Temps de lecture : 6 minutes

Depuis toujours vous rêvez d’une vie différente de celle que vous vivez actuellement.

Quoi que vous entrepreniez, vous entendez toujours cette petite voix qui essaye de vous en dissuader.

Vous ressentez une force qui vous empêche de créer l’entreprise que vous avez toujours rêvé de créer, de vous lancer en tant que professionnel, de finir ce projet photographique, qui pourtant vous passionne.

Et bien vous n’êtes pas le seul !

Cette force invisible, Steven Pressfield (@SPressfield) la nomme « Résistance ». C’est elle qui vous empêche de créer ce que vous avez envie de créer.

Comprendre cet ennemi qu’est la Résistance, et trouver des moyens de le vaincre, est la porte ouverte au succès, qu’il soit artistique, entrepreneurial, ou personnel.

Et c’est exactement ce que Steven Pressfield va vous aider à accomplir dans son livre : The War Of Art.

 

Acheter le livre “The War Of Art” :
Amazon (EN) iTunes (EN) Amazon (FR)

(J’ai lu la version anglaise du livre, et d’après ce que j’ai pu avoir comme retours, la traduction française n’est pas terrible, comme souvent d’ailleurs. Si vous arrivez à lire l’anglais, préférez la version originale)

 

La différence entre la vie que l’on mène, et la vie que l’on aimerait avoir, s’appelle la Résistance.

La Résistance est une force invisible, mais pourtant bien réelle.

Si vous êtes souvent victime de la Résistance, ne croyez pas que vous êtes flemmard, ou que vous êtes un cas isolé. La Résistance touche tout le monde. Elle est inscrite dans nos gènes, et a été créée pour nous empêcher de prendre trop de risques. Pour nous éviter de mettre notre vie en jeu.

La Résistance à certainement été très utile à l’homme lors de son évolution. Mais aujourd’hui, dans un monde ou on ne craint plus grand chose, la Résistance est devenue un frein à notre développement et à notre réussite.

La Résistance est une force interne, créée par vous, contrôlée par vous, et personne d’autre que vous n’en est responsable. N’essayez pas de rejeter la faute sur les autres, ils n’y sont pour rien. C’est simplement votre cerveau qui essaye de justifier ses instincts, en vous faisant croire que c’est la faute des autres, de votre destin, ou de n’importe quoi d’autre. Mais vous êtes le seul responsable de votre propre Résistance.

La Résistance se nourrit de vos peurs. Elle les utilise comme une arme, pour vous dissuader d’accomplir vos rêves. Apprendre à contrôler vos peurs est l’un des meilleurs moyens de contourner la Résistance.

La Résistance se retrouve dans toutes les décisions que vous prenez. Et elle fera toujours pencher la balance en faveur d’une action facile et avec un petit gain à court terme, plutôt qu’une action plus difficile, mais avec des gains importants sur le long terme.

Quoi que vous fassiez, la Résistance essayera toujours de vous tirer vers le bas. Elle est toujours là, ne dors jamais, ne s’absente jamais. Et ce qu’elle déteste le plus, c’est que vous deveniez pro. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous empêcher de vivre de votre passion. Et les armes à sa disposition sont aussi variées qu’efficaces !

Mais un pro à lui aussi de nombreux moyens de combattre la Résistance.

Un environnement simple, épuré, et bien organisé. Des horaires fixes et des rituels biens rodés avant de se mettre à créer. Lorsque ces conditions sont réunies, le pro est certain que la muse de la création sera au rendez-vous.

Un pro ne se cherche pas d’excuses. Il sait que si il ne crée pas, si l’inspiration n’est pas au rendez-vous, c’est entièrement de sa faute.

Un pro ne prend pas non plus les critiques pour lui personnellement. La peur de l’échec étant l’une des armes préférées de la Résistance.

Un pro ne croit jamais tout savoir sur tout. Il cherche constamment à être accompagné par un professeur, un mentor. Il écoute attentivement les conseils qu’on lui prodigue, et continue toujours à apprendre. Il lit beaucoup. Il sait également se remettre en question, essayer de nouvelles choses, se réinventer.

Un pro se concentre sur la technique. Il aime le fait de créer. Il apprécie utiliser son matériel, et l’acte de créer en lui même.

 

En tant que photographe, vous serrez toujours confronté à la Résistance. Elle vous empêchera de prendre autant de photos que vous pourriez, alors que vous savez très bien que c’est le meilleur moyen de progresser. Elle essayera de vous distraire (oui, la procrastination est la forme la plus connue de la Résistance) et vous fera perdre des heures sur les réseaux sociaux plutôt que de vous laisser écrire de nouveaux articles sur votre blog, ou publier de nouvelles photos sur votre site. Elle vous soufflera un nombre incalculables d’excuses, pour vous empêcher de vous lancer, et de vivre de votre passion.

Bref, si vous voulez réussir, que ce soit en photographie ou dans tout autre domaine, je vous conseille vivement de lire « The War Of Art ». Ce livre vous aidera à prendre conscience de cette force qui vit en vous, et vous empêche de prendre des risques. Lisez ce livre, mais surtout, appliquez les conseils qui y sont prodigués, et passez à l’action. Car là aussi, la Résistance est à l’oeuvre, et vous fera croire que ces conseils sont inutiles, que vous n’en avez pas besoin, et que vous y arriverez sans aide.

 

Acheter le livre “The War Of Art” :
Amazon (EN) iTunes (EN) Amazon (FR)

 

Si vous avez déjà lu ce livre, ou si vous décidez d’acheter ce livre, après votre lecture : je serai curieux de connaitre les cas de Résistance que vous avez pu identifier chez vous, et surtout, les stratégies que vous avez mis en place pour les combattre.

Les commentaires sont à votre disposition !

Je sais que de mon côté, la Résistance m’empêche souvent de prendre autant de photos que je le voudrais. Après une journée chargée, j’ai la flemme de sortir pour prendre des photos. Je préfère souvent, quand il pleut, rester au chaud chez moi, devant mon ordinateur, alors que la pluie est un excellent sujet pour la photo.

Pour combattre cet aspect de la Résistance, j’ai acheté un appareil photo plus petit, que je peux avoir tout le temps avec moi, dans ma sacoche. Je n’ai ainsi plus l’excuse de ne pas avoir d’appareil sur moi. J’ai également commencé à créer un journal photo, sur lequel je publie une photo par jour. Ce qui m’oblige à toujours avoir quelques photos d’avance à publier, lorsque je suis en voyage par exemple. J’achète régulièrement des livres ou des revues consacrées à la photo, que je laisse trainer sur la table du salon. Ils sont ainsi toujours à portée de main, et sont souvent une bonne source d’inspiration et de motivation. Depuis, je prends beaucoup plus de photos qu’avant, et mon travail s’améliore ainsi plus rapidement.

Programme Premium

Depuis près de 10 ans, j’aide les gens à s’améliorer, à développer leur créativité et à vivre de leur passion. Aujourd’hui, vous pouvez m’aider à accomplir cette mission et bénéficier d’avantages exceptionnels.

En adhérant au programme Premium, vous pourrez accéder à une communauté en ligne dans laquelle je réponds à vos questions, obtenir des réductions sur les formations, m’aider à améliorer les contenus sur lesquels je travaille et même avoir votre nom ou celui de votre entreprise affiché en dessous des articles publiés sur le blog pour vous remercier de votre soutien.

En savoir plus