A chaque instant de votre journée, un choix s’offre à vous. Vous pouvez consommer, ou vous pouvez créer.

Vous consommez quand vous regardez la télé, quand vous êtes sur les réseaux sociaux, quand vous écoutez de la musique, quand vous partez en vacances, ou quand vous êtes en réunion.

Vous créez quand vous prenez des photos, quand vous écrivez un article pour votre blog, quand vous vous servez de vos mains pour construire quelque chose, quand vous utilisez votre cerveau pour concevoir quelque chose, ou quand vous vous isolez pour penser et réfléchir.

A chaque fois que vous faites un choix entre ces deux activités, vous votez. Vous votez pour élire la personne que vous deviendrez. Vous votez pour le futur que vous vivrez.

Lorsque vous choisissez de créer, vous votez pour une meilleure version de vous-même. Un futur plus radieux.

Au contraire, lorsque vous choisissez de consommer, vous votez pour une moins bonne version de vous-même. Un futur avec moins de perspectives, moins d’opportunités, moins de savoir faire, moins de liberté, moins de bonheur.

Et l’éducation dans tout ça ? La lecture par exemple : est-ce considéré comme de la consommation ? (Je consomme des informations) Ou plutôt comme de la création ? (Je crée des connaissances et des idées).

Apprendre est important. Mais si vous passez votre temps à lire, sans ne jamais mettre en application ce que vous apprenez, vous ne progresserez jamais.

Vous serez fort en théorie, mais vos théories ne tiendront pas la route face à la réalité du terrain.

Vous deviendrez comme certains profs à la fac, qui vous donnent des leçons, mais qui seraient perdus si vous les lâchiez sur le terrain, seul, sans leur sécurité de fonctionnaire.

Vous deviendriez comme ces photographes qui passent plus de temps sur les forums en ligne que sur le terrain. Ils vous donnent des leçons, critiquent vos créations… Ah ça, pour les théories, ils sont forts. Mais lâchez-les sur le terrain et ils sont perdus.

Comme l’explique Arthur Schopenhauer dans son essai On Reading and Books, le risque pour les personnes qui lisent beaucoup est de devenir stupide, de perdre leur habilité à penser, à cause de leurs lectures — tout comme un homme valide qui passerait sa vie dans un fauteuil roulant perdrait son habilité à marcher.

When we read, another person thinks for us: we merely repeat his mental process. […] In reading, the work of thinking is, for the greater part, done for us. […] And so it happens that the person who reads a great deal […] gradually loses the ability to think for himself; just as a man who is always riding at last forgets how to walk. Such, however, is the case with many men of learning: they have read themselves stupid. — Arthur Schopenhauer

Pour progresser, et ce quelque soit votre objectif, le principe est donc simple : 

Limitez le temps passé à consommer bêtement, passez plus de temps à apprendre et encore plus à créer.

Si vous êtes photographe : passez moins de temps sur Instagram, passez plus de temps à lire des ouvrages intéressants, et surtout : sortez prendre des photos.

Si le marketing vous intéresse : passez moins de temps à contempler vos stats sur Google Analytics, moins de temps à suivre le Live Facebook du dernier soit-disant-expert en SEO. Au lieu de ça, trouvez les meilleurs livres sur le sujet — ils ont certainement été écrits il y a plusieurs dizaines d’années — et testez ce que vous apprenez sur votre propre blog, en documentant et en analysant les résultats concrets que vous obtenez.

Si vous voulez devenir écrivain, comme l’explique Stephen King, vous devez faire deux choses plus que toute autre : lire beaucoup et écrire beaucoup.

 If you want to be a writer, you must do two things above all others: Read a lot. Write a lot. There’s no shortcut. — Stephen King.

Que se passerait-il et comment votre vie changerait-elle si au lieu de passer votre temps à consommer, vous le passiez à apprendre et à créer ?

Le changement ne serait pas aussi radical que de gagner au loto, c’est certain. Mais les résultats seraient garantis, alors qu’au loto, vous pouvez jouer toute votre vie sans jamais gagner plus de quelques dizaines d’euros.

Comment apprendre efficacement ? Comment mettre en application ce que vous apprenez ? Comment mettre tout cela au service de votre objectif principal ? Comment faire en sorte que tout cela change réellement votre vie ? Vous rende enfin libre ? 

Je vous explique tout ça dans le prochain article que je publierai sur le blog dans deux jours.

Si ce n’est pas déjà fait, et pour ne pas rater la suite, pensez à vous abonner à la newsletter.

Edit : L’article suivant dans cette série a été publié. Vous pouvez le lire ici : Comment devenir un expert dans votre domaine, sans même sortir de chez vous.

Vous avez aimé ? Alors pensez à vous abonner à ma newsletter pour recevoir par email les prochains articles que je publierai ainsi que mes conseils pour améliorer vos photos et vivre à fond votre passion — Nicolas Croce