Aller au contenu

Choisir la bonne ouverture pour votre objectif

    L’ouverture est le second critère de choix à considérer lorsque vous achetez un objectif pour votre appareil photo. Si vous ne comprenez pas parfaitement bien ce qu’est l’ouverture en photographie, je vous conseille, avant de continuer, de lire l’article suivant : « Comprendre l’ouverture en photographie ».

    L’ouverture est généralement inscrite directement sur l’objectif. Voici deux exemples :

    • Objectif n°1 : 1:1.4
    • Objectif n°2 : 1:4-5.6

    Avec cette notation, ne tenez simplement pas compte du “1:”. L’ouverture du premier objectif est 1.4, celle du second est 4-5.6.

    Comme nous l’avons vu précédemment, l’ouverture est la quantité de lumière que votre objectif laisse entrer dans votre boitier.

    Sur les objectifs, la valeur d’ouverture inscrite est toujours l’ouverture maximum, c’est à dire la position à laquelle le diaphragme sera le plus ouvert — et donc laissera rentrer le plus de lumière dans l’appareil.

    (Cliquez ici pour lire l’intégralité du guide gratuit : Comment choisir votre appareil photo dont cet article est un extrait. Vous y découvrirez de nombreux conseils et astuces pour choisir un appareil et des objectifs performants et adaptés à vos besoins.)

    Dans notre exemple et pour le premier objectif, 1.4 signifie que l’ouverture maximum de l’objectif est toujours de 1.4.

    Pour le second objectif, l’ouverture 4-5.6 est indiquée sous la forme d’une plage de valeurs. Cette plage de valeur indique que l’ouverture maximum de l’objectif varie en fonction de la longueur focale du zoom. Si l’objectif dont nous parlons est un zoom qui couvre la plage focale 24-70mm, en le réglant à 24mm vous pourrez utiliser l’ouverture maximum de f/4. Si, par contre, vous réglez votre zoom sur la longueur focale 70mm, l’ouverture maximum que vous pourrez utiliser sera de f/5.6.

    Tous les zooms n’ont pas une ouverture variable. Certains conservent la même ouverture maximum quelle que soit la longueur focale que vous utilisez. Les zooms d’entrée de gamme ont généralement une ouverture variable alors que lez zooms haut de gamme ont une ouverture fixe.

    Voici quelques repères d’ouvertures maximum pour bien choisir votre objectif :

    f/4-5.6 : les objectifs de type zoom avec une plage d’ouverture maximum de f/4-5.6 sont des zooms d’entrée de gamme. On dit qu’ils sont moins lumineux — car il laissent entrer moins de lumière — ou qu’ils sont moins rapides — car on doit utiliser une vitesse d’obturation plus lente pour obtenir la même exposition qu’avec un objectif avec une plus grande ouverture.

    Si un objectif a une ouverture maximum inférieure à f/5.6 (c’est à dire un chiffre f/ supérieur à f/5.6 comme f/6.3 par exemple), ne l’achetez pas. La majorité des boitiers ont du mal à faire une mise au point rapide et fiable avec des objectifs qui ouvrent moins que f/5.6.

    Les zooms avec une ouverture constante de f/4 sont dits semi-professionnels. Il sont assez rapides et lumineux et représentent souvent un excellent compromis entre performance et prix.

    Les zooms avec une ouverture constant de f/2.8 sont des optiques professionnelles. Ils sont plus gros, plus lourds et plus chers que les objectifs avec une ouverture de f/4.

    En dessous de f/2.8, il faut généralement passer aux objectifs à focale fixe.

    Il y a une grosse différence de prix entre les zooms que vous pouvez avoir dans un kit par exemple et les zooms pros. Mais vous ne payez pas que pour l’ouverture maximum. Vous payez également la qualité de fabrication, la rapidité de mise au point, la qualité des images, etc.

    Passer de f/4 à f/2.8 permet de doubler la lumière qui entre dans votre appareil. C’est utile pour travailler dans des conditions de faible lumière. Vous augmentez également votre capacité à obtenir une faible profondeur de champ.

    De mon point de vue, je trouve intéressant d’avoir un zoom avec une ouverture moyenne et une focale fixe avec une très grande ouverture. Le premier permet de couvrir une large plage focale et ainsi de s’adapter à n’importe quel type de photo, le second vous permet de prendre des photos quand il y a très peu de lumière.

    En voyage par exemple, j’utilise le plus souvent un 24-70mm f/4, mais j’ai toujours avec moi un objectif à focale fixe beaucoup plus lumineux (50mm f/1.8 par exemple). Si je veux prendre des photos le soir ou à l’intérieur, je monte le 50mm. Cet objectif est petit et léger, ça ne me dérange pas de l’avoir sur moi toute la journée.

    (Cliquez ici pour lire l’intégralité du guide gratuit : Comment choisir votre appareil photo dont cet article est un extrait. Vous y découvrirez de nombreux conseils et astuces pour choisir un appareil et des objectifs performants et adaptés à vos besoins.)

    — Nicolas Croce

    Pour ne pas rater les prochains articles, pensez à vous abonner au blog.

    En vous abonnant, je vous aiderai à travailler plus efficacement, vous épanouir dans votre pratique, mener à bien vos projets les plus ambitieux, et à long terme, trouver le succès et vivre de votre passion.

    Aucun spam — Désinscription en un clic — Vos informations personnelles ne seront jamais communiquées à qui que ce soit.

    « La plus belle newsletter jamais reçue. » — Brigitte
    « Vos mails font beaucoup de bien, merci ! » — Angélique
    « Depuis des années je le dis avec conviction, vous êtes vraiment le meilleur ! » — Francine
    « Merci pour tes conseils quotidiens plein de pertinence. » — Jasmine
    « Merci pour tout ce que vous m’apportez au travers de vos mots. » — Isa