Aller au contenu

Quelle est la différence entre un reflex et un hybride ?

« La vie vaut le coup d’être vécue, le monde exploré, la beauté appréciée et vos talents exprimés. »

Le mieux pour que je puisse vous aider, c’est de vous inscrire à ma newsletter. Vous recevrez ainsi les conseils, articles et autres idées que je partage régulièrement avec les quelques dizaines de milliers de photographes et créatifs qui me suivent.

— Nicolas Croce —

Dans mon article de la semaine dernière (5 raisons de passer d’un appareil photo compact à un reflex — et 5 raisons de ne pas le faire) je vous expliquais les différences qui existaient entre les compacts et les appareils reflex.

Aujourd’hui, je vais continuer sur le sujet en vous expliquant la différence entre les appareils reflex et les hybrides.

Quelle est la différence entre un appareil reflex et un hybride

La différence entre un reflex et un hybride vient du fonctionnement interne de chacun de ces systèmes.

Commençons par le système le plus ancien : l’appareil photo reflex.

Principe de fonctionnement d’un appareil reflex

Si on suit le cheminement de la lumière dans un reflex, elle entre par l’extrémité de l’objectif, passe à travers un certain nombre de lentilles et arrive sur un miroir. La lumière rebondit sur la surface de ce miroir pour remonter vers un pentaprisme — un système optique qui permet de faire faire un virage à 90° à une image — avant de sortir par le viseur où notre oeil va pouvoir voir l’image.

Lorsqu’on appuie sur le déclencheur d’un reflex, le miroir bascule vers le haut et permet au capteur de recevoir de la lumière pour enregistrer une image. Après l’enregistrement, le miroir revient à sa place et votre image réapparait dans le viseur qui était devenu noir pendant la prise de vue.

Principe de fonctionnement d’un hybride

Le fonctionnement d’un appareil photo hybride est différent de celui d’un reflex.

Schéma de fonctionnement d'un appareil hybride
Schéma de fonctionnement d’un appareil hybride

Dans un hybride, le miroir et tout le système optique qui permet d’amener la lumière jusqu’au viseur a été supprimé. Tout comme dans le reflex, la lumière entre par l’avant de l’objectif, traverse un jeu de lentilles, mais au lieu de rebondir sur un miroir elle atterrit directement sur le capteur.

Certains hybrides — ce n’est pas le cas de tous — sont équipés d’un viseur. Les viseurs des hybrides sont des viseurs numériques. Ce sont en fait de petits écrans LCD qui affichent l’image reçue par le capteur. Contrairement au reflex, dans le viseur d’un hybride vous ne voyez pas directement ce que vous avez devant les yeux. Vous voyez un écran qui retranscrit la réalité.

La différence entre un reflex et un hybride

La différence entre un reflex et un hybride réside dans la façon dont est gérée la lumière à l’intérieur du boitier. Le reflex dispose d’un miroir sur lequel la lumière rebondit pour atteindre le viseur alors que dans les hybrides on a supprimé tout cela.

Supprimer le miroir a permis aux concepteurs de gagner de la place à l’intérieur des boitiers et surtout de réduire la distance entre l’objectif et le capteur, ce que vous pouvez clairement voir sur les deux schémas précédents.

Les hybrides sont donc généralement plus petits et plus compacts que les appareils reflex mais, comme nous allons le voir maintenant, ce n’est pas la seule différence qui existe entre ces deux systèmes. Voyons les avantages dont disposent chacun d’eux.

Les avantages des appareils reflex

  • Viseur large et bien net : le viseurs des appareils reflex est généralement plus grand et plus confortable que ceux des hybrides. Comme l’image affichée dans le viseur est le reflet exact de la réalité, elle est généralement plus nette et de meilleure qualité que dans les viseurs numériques des hybrides.
  • Rapide : les appareils reflex sont généralement plus rapides que les hybrides. Surtout au niveau de l’auto-focus qui ne fonctionne pas du tout de la même façon. Je ne vais par rentrer dans les détails techniques, mais les appareils reflex utilisent la détection de phase alors que les hybrides utilisent la mesure de contraste. Si vous aimez photographier des scènes d’action (sport par exemple), les appareils reflex seront plus rapides et mieux adaptés.
  • Choix d’objectifs important : les appareils reflex sont sur le marché depuis de nombreuses années. Ils disposent donc d’un catalogue d’objectifs très large en comparaison de celui des hybrides, apparus plus récemment, qui n’ont pour la plupart qu’un choix d’optiques plus restreint. Les constructeurs d’hybrides font tout leur possible pour combler ce retard, mais à l’heure actuelle, il y a une vraie différence de ce côté là.
  • Choix d’accessoires important : tout comme il existe une différence dans le nombre d’objectifs disponibles pour chaque système, il y a également une différence dans le nombre d’accessoires. Les appareils reflex sont sur le marché depuis longtemps, vous trouverez donc plus facilement des accessoires qui s’adaptent à ces systèmes.
  • Marques bien établies : les constructeurs d’appareils reflex (Canon et Nikon principalement) sont des marques bien établies dans le monde entier. Si vous partez en voyage et que vous avez un problème avec votre appareil, dans n’importe quel pays vous trouverez quelqu’un pour réparer votre reflex. Avec un hybride, ce sera certainement moins évident car la plupart des constructeurs sont moins bien implantés que les deux géants du reflex.

Les avantages des hybrides

  • Plus petits : en règle générale, les hybrides sont plus petits et plus légers que les appareils reflex. Comme je vous l‘ai expliqué, on est passé du reflex à l’hybride en enlevant des pièces mécaniques ce qui a permis aux ingénieurs de gagner de l’espace et du poids dans les boitiers.
  • Viseur numérique : le viseur numérique des hybrides a des avantages par rapport au viseur optique des appareils reflex. Il permet de faire apparaitre des informations dynamiquement sur l’image. Par exemple, on peut faire apparaitre en sur-brillance les zones surexposées ou sous-exposées. On peut faire apparaitre des repères pour la mise au point. On peut également customiser entièrement l’affichage et la position des pictogrammes qui s’affichent sur l’écran.
  • Silencieux : ce n’est pas le cas de tous mais certains hybrides disposent d’un obturateur électronique qui fonctionne sans aucune pièce mécanique, ce qui les rend complètement silencieux. C’est le même fonctionnement que lorsque vous prenez une photo avec votre smartphone. Le fait que ces hybrides soient silencieux lors de la prise de vue est très pratique lorsque vous voulez être discret, si vous faites de la photo de rue par exemple, ou si vous prenez des photos dans un environnement silencieux.
  • Mise au point plus précise : avec les hybrides, on peut obtenir une mise au point plus précise qu’avec un reflex. Les hybrides affichent dans le viseur l’image exactement comme elle sera après la prise de vue, alors qu’avec un reflex, à travers le viseur, on voit toujours la scène comme elle serait en utilisant l’ouverture la plus grande dont dispose le boitier. La profondeur de champ que l’on voit dans le viseur d’un reflex n’est donc pas obligatoirement celle qu’on obtient sur la photo qu’on va prendre, contrairement aux hybrides.
  • Design simplifié : dans les hybrides, il y a moins de pièces qui bougent lors de la prise de vue. D’ici quelques années, les obturateurs mécaniques auront certainement disparus de ces appareils. Moins de pièces qui bougent équivaut à moins de vibrations lors de la prise de vue et donc à des images plus nettes. La simplification du design a également permis d’obtenir des boitiers moins cher (moins de pièces à acheter), plus petits et plus durables car il y a moins de risques d’usure ou de casse d’une pièce qui bouge.

Conclusion

Les appareils reflex existent depuis longtemps et aujourd’hui ce sont encore les leaders mais le marché évolue vite. Les hybrides font des progrès réguliers et grignotent rapidement des parts de marché.

Si vous êtes un photographe de sport ou d’action, vous préfèrerez certainement un reflex. Son viseur plus large, plus lumineux et son auto-focus plus rapide seront plus confortables et vous rendront plus efficace.

Pour tous les autres photographes, l’hybride représente une alternative intéressante. Personnellement, je n’utilise plus que des hybrides depuis plusieurs années et, si on observe le marché, il va clairement dans le sens des hybrides.

Si vous souhaitez acheter un appareil photo, choisir entre un hybride et un reflex est important, mais ce n’est pas le seul critère déterminant. La taille du capteur de votre appareil par exemple aura une influence sur l’encombrement de votre boitier, la qualité de vos photos, le prix de votre appareil mais aussi le prix et l’encombrement de vos objectifs.

