Cet article fait partie de la série Le matériel du photographe
Temps de lecture : 6 minutes
Cet article est normalement réservé aux membres Premium. Il est exceptionnellement accessible au public. Si vous le trouvez utile ou intéressant et que vous aimez ce genre d’articles, pensez à vous abonner au Programme Premium. Cliquez ici pour plus d'infos et vous inscrire.

Dans mon article de la semaine dernière (5 raisons de passer d’un appareil photo compact à un reflex — et 5 raisons de ne pas le faire) je vous expliquais les différences qui existaient entre les compacts et les appareils reflex.

Aujourd’hui, je vais continuer sur le sujet en vous expliquant la différence entre les appareils reflex et les hybrides.

Quelle est la différence entre un appareil reflex et un hybride

La différence entre un reflex et un hybride vient du fonctionnement interne de chacun de ces systèmes.

Commençons par le système le plus ancien : l’appareil photo reflex.

Principe de fonctionnement d’un appareil reflex

Schéma de fonctionnement d'un appareil reflex

Schéma de fonctionnement d’un appareil photo reflex

Si on suit le cheminement de la lumière dans un reflex, elle entre par l’extrémité de l’objectif, passe à travers un certain nombre de lentilles et arrive sur un miroir. La lumière rebondit sur la surface de ce miroir pour remonter vers un pentaprisme — un système optique qui permet de faire faire un virage à 90° à une image — avant de sortir par le viseur où notre oeil va pouvoir voir l’image.

Lorsqu’on appuie sur le déclencheur d’un reflex, le miroir bascule vers le haut et permet au capteur de recevoir de la lumière pour enregistrer une image. Après l’enregistrement, le miroir revient à sa place et votre image réapparait dans le viseur qui était devenu noir pendant la prise de vue.

Principe de fonctionnement d’un hybride

Le fonctionnement d’un appareil photo hybride est différent de celui d’un reflex.

Schéma de fonctionnement d'un appareil hybride

Schéma de fonctionnement d’un appareil hybride

Dans un hybride, le miroir et tout le système optique qui permet d’amener la lumière jusqu’au viseur a été supprimé. Tout comme dans le reflex, la lumière entre par l’avant de l’objectif, traverse un jeu de lentilles, mais au lieu de rebondir sur un miroir elle atterrit directement sur le capteur.

Certains hybrides — ce n’est pas le cas de tous — sont équipés d’un viseur. Les viseurs des hybrides sont des viseurs numériques. Ce sont en fait de petits écrans LCD qui affichent l’image reçue par le capteur. Contrairement au reflex, dans le viseur d’un hybride vous ne voyez pas directement ce que vous avez devant les yeux. Vous voyez un écran qui retranscrit la réalité.

La différence entre un reflex et un hybride

La différence entre un reflex et un hybride réside dans la façon dont est gérée la lumière à l’intérieur du boitier. Le reflex dispose d’un miroir sur lequel la lumière rebondit pour atteindre le viseur alors que dans les hybrides on a supprimé tout cela.

Supprimer le miroir a permis aux concepteurs de gagner de la place à l’intérieur des boitiers et surtout de réduire la distance entre l’objectif et le capteur, ce que vous pouvez clairement voir sur les deux schémas précédents.

Les hybrides sont donc généralement plus petits et plus compacts que les appareils reflex mais, comme nous allons le voir maintenant, ce n’est pas la seule différence qui existe entre ces deux systèmes. Voyons les avantages dont disposent chacun d’eux.

Les avantages des appareils reflex

  • Viseur large et bien net : le viseurs des appareils reflex est généralement plus grand et plus confortable que ceux des hybrides. Comme l’image affichée dans le viseur est le reflet exact de la réalité, elle est généralement plus nette et de meilleure qualité que dans les viseurs numériques des hybrides.
  • Rapide : les appareils reflex sont généralement plus rapides que les hybrides. Surtout au niveau de l’auto-focus qui ne fonctionne pas du tout de la même façon. Je ne vais par rentrer dans les détails techniques, mais les appareils reflex utilisent la détection de phase alors que les hybrides utilisent la mesure de contraste. Si vous aimez photographier des scènes d’action (sport par exemple), les appareils reflex seront plus rapides et mieux adaptés.
  • Choix d’objectifs important : les appareils reflex sont sur le marché depuis de nombreuses années. Ils disposent donc d’un catalogue d’objectifs très large en comparaison de celui des hybrides, apparus plus récemment, qui n’ont pour la plupart qu’un choix d’optiques plus restreint. Les constructeurs d’hybrides font tout leur possible pour combler ce retard, mais à l’heure actuelle, il y a une vraie différence de ce côté là.
  • Choix d’accessoires important : tout comme il existe une différence dans le nombre d’objectifs disponibles pour chaque système, il y a également une différence dans le nombre d’accessoires. Les appareils reflex sont sur le marché depuis longtemps, vous trouverez donc plus facilement des accessoires qui s’adaptent à ces systèmes.
  • Marques bien établies : les constructeurs d’appareils reflex (Canon et Nikon principalement) sont des marques bien établies dans le monde entier. Si vous partez en voyage et que vous avez un problème avec votre appareil, dans n’importe quel pays vous trouverez quelqu’un pour réparer votre reflex. Avec un hybride, ce sera certainement moins évident car la plupart des constructeurs sont moins bien implantés que les deux géants du reflex.

