Composition photo : un cadre à l’intérieur du cadre

L'ESSENTIEL DE LA PHOTO (Livre Gratuit)

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, ce livre numérique gratuit vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7000 photographes à progresser. (Format pdf - 109 pages)

Obtenir mon livre gratuit

Nous l’avons vu hier, le cadre vous permet d’isoler votre sujet pour simplifier la composition de vos photos.

Pour isoler votre sujet de son environnement — toujours dans le but de simplifier votre composition — vous pouvez créer un cadre à l’intérieur du cadre de votre photo, dans lequel vous placerez votre sujet.

Qu’est ce qu’un cadre à l’intérieur du cadre ?

Imaginez que vous vouliez photographier une personne qui se trouve dans son salon.

Si vous aussi êtes dans la même pièce, votre sujet sera entouré par le cadre de votre image.

Maintenant, sortez de la pièce et photographiez cette même personne depuis l’extérieur de la maison.

Si vous cadrez suffisamment large pour inclure le contour de la fenêtre à travers laquelle vous observez votre sujet, ce dernier formera un cadre (le contour de la fenêtre) à l’intérieur de votre cadre (les 4 bords de votre photo).

Cette technique permet de simplifier votre composition en masquant, grâce à ce second cadre, des éléments qui viendraient perturber la lecture de votre image.

Elle peut être très utile lorsque vous ne pouvez pas zoomer ni vous rapprocher de votre sujet et que le cadre de votre photo est trop large pour votre sujet — il inclut trop d’éléments perturbateurs.

Il vous suffit alors de trouver un élément que vous placerez au premier plan, entre vous et votre sujet, et qui viendra masquer les éléments perturbateurs que vous ne pouviez pas masquer autrement.

N’importe quel objet peut servir de cadre. Ici, le cadre au premier plan a été créé par une pile de linge plié qui était posée sur la table.

Simplifier la composition n’est pas le seul avantage de cette technique.

Un cadre à l’intérieur d’un cadre permet également de donner des indices quant à l’endroit depuis lequel le spectateur regarde votre sujet. Il l’aide à comprendre le contexte. Il lui permet de mieux vivre la scène en ayant l’impression d’y participer.

Enfin, dernier effet de cette technique, elle crée une dynamique qui guide le regard du spectateur vers votre sujet — un peu comme un entonnoir.

Le regard est capté par le cadre de votre photo, puis dirigé vers le cadre artificiel créé à l’intérieur du premier cadre, et enfin vers votre sujet qui se situe à l’intérieur de ce second cadre. Le spectateur est comme happé par cette succession de plans. Il à l’impression d’entrer dans votre photo. De vivre cet instant avec vous.

Cette technique permet de créer des compositions très efficaces. Elle fonctionne quasiment à tous les coups. Mais attention, comme tout ce qui fonctionne bien, si vous l’utilisez trop souvent, vous risquez de diminuer son effet.

Une série dans laquelle toutes vos photos seraient basées sur cette technique de composition serait probablement ennuyeuse.

(Cet article est un extrait de la formation Apprendre La Composition. Si vous voulez apprendre comment améliorer la composition de vos photos avec des explications simples et sans langage technique, vous pouvez vous y inscrire ici : https://www.japprendslaphotographie.com/composition)