Réfugiez-vous dans votre esprit

Lors d’une soirée, les convives vous ennuient ? Réfugiez-vous dans votre esprit, concentrez-vous sur ce que vous mangez et appréciez chaque bouchée de votre repas.

Lors d’une exposition, les visiteurs vous ennuient ? Réfugiez-vous dans votre esprit, concentrez-vous sur les œuvres que vous découvrez et appréciez-en chaque détail.

Sur la route, le comportement des autres automobilistes vous ennuient ? Réfugiez-vous dans votre esprit, concentrez-vous sur votre conduite et faites en sorte que chacun de vos mouvements soit aussi fluide que possible — aucun à-coup dans vos freinages, ni dans vos passages de vitesse par exemple.

Quelle que soit la situation, ne laissez pas les autres gâcher un bon moment ou influencer votre humeur.

Rappelez-vous qu’il existe un refuge, dont la porte est toujours ouverte en cas de besoin : votre esprit ; l’intérieur de vous-même.

Dès que vous percevez une contrariété, avant qu’elle ne change votre humeur, recentrez-vous sur vous-même :

  • Quoi que vous fassiez, appliquez-vous à le faire du mieux que vous pouvez. Concentrez-vous sur vos mouvements ; celui de votre respiration si vous êtes immobile — ils doivent être fluides et naturels. Appliquez-vous à les faire du mieux que vous pouvez, avec calme, maitrise et assurance.
  • Faites le vide dans votre esprit : laissez passer vos pensées sans y attacher d’importance, comme si elles rentraient par une oreille et ressortaient par l’autre sans toucher votre esprit — elles ne font que passer, comme un oiseau passe au-dessus d’un lac sans que l’eau ne frémisse.

Au début, cet exercice sera difficile, mais avec la pratique, il deviendra plus facile, vous verrez.

À long terme, ce calme et cette sérénité, cette assurance, cette capacité de concentration et de centrage sur soi… toutes ces qualités que vous aurez développées sans grand effort se retrouveront dans de nombreux domaines de votre vie — ainsi que dans vos créations.

Copy link
Powered by Social Snap