Regardez intensément ce que vous pensez déjà connaitre

Vous n’avez pas besoin de sujets sensationnels ou exceptionnels pour prendre de bonnes photos.

Ce dont vous avez besoin, c’est de ralentir. De prendre le temps et de faire l’effort de regarder plus intensément ce que vous pensez déjà connaitre.

« I stop and look harder – which is what I think photography is really all about – looking harder at what we may think we already know. »Joel Meyerowitz

(Traduction : Je m’arrête et regarde plus intensément – c’est, je pense, ce qu’est réellement la photographie : regarder attentivement ce que nous pensons déjà connaitre.)

Les scènes de vie de tous les jours, les objets du quotidien, les personnes que vous croisez dans la rue, les lumières et les couleurs qui vous entourent… Bien qu’ordinaires, ils représentent de parfaits sujets pour vos photos.

Des sujets simples, mais tellement difficiles à photographier.

Muro de Alcoy, juillet 2019
Muro de Alcoy, juillet 2019

(Joel Meyerowitz est l’un de mes photographes préférés. En 2015, il a créé un blog et y a publié une photo par jour pendant un an. En le découvrant, je me suis souvenu des mots de Sénèque, le philosophe stoïcien : « Tu dois choisir un nombre limité de maitres-penseurs, et te nourrir de leur génie, si tu veux en tirer des idées qui resteront ancrées dans ton esprit. ». J’ai alors décidé de lire l’intégralité du blog de Joel Meyerowitz, en prenant mon temps, et de partager avec vous toutes les idées que cette lecture pourrait faire naitre dans mon esprit. C’est ainsi qu’est né le projet « A second time around the sun », dont l’article que vous venez de lire fait partie. L’intégralité du projet est à votre disposition ici : a second time around the sun.)

Copy link
Powered by Social Snap