Un projet créatif est un animal vivant

Lorsque vous vous lancez dans un projet, vous ne pouvez pas savoir avec exactitude ce à quoi il ressemblera une fois terminé, mais cette part d’incertitude ne doit pas vous empêcher de démarrer, car quel que soit le temps que vous passerez à vous poser des questions, il évoluera en chemin.

Si vous avez une idée, vous pouvez y réfléchir, mais gardez à l’esprit que l’important est de vous mettre au travail. Ne perdez pas votre temps à planifier, organiser et définir un projet qui, finalement, sera bien différent de tout ce que vous pouvez imaginer.

Une fois lancé, gardez l’esprit ouvert, et souvenez-vous que votre projet est un animal vivant : il évolue constamment, et prend forme avec le temps et le travail que vous fournissez.

Les projets photo fonctionnent ainsi, et c’est ce que j’explique dans mon livre L’art de l’éditing : ce sont les photos que vous prenez en travaillant sur votre projet qui vous permettent de comprendre ce qu’il est réellement.

Ceci ne s’applique pas qu’à la photo, et les meilleurs créatifs le savent bien.

Il y a deux ans par exemple, suite à une question posée par un lecteur, j’ai voulu écrire un article pour expliquer ce que je faisais pour avoir de l’énergie et rester motivé. En commençant à écrire, je me suis aperçu qu’il me faudrait plus qu’un simple article pour expliquer tout ça. J’ai alors publié une série d’articles, puis j’ai encore approfondi le sujet jusqu’à créer un ebook. Devant l’enthousiasme des lecteurs, j’ai continué mon travail et, aujourd’hui, ce projet est devenu un livre : L’énergie de la réussite.

Idem pour mon blog, il évolue en permanence depuis sa création. Ceux qui me suivent depuis longtemps le savent : j’y parle de photographie, puis le mois suivant de stoïcisme, de modèles mentaux, et de n’importe quel sujet qui me passionne.

Mon blog est un animal vivant, comme tous mes projets, et comme doivent également l’être VOS projets.

Si vous avez une idée, ne perdez pas trop de temps à réfléchir.

Lancez-vous dès aujourd’hui.

Mettez-vous au travail, mais gardez l’esprit ouvert.

Dans quelques mois, ou peut-être quelques années, vous serez surpris du résultat.

(Joel Meyerowitz est l’un de mes photographes préférés. En 2015, il a créé un blog et y a publié une photo par jour pendant un an. En le découvrant, je me suis souvenu des mots de Sénèque, le philosophe stoïcien : « Tu dois choisir un nombre limité de maitres-penseurs, et te nourrir de leur génie, si tu veux en tirer des idées qui resteront ancrées dans ton esprit. ». J’ai alors décidé de lire l’intégralité du blog de Joel Meyerowitz, en prenant mon temps, et de partager avec vous toutes les idées que cette lecture pourrait faire naitre dans mon esprit. C’est ainsi qu’est né le projet « A second time around the sun », dont l’article que vous venez de lire fait partie. L’intégralité du projet est à votre disposition ici : a second time around the sun.)

Copy link
Powered by Social Snap