Il existe de nombreux types d’appareils, marques et modèles sur le marché. Ces dernières années, les appareils se sont spécialisés. Aujourd’hui, l’important n’est pas de savoir quel est le meilleur appareil photo mais plutôt de comprendre lequel vous correspondra le mieux.

C’est comme si vous deviez acheter des chaussures. Si vous entrez dans un magasin et demandez la meilleure paire de chaussures, le vendeur sera incapable de répondre à votre requête. S’il vous apporte la paire de chaussure la plus chère du magasin, elle ne sera probablement pas adaptée à vos besoins. Selon que vous prépariez un marathon ou un mariage, la meilleure chaussure ne sera pas la même. L’important est de trouver la chaussure adaptée à vos besoins — ainsi qu’à la morphologie de vos pieds, à vos gouts et à votre budget.

Quand vous choisissez un appareil photo, c’est la même chose : l’important est de trouver celui qui vous correspondra — vous devez trouver chaussure à votre pied. 

Choisir le bon matériel est important. Une erreur lors de l’achat de votre appareil photo peut, au mieux vous couter beaucoup d’argent, au pire vous pousser à abandonner la photo.

Prenez l’exemple de Jérôme, un de mes lecteurs. Il a commencé à s’intéresser à la photo en utilisant un compact. Il prenait de plus en plus de photos, ses proches aimaient ce qu’il créait alors, naturellement, il s’est dit qu’il devait acheter un appareil plus performant.

Pour son anniversaire, il s’est fait offrir l’appareil de ses rêves : un reflex haut de gamme. Le problème, c’est qu’en plus d’être compliqué, cet appareil est lourd et encombrant. Il l’emporte moins souvent avec lui — d’autant plus qu’il coute cher et qu’il a peur de l’abimer. Ayant rarement son appareil avec lui, Jérôme prends moins de photos.

Au final, en achetant cet appareil, Jérôme à progressé moins vite que s’il avait gardé son compact. Il a pris moins de photos et la complexité de l’appareil l’a découragé dans son apprentissage. Quand Jérôme m’a raconté cette histoire, ça faisait 6 mois qu’il avait acheté ce nouvel appareil et 2 mois qu’il n’avait pas pris une seule photo.

Retenez donc ceci : un nouvel appareil photo n’améliorera pas vos images du jour au lendemain mais, s’il correspond à vos besoins, il vous aidera à progresser. Au contraire, un appareil mal adapté risque de vous dégouter de votre passion.

(Si vous voulez acheter du matériel photo, vous ne devez pas chercher le meilleur appareil, mais plutôt trouver celui qui sera le mieux adapté à vos besoins. Pour cela, vous devez comprendre le marché, connaitre vos besoins, puis les faire correspondre pour savoir acheter intelligemment. Choisir un appareil photo adapté à vos besoins vous évitera de perdre de l’argent, vous permettra de progresser plus rapidement, et vous aidera à améliorer vos photos. Pour vous y aider, j’ai mis à votre disposition de nombreuses ressources gratuites sur le blog. Enfin, si vous cherchez un guide complet et pas à pas pour vous accompagner dans votre choix, mon livre Comment choisir votre appareil photo sera parfait pour vous. Simple, clair et sans langage technique, il vous évitera de perdre de l’argent inutilement.)

Partagez cet article :

Commentaires

  1. Bonjour Nicolas,
    comme toi, j’ai commencé avec le panasonic GX7 et depuis 1 an, je suis passé à l’OMD E-M1 (histoire de garder les mêmes objectifs). Depuis que j’ai mon Olympus, je ne me sers pratiquement plus de mon canon 70D. Je fais toute es photos avec, paysages, macro et même photo animalière depuis que j’ai acheté le Leica 100-400. Au niveau qualité, je pense qu’il vaut largement le canon avec l’avantage du poids qui me permet de shooter à main levée alors que c’était beaucoup plus compliqué avec le canon 70D équipé du tamron 150-600.
    Je suis donc 100% pro hybride.

  2. Bonjour,
    Je possède un Nikon D750 et quelques « beaux » bouchons. J’ai 71 ans et mon premier reflex date de 1964.
    Jusqu’il y a peu, très peu, je ne voulais pas entendre parler d’autre chose.
    Il y a deux ans, je voulais offrir à ma femme un « vrai » APN vu qu’elle faisait de magnifiques photos avec un jouet (oups…pardon) un compact.( Un samsung à 500 € quand même pour un machin de poche… euh… de sac à main, plutôt).
    J’ai tout fait pour qu’elle passe en Nikon avec un réflex…. (Ohhh ça va hein… j’en connais qui ont offert un robot culinaire à leur femme !!! )
    Mais non…. trop gros, trop lourd, trop compliqué, etc etc.
    Nous sommes allés alors dans une espèce de grande surface en électro-photo-disco… où on peut tout tripoter soi-même (le matériel, hein…. ) et où il y a des vendeurs et des vendeuses… de grande surface.
    Des vendeurs/vendeuses qui en apprennent plus par leurs clients que l’inverse…. Mais bon…
    Mais enfin, une fois n’est pas coutume, nous avons eu un contact avec un vendeur qui était lui-même amateur en photo. Et en plus, qui était sympa… si, si c’est vrai !!! Coup de bol… Et avec qui nous avons eu grand plaisir de bavarder. Ce gars se fichait totalement des « objectifs » de vente imposés par la chaîne…
    Et pendant que je regardais divers accessoires, ma femme faisait son choix…. (Je vous explique pour vous éviter la même mésaventure) avec l’aide de ce charmant jeune homme.
    Et elle à donc choisi. Toute seule. Ou presque. Ce qui plaisait. Ce qui semblait bien…
    Et là, c’est là que j’ai regardé à deux fois l’étiquette et avaler ma salive…. Mais bon : trop tard.
    Un hybride au prix d’un… beau réflex !!!! Un Fuji XT-1 et un 18-135… et un 35 F/1.4…
    A la caisse, je n’avais plus de salive, plus de voix, plus de chèques… !!!!!!!
    Sérieusement :
    Ce petit Fuji la suit partout quand moi, j’essaie de suivre avec une brouette chargée de plusieurs kg…
    Ce petit machin, un soir, en vacance de Noël en Alsace, faisait plusieurs dizaines de photos pendant que moi, je ramais comme un *** pour tenter de voir quelque chose dans mon beau viseur où je ne voyais quasiment rien… et que je l’entendais : clic clic clic cl….. à coté de moi.
    Qu’elle me l’a alors tendu en disant : « Tiens… essaie le… »
    Et moi de répondre : « Bôôôf… si tu veux… »
    Alors la… la découverte de ce viseur tant décrié par les vieux qui ne jurent que par le réflex. Une vision claire et nette malgré et avec mes Varilux (que je dois toujours faire glisser sur mon front avec mon réflex)… Une vision claire et lumineuse me donnant une image de ce que j’aurais REELLEMENT comme photo finale…
    Et enfin, la cerise sur le gâteau, l’ergonomie des trois éléments principaux qu’on demande à un appareil photo et qui me rappelait mes début avec cette superbe bague de diaphs sur le fût du cailloux….
    Bien sur qu’il y a peu d’objectifs face aux vieux dinosaures Canikon… Mais il y a aussi ce qu’il faut avec une qualité concentrée qui justifie pleinement le prix demandé. Qui proposent une réelle qualité dans la finition, le poids, leur qualité. Et qui… seront toujours de toutes façon moins chers que les Grands avec un G majuscule… comme le point).
    A telle enseigne que j’envisage sérieusement tout revendre pour passer moi aussi chez Fuji.
    Je me suis vraiment posé cette question… Je n’ai pas encore franchi le pas. En me disant qu’aujourd’hui, finalement, j’ai les deux systèmes à ma disposition.
    Dans les points négatifs, humour mis à part, je dirais que les batteries et le système d’éclairage artificiel… là, il y a encore un sacré boulot à faire, Messieurs les ingénieurs Fuji…
    L’idéal est bien entendu de pouvoir jouer sur les deux tableaux…
    Mais si, budget oblige, un choix est à faire, je n’hésiterais pas à recommander à mes proches, le Fuji qui conviendra très très très bien (sinon mieux) dans plus de 90% des cas.
    Ceci n’étant que mon point de vue très personnel.
    Amicalement,
    Jacques

