Vos photos naissent dans votre imagination

Avant de prendre une photo, vous devez décider de ce que vous voulez y faire figurer, autrement dit vous allez choisir un sujet, puis arranger les éléments de votre photo pour qu’elle soit aussi efficace que possible. Mais avant tout, ce dont vous avez besoin, c’est d’une idée.

Vos idées naissent dans votre imagination, comme vos photos. Votre imagination crée naturellement des images, sans que vous en ayez conscience la plupart du temps. Elle fonctionne toujours ainsi lorsque l’on vous raconte une histoire, lorsque vous lisez, lorsque vous pensez à l’avenir, etc. Automatiquement, votre imagination projette dans votre cerveau une image de ce que vous avez lu ou entendu, de ce à quoi vous pensez.

Lorsque vous passez devant une scène qui vous interpelle, votre imagination crée et fixe une image dans votre cerveau. Cette image mentale est le précurseur de votre photo. Vous devez apprendre à faire attention à ces images mentales, à les lire plus clairement, à les décrire avec plus de précision, à comprendre ce qui a lancé votre imagination sur ce sujet – un sentiment, une émotion, votre curiosité, etc. – et à le transformer en photos.

Plus ces images mentales seront claires, plus votre travail de composition sera facilité.

Si au lieu de photographier « des montagnes », vous photographiez « la hauteur vertigineuse de ces falaises », vous arriverez plus facilement à faire des choix de composition qui clarifieront votre message, c’est-à-dire qui vous permettront de transmettre ce que vous avez ressenti aux personnes qui regarderont vos photos.

La première image mentale qui se forme dans votre esprit lorsque votre imagination est stimulée n’est qu’une solution. Alors que vous y réfléchissez, d’autres images mentales se forment, qui pourront être meilleures que la première. Au fur et à mesure que votre image mentale évolue, prenez des photos.

Tournez autour de votre sujet, travaillez-le, testez de nouvelles solutions, essayez de clarifier ce que vous voulez transmettre à travers votre image. Plus vous accorderez de temps à votre sujet, plus vos chances de créer une photo intéressante augmenteront. Dans ce processus, maîtriser les techniques et connaître les outils de la composition donne un double avantage au photographe.

  1. Ces techniques l’aideront à transformer une image mentale en une photo, en lui permettant de retranscrire plus fidèlement et plus clairement ce qu’il ressent.
  2. Ces outils lui ouvriront plus d’options pour travailler son sujet, en lui donnant des pistes à explorer en piochant dans son répertoire de modèles mentaux.

La composition est une précieuse alliée du photographe. Plus vous la maîtriserez, plus votre travail s’améliorera et vous obtiendrez des images répondant à votre intention.

(La composition est un sujet extrêmement important, mais qui fait souvent peur aux photographes débutants. Pourtant, avec des explications simples, claires et sans langage technique — ma spécialité, vous le savez —, c’est un sujet abordable et facile à comprendre — même si vous débutez. Si vous voulez améliorer vos photos, vous devez absolument maitriser leur composition et, pour vous y aider, un ensemble de ressources est à votre disposition sur mon blog. Enfin, pour des progrès bien plus rapides, mon livre J’apprends à composer mes photos regroupe 35 exercices, accompagnés d’explications simples, claires et sans langage technique. Il vous permettra de tout savoir sur la composition et surtout, grâce aux exercices, d’être capable d’appliquer ces connaissances théoriques à vos propres photos. Cet article en est un extrait.)

Copy link
Powered by Social Snap