLR, mais il est plus lourd, et un peu plus encombrant. Du coup il est moins facilement transportable. Il est également moins facile à manipuler que son petit frère. Etant destiné à des appareils plus lourds, ses pieds sont plus rigides.

Comme le focus est utilisé avec des boitiers et des objectifs plus lourds, il est souvent plus difficile de le caler et le stabiliser correctement. Il a par exemple du mal à tenir sur une rambarde ronde en fer. Et posé par terre, il faut bien écarter ses pieds pour qu’il soit stable. Du coup l’appareil se retrouve vraiment très bas par rapport au sol.

Bref, concernant la version Focus, je crois que je préfère un vrai bon trépied. Bien plus encombrant, mais au moins on a une vraie bonne stabilité.

Un dernier détail : inutile d’essayer d’utiliser le SLR avec un gros reflex bien lourd. Les pieds ne sont pas assez rigides et ne tiennent pas, même en position verticale posé par terre sur un sol parfaitement stable.

Voilà pour aujourd’hui. J’espère que mes réponses vous aideront à progresser. Rendez-vous dans quelques jours pour le prochain épisode de #QuestionPhoto.

D’ici là, n’hésitez pas à me poser vos questions. Et surtout, prenez beaucoup de photos. C’est le seul moyen de progresser en photographie !

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications