Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

Apprenez à photographier les gens dans la rue

Pour de nombreuses personnes, photographier des inconnus dans la rue est ce qu’il y a de plus difficile. Pourtant, c’est une pratique extrêmement intéressante, car les gens qui se promènent dans la rue représentent un sujet d’étude sans fin.

Où que vous alliez, dans n’importe quelle ville, il y a des gens qui marchent dans les rues, et font des choses intéressantes — parfois même surprenantes. Ils interagissent avec leur environnement, mais aussi entre eux, et tous ces déplacements, ces mouvements, ces gestes, ces regards, représentent de magnifiques opportunités de photographies.

L’autre avantage de cette pratique, c’est qu’en incluant une personne dans l’une de vos compositions, vous donnez vie à votre image. Les spectateurs la comprennent mieux, ils s’y projettent plus facilement, la trouvent plus intéressante et plus touchante.

Si c’est le genre de photos que vous ne prenez jamais, ou une technique que vous ne maitrisez pas encore, vous devriez vous y intéresser sérieusement, car c’est probablement la meilleure façon d’améliorer vos photos, de les rendre plus intéressantes, et de vous démarquer de tous ces photographes qui n’osent pas photographier des inconnus — sans compter que vous ne vous ennuierez plus jamais, et ne serez plus jamais à court de sujets intéressants.

« J’essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c’est ainsi que j’espère apprendre à le faire. »Pablo Picasso

Personnellement, j’adore me promener, observer la rue et photographier les gens qui s’y promènent, et c’est d’ailleurs ce que j’enseigne aux élèves de mes workshops.

Des anciens élèves, j’ai souvent le même retour : « J’ai vraiment bien fait de me mettre à la photographie de rue, c’est passionnant et depuis le workshop je m’éclate avec mon appareil photo — je prends plus de photos et elles sont bien meilleures. »

Si vous voulez que je vous accompagne, que je vous explique comment faire, que l’on photographie ensemble des inconnus croisés dans la rue, vous pouvez vous inscrire à l’un de mes workshops en cliquant sur le lien suivant : https://workshops.nicolascroce.com/.

« Le Workshop m’a permis de découvrir une photographie inhabituelle, la photo de rue et de l’humain. C’est très enrichissant. » — Brigitte

(Il ne reste plus que 3 places pour le second workshop de Bruxelles — le premier est déjà complet —, et pour les autres 70% des places sont déjà réservées. Si vous voulez participer, inscrivez-vous dès maintenant : https://workshops.nicolascroce.com/)

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.