Appliquez votre sagesse à vous-même — Le Manuel d’Épictète – Chapitre 26

Quand un ami casse un verre, tu dis aussitôt : « Ce sont des choses qui arrivent. » Quand un de tes verres se cassera, rappelle-toi d’accepter cet évènement avec le même état d’esprit que s’il s’agissait de celui d’un autre.

Transpose aussi cette règle pour des choses plus graves :

Quand la femme ou le fils de quelqu’un meurt, on dit : « Ça fait partie de la vie. » Mais si c’est un membre de notre famille qui est impliqué, aussitôt on dit : « Pauvre, pauvre de moi ! » Nous ferions mieux de nous souvenir de la façon dont nous réagirions si cet évènement survenait chez quelqu’un d’autre.

(Le Manuel d’Épictète est un guide qui résume l’enseignement du philosophe stoïcien Épictète. Depuis que je l’ai découvert il y a quelques années, Le Manuel m’a beaucoup aidé et continue à le faire. Je suis certain que beaucoup de mes lecteurs pourraient profiter de ces enseignements, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de publier ma propre adaptation en français moderne — plus simple et plus facile à comprendre que ce qu’on trouve dans les autres versions. Vous pouvez retrouver les chapitres déjà publiés sur le blog ici : Le Manuel d’Épictète mais aussi acheter le livre que j’ai publié en version papier ici : https://boutique.nicolascroce.com/products/manuel-epictete)

Copy link
Powered by Social Snap