Étoile polaire — Modèle mental

L’étoile Polaire (aussi appelée Polaris, ou Alpha Ursae Minoris (α UMi) de son vrai nom) est une étoile qui se trouve juste au-dessus du pôle nord, alignée avec l’axe de rotation de la Terre.

Sa position fait que, malgré la rotation de la Terre, elle ne bouge pas dans le ciel — ou très peu —, alors que les autres étoiles semblent dessiner un cercle au cours de la nuit.

En d’autres termes, lorsque vous regardez cette étoile, vous savez que vous regardez en direction du nord.

L’étoile Polaire est l’étoile la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse. Elle est assez facile à repérer car elle est dans l’alignement du bord droit de la « casserole » formée par la constellation de la Grande Ourse.

Illustration tirée du livre « La deuxième année de géographie », Pierre Foncin
Illustration tirée du livre « La deuxième année de géographie », Pierre Foncin

L’Étoile Polaire est utilisée comme aide à la navigation depuis l’Antiquité. Grâce à elle, vous pouvez vous repérer en pleine nuit : si vous lui faites face, c’est que vous allez vers le nord ; si vous voulez naviguer vers l’ouest, il vous suffit de la garder sur votre droite ; si vous utilisez une carte, l’Étoile Polaire vous permet de l’orienter correctement.

Le modèle mental de l’Étoile Polaire découle de cet usage :

Il s’agit d’utiliser la vision d’une entreprise — ou d’une personne — comme aide à la navigation.

Par exemple, mon étoile polaire est d’aider les photographes, et plus généralement les artistes et les créatifs, à se lancer, progresser et s’épanouir.

Cette vision me sert de guide. Elle m’aide à orienter toutes mes décisions dans une même direction. Elle me permet de privilégier les résultats à long terme, et d’éviter l’écueil du court-termisme.

Avoir une Étoile Polaire pour vous guider est extrêmement important. Sans elle, vous ne pouvez pas avancer efficacement. Vous risquez de partir dans la mauvaise direction, de vous égarer en chemin, ou de vous retrouver perdu au beau milieu de l’océan.

Commencez donc par définir votre Étoile Polaire, qui peut être à peu près n’importe quoi comme par exemple : devenir le meilleur père que je puisse être, aider les créatifs à s’épanouir, gagner assez d’argent pour ne plus avoir besoin de travailler, etc.

Ensuite, lorsque vous aurez défini votre Étoile Polaire, vous devrez l’utiliser comme filtre dans toutes vos décisions en vous posant la question : « Est-ce que cette décision me rapproche de mon Étoile Polaire ou, au contraire, m’en éloigne ? »

Petit à petit, grâce à ce modèle mental, toutes vos décisions, toute votre énergie, tous vos efforts s’aligneront dans la même direction.

Vos progrès seront alors fulgurants.

À long terme, votre Étoile Polaire peut changer. En avançant, vous pouvez par exemple découvrir de nouveaux intérêts. Certaines circonstances peuvent vous pousser à revoir vos objectifs (une naissance, un licenciement, un accident, un déménagement, etc.). Ou, si vous atteignez votre objectif, vous serez alors forcé d’en définir un nouveau.

Mais ces changements doivent rester exceptionnels. Si vous changez d’Étoile Polaire tous les ans, ce n’est plus une Étoile Polaire que vous avez, c’est une étoile filante — et vos rêves finiront comme cette étoile filante : désintégrés dans l’atmosphère.

Enfin, ce n’est pas un problème si vous n’atteignez jamais votre Étoile Polaire. Personne n’a encore visité Alpha Ursae Minoris, ça ne l’empêche pas d’être un guide efficace depuis des milliers d’années.

Votre Étoile Polaire n’est pas un objectif à proprement parlé, mais plutôt une vision.

Sur le chemin que vous suivez en direction de cette vision, vous accomplirez de nombreux objectifs intermédiaires. Plus ces objectifs seront alignés avec votre vision, plus vous avancerez vite. Mais, quelle que soit votre vitesse de progression, votre vie sera peut-être trop courte pour arriver à une quelconque destination — et ce n’est pas un problème, au contraire.

(Qu’il s’agisse de scientifiques, d’entrepreneurs, d’investisseurs ou de créatifs, les plus grands cerveaux de la planète prennent chaque jour des milliers de décisions. S’ils sont capables de prendre autant de décisions, de résoudre des problèmes aussi compliqués, d’anticiper la façon dont le monde évolue, c’est parce qu’ils s’appuient sur des outils puissants mais malheureusement trop peu connus : les modèles mentaux. Les modèles mentaux sont des outils qui vous permettent de mieux appréhender le monde, de prendre de bonnes décisions, ou encore d’affronter les situations complexes avec plus de sérénité. Ils représentent une vraie boite à outils pour votre cerveau. Plus vous en connaitrez, mieux vous serez équipé pour prendre des décisions rapides et intelligentes. Je publie régulièrement sur mon blog de nouveaux modèles mentaux. Vous pouvez retrouver ceux déjà publiés ici : Les modèles mentaux.)

Copy link
Powered by Social Snap