Rejeté du groupe

L’un des besoins les plus forts de la nature humaine, c’est le besoin d’appartenance à un groupe. Nous évitons à tout prix d’être rejeté, écarté du groupe.

Il y a quelques milliers d’années, ce besoin était essentiel à notre survie — un homme rejeté de sa tribu ne survivait pas longtemps seul au milieu de la nature sauvage —, mais aujourd’hui, dans le monde sécurisé dans lequel nous vivons, cet instinct s’avère être un frein à notre développement et notre épanouissement personnel.

Combien de choses n’osons-nous pas dire, faire ou montrer, de peur d’être jugé par nos pairs ?

Mais soyons honnêtes : risquons-nous réellement quelque chose, aujourd’hui, si nous sommes rejetés du groupe ? Y a-t-il réellement un risque à être isolé ? Est-ce si difficile de changer de groupe ? Ne pouvons-nous pas créer notre propre groupe ?

Être différent, être soi-même, n’a jamais été aussi facile qu’aujourd’hui ; pourtant, avec internet et les réseaux sociaux, la polarisation de groupe et la peur d’être rejeté n’a jamais été aussi forte.

Copy link
Powered by Social Snap