  3. Bonjour Nicolas.
    Je fais de la photo depuis …. heu … 60 ans en fait.
    Mon père était un fana de photo et dès mon plus jeune âge il m’a encouragée à m’y intéresser …
    Je possède donc une jolie collection d’appareils (ceux de mon défunt père) et les miens (plus 3 caméras dont je ne me sert plus trop).
    Des reflex (1 Chinon argentique vieux de 30 ans qui fonctionne toujours, 2 Canon, un 450 D et un 70 D + un certain nombre d’objectifs. Et quelques compacts aussi … Et un hybride Sony DCG MX300).
    J’aime beaucoup utiliser un reflex parce que je fais surtout des photos animalières mais … se coltiner les 3 kg que représente ce genre d’appareil et ses objectifs, tu vois … en safari (à pied) eh bien .. c’est un peu fatiguant (je ne suis plus toute jeune non plus) donc, l’hybride représente une alternative intéressante … léger, compact mais assez limité quant même. J’investirai bien dans un autre modèle, mais lequel ? Je repars en Tanzanie en fin d’année … j’aimerai réussir mes photos (remarque celles que j’ai fait en Afrique et en Inde ne sont pas trop mauvaise, mais tu sais ce que c’est … peut mieux faire).

  4. Je possede depuis peu l’olympus M5 DE MK II avec comme objectif 12-100 donc en Apsc 24- 200.
    Quelques difficultés pour le prrgrammer , mais pour le moment j’en suis assez content
    Je suis trés fana de conseils sur cet appareil
    Merci
    Jeanot

  5. Françoise Fougères

    J’ai commencé la photo amateur avec bridge Lumix c’était il y a 8 ans, j’ai ensuite eu envie d’un reflex pour me sentir une « photographe » (smile). Comme pas de moyen financier suffisant, j’ai acheté un Nikon D3100 qui était l’entrée de gamme que j’ai toujours mais que je n’utilise plus devenu trop lourd après une inflammation articulaire du poignet, puis de l’épaule. Alors j’ai dû me rabattre sur un compact que j’ai acheté d’occasion et dont je ne peux pas me plaindre véritablement, c’est un canon Powershot SX710HS, il zoom à 30X et c’est pas mauvais mais il n’a pas de viseur et je ne vois jamais rien sur l’écran avec la clarté extérieure. J’ai eu par le passé des Canon Powershot de la série G (G9-G15) et ils avaient des viseurs même si pas parfait, c’était utile pour moi.
    Maintenant, je me décide à reprendre un hybride mais ne sait vraiment pas quelle marque prendre pour avoir une image de très bonne qualité. La video je ne fais pas, le GPS, wifi et compagnie pas besoin. Juste besoin d’une image de très bonne qualité dans la mesure où c’est possible avec un zoom puissant.
    J’ai vu les caractéristiques des NIKON P900 mais à lire les commentaires des journalistes, des utilisateurs certains sont contents, d’autres moins. Alors est-ce quelqu’un peut me conseiller sur un hybride ?

  6. Bonsoir!
    Pour avoir possédé un hybride Sony a6000, que j’ ai utilisé 1, 5 an, et maintenant un reflex (nikon), je ne retournerai pas (jamais?) en arrière. Faisant de la photo principalement animalière (animaux de la forêt) l’ hybride c’ est franchement pas le top et largement à la traîne: focus trop lent, détection de contraste hasardeux, bruit arrivant trop rapidement, et en cas de mauvaise lumière, ou dans les bois, il est carrément mauvais (d’ ailleurs c’ est même écrit sur la notice dans la section des problèmes que l’ appareil peut rencontrer, au moins, c’ est clair!) et je ne parle pas du parc d’ objectif plus que restreint, simple, en monture E, il n’ y en avait qu’ un, un 70.300, (toujours pour ma pratique) compatible certes, mais les couplage boîtier- objo, catastrophique.Et je ne parle pas des prix des objectifs, un 16.70 zeiss à plus de 800 euros pour avoir des aberrations chromatiques comme j’ en ai jamais vu, ça fait mal…et on parlera même pas de la revente, il n’ est même plus dans la côte chasseurs d’ image, pas plus que le 70.300 d’ ailleurs.bref, pas mon kiffe de prendre des photos seulement par beau temps avec du matériel qui décote à vitesse grand V ..Mon reflex actuel est plus lourd, plus encombrant, plus tout mais je préfère cette contrainte avec la contrepartie d’ avoir des photos correct, en haute sensibilité ou en mauvaise lumière, avec un choix d’ objectif multiple dédié à ma pratique et qui vaudra encore un minimum dans le cadre d’ un éventuel changement de matériel. Pour le reste, mon époux à un bridge Sony rx 10 mark 3, quand il s’ agit de paysage ou qu’ il faut voyager léger, il fait très bien l’ affaire. Les boîtier hybride à objo interchangeables sont loin d’ être abouti et il va falloir attendre un bon moment avant qu’ il le soient. Pour ma part, je pense qu’ ils sont obsolètes et que rester dans le compact, bridge, reflex il y en a assez pour satisfaire tous les besoin et tous les goûts…mais ça n’ engage que moi

