Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

Vous lanceriez-vous même en cas d’échec ?

Vous n’avez pas besoin de savoir à quoi ressemblera votre projet une fois terminé avant de vous lancer, ni de savoir s’il aura du succès — il est impossible d’avoir une quelconque certitude de ce côté-là, car votre projet évoluera avec le temps et le travail, et son succès dépend de facteurs qui sont hors de votre contrôle.

Une simple idée, une direction peut suffire à vous lancer, si et seulement si vous estimez que votre projet vaut la peine d’être mené — même en cas d’échec.

Si un projet vous passionne, s’il est instructif, ou s’il est important pour vous, alors vous avez intérêt à vous lancer, car vous en tirerez des bénéfices — même en cas d’échec.

Cette réflexion est importante, car elle vous permet de séparer la pratique du résultat : si la pratique en elle-même est bénéfique, peu importe le succès de votre création auprès du public, votre projet aura été utile, et vous ne serez pas déçu — même en cas d’échec.

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.