Découvrez ma newsletter : Summum Humanum

  • Chaque matin, une dose de motivation et d’inspiration livrée directement dans votre boite mail.
  • Des conseils, des idées et des réflexions qui feront de vous de meilleurs créatifs et de meilleurs humains.
  • Fondé en 2012. Amélioré chaque jour. Suivi par des photographes, des auteurs, des designers, des entrepreneurs, des influenceurs, des graphistes et des milliers d’autres esprits créatifs.
  • Rejoignez une communauté de créatifs passionnés et motivés, au travers de discussions en ligne.

En vous abonnant, vous profitez de tous ces avantages et m'aidez en soutenant mon travail !

En savoir plus...

Rien n’est jamais tout noir ou tout blanc – Le Manuel d’Épictète – Chapitre 36

Dans la réalité, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. On est plutôt confronté à des nuances de gris. La question est rarement de déterminer si quelque chose est bien ou mal, mais plutôt de comparer deux choses, et de déterminer laquelle est la meilleure sur une échelle de valeurs.

Lors d’un diner par exemple, prendre la plus grosse part d’un plat est peut-être bon pour ton appétit, mais moins bon pour l’esprit de partage qui devrait régner lors d’un tel évènement. Donc, dans cette situation, le partage avec les autres participants devrait avoir plus de valeur que la satisfaction de ton appétit.

(Le Manuel d’Épictète est un guide qui résume l’enseignement du philosophe stoïcien Épictète. Depuis que je l’ai découvert il y a quelques années, Le Manuel m’a beaucoup aidé et continue à le faire. Je suis certain que beaucoup de mes lecteurs pourraient profiter de ces enseignements, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de publier ma propre adaptation en français moderne — plus simple et plus facile à comprendre que ce qu’on trouve dans les autres versions. Vous pouvez retrouver les chapitres déjà publiés sur le blog ici : Le Manuel d’Épictète mais aussi acheter le livre que j’ai publié en version papier ici : https://boutique.nicolascroce.com/products/manuel-epictete)

Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ma newsletter : Summum Humanum.