  7. J’ai aussi un sony alpha 6000 et j’apprécie le boitier pour sa compacité. Je suis effectivement déçu par les objectifs car au delà de 200mm pour un format APS-C, il n’y a rien d’abordable. A quoi sert d’avoir une faible distance objectif-capteur puisque les objectifs sont dérivés de ceux des réflex et que vous ne pouvez pas bénéficier de la réduction de poids que ceci devrait impliquer. Les objectifs Sony sont hors de prix et les fabricants généralistes d’optiques ne s’intéressent qu’au marché des réflex qui seuls assurent un débouché suffisant à leurs produits. Pour résumé je suis très content de mon appareil entre 16 et 210 mm mais au delà, pas de salut! Il faut passer à un réflex Canon ou Nikon et le poids qui va avec.

  8. Laurence Carcassonne

    Bonjour Nicolas,
    article très intéressant, comme tous les autres d’ailleurs 🙂
    Je comprend bien les avantages et inconvénients que tu décris de chacune des 2 solutions.
    Je travaille avec un reflex qui me satisfait grandement (Canon 60D). Mais effectivement, le poids fait que, parfois, je souffre !
    J’ai deux questions sur les hybrides :
    – peut-on, comme sur un reflex, bloquer l’autofocus sur un point puis bouger l’appareil ?
    – il y a quelques années, en voyage avec une amie qui avait un hybride, nous avons vu des dauphins. Avec mon reflex, j’ai aussi eu des dauphins. Alors qu’elle, n’en a eu aucun car toujours de retour sous l’eau au moment où son appareil voulait bien faire la photo. Tu parles de garder le reflex pour les sportifs. Est-ce le même problème ? Je pense surtout aux enfants et leurs mouvements rapides. Est-ce que les hybrides d’aujourd’hui sont plus rapides ?
    Merci d’avance
    Laurence

  9. perso je vient de passer du nikon d610 a l olympus om-d, la qualitée des images est pas la mm, mais ca reste bon en bonne condition lumineuse, l ecart se fait sur la monté en iso qui n a rien a voir, sinon mais que c est dur tout ses menu c est beaucoup plus dur qu avec un reflex, sinon bon point le poids et l encombrement, ca soulage le dos.
    Mais la prise en main des differentes fonctions elementaires qui est devenue un vrai calvaire, ils ons un probleme les ingenieurs olympus ou quoi mdr

  10. Pour ma part j’ai tout vendu mon équipement de Nikon, boitier et lentille ( + de 5) pour passer au hybride il y a 2 ans. J’ai acheté un Olympus OM-D E-M5 Mark II et je n’ai aucun regret, sinon celui de ne pas avoir fait le move avant de continuer a encore acheter des nouvelles lentilles… Je n’hésiterai pas à recommander a tout photographe de faire le move. À part si vous voulez faire de la photo de course automobile, ou sport rapide, ce qui n,est pas mon cas das 99.9% des cas, allez y, sauter le pas. C’est juste un + sous tout les aspect.

  11. J ai commencé la photo avec un bridge. Je suis passée au hybride gf7 depuis quelques mois sans savoir dans quel appareil investir car très peu de conseil. Limite les vendeurs disent maintenant avec les portables c est pas utile l appareil photo.
    J ai encore quelques difficultés à me servir des fonctions à quels moments les utilisé laquelle…

  12. En ce qui me concerne, je pense que vais passer à l’hybride d’ici quelques mois. Je possède un Canon 6D avec quelques objectifs. Quand je fais des randonnées en montagne je prends souvent tout mon matériel avec moi et c’est super lourd. Du coup j’ai souvent mal au dos après quelques heures de marche…

Laisser un commentaire