Les avantages des hybrides

  • Plus petits : en règle générale, les hybrides sont plus petits et plus légers que les appareils reflex. Comme je vous l‘ai expliqué, on est passé du reflex à l’hybride en enlevant des pièces mécaniques ce qui a permis aux ingénieurs de gagner de l’espace et du poids dans les boitiers.
  • Viseur numérique : le viseur numérique des hybrides a des avantages par rapport au viseur optique des appareils reflex. Il permet de faire apparaitre des informations dynamiquement sur l’image. Par exemple, on peut faire apparaitre en sur-brillance les zones surexposées ou sous-exposées. On peut faire apparaitre des repères pour la mise au point. On peut également customiser entièrement l’affichage et la position des pictogrammes qui s’affichent sur l’écran.
  • Silencieux : ce n’est pas le cas de tous mais certains hybrides disposent d’un obturateur électronique qui fonctionne sans aucune pièce mécanique, ce qui les rend complètement silencieux. C’est le même fonctionnement que lorsque vous prenez une photo avec votre smartphone. Le fait que ces hybrides soient silencieux lors de la prise de vue est très pratique lorsque vous voulez être discret, si vous faites de la photo de rue par exemple, ou si vous prenez des photos dans un environnement silencieux.
  • Mise au point plus précise : avec les hybrides, on peut obtenir une mise au point plus précise qu’avec un reflex. Les hybrides affichent dans le viseur l’image exactement comme elle sera après la prise de vue, alors qu’avec un reflex, à travers le viseur, on voit toujours la scène comme elle serait en utilisant l’ouverture la plus grande dont dispose le boitier. La profondeur de champ que l’on voit dans le viseur d’un reflex n’est donc pas obligatoirement celle qu’on obtient sur la photo qu’on va prendre, contrairement aux hybrides.
  • Design simplifié : dans les hybrides, il y a moins de pièces qui bougent lors de la prise de vue. D’ici quelques années, les obturateurs mécaniques auront certainement disparus de ces appareils. Moins de pièces qui bougent équivaut à moins de vibrations lors de la prise de vue et donc à des images plus nettes. La simplification du design a également permis d’obtenir des boitiers moins cher (moins de pièces à acheter), plus petits et plus durables car il y a moins de risques d’usure ou de casse d’une pièce qui bouge.

Conclusion

Les appareils reflex existent depuis longtemps et aujourd’hui ce sont encore les leaders mais le marché évolue vite. Les hybrides font des progrès réguliers et grignotent rapidement des parts de marché.

Si vous êtes un photographe de sport ou d’action, vous préfèrerez certainement un reflex. Son viseur plus large, plus lumineux et son auto-focus plus rapide seront plus confortables et vous rendront plus efficace.

Pour tous les autres photographes, l’hybride représente une alternative intéressante. Personnellement, je n’utilise plus que des hybrides depuis plusieurs années et, si on observe le marché, il va clairement dans le sens des hybrides.

Important

Si vous aimez ce genre d’articles et souhaitez explorer en profondeur des sujets intéressants, de nombreux contenus comme celui-ci sont exclusivement réservés à mes abonnés Premium. Il ne s’agit pas seulement d’articles, mais aussi de formations, de livres, de conférences ou même d’évènements privés.

Cliquez ici pour plus de détails et découvrir comment vous abonner à Premium pour accéder à ces ressources et profiter de nombreux autres avantages.

Ma mission est d’aider les esprits créatifs à s’améliorer et vivre de leur passion. L’abonnement Premium est le meilleur moyen de bénéficier de mes conseils.

Il ne s’agit pas d’une formation, mais d’une collaboration à long terme.

Cet article fait partie de la série Le matériel du photographeArticle précédent : 5 raisons de passer d’un appareil photo compact à un reflex (et 5 raisons de ne pas le faire)Article suivant : Quelle taille de capteur choisir pour votre appareil photo ?

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications