Temps de lecture : 6 minutes

Vous revenez du mariage de votre meilleur ami.

C’est vous qui étiez responsable des photos.

Vous avez pris plusieurs centaines de photos tout au long de la soirée.

Excité de voir le résultat de votre travail, vous allumez votre ordinateur, placez votre carte mémoire dans le lecteur de votre ordinateur, et lancez l’importation via Lightroom.

Et là, au lieu de voir apparaitre vos photos… Rien.

Comme si vous n’aviez pas pris une seule photo.

Scénario catastrophe ?

Pas tant que ça.

Une carte mémoire défaillante, ça arrive beaucoup plus souvent que ce que l’on croit. Même quand on a bien choisi sa carte mémoire.

Et quand ça arrive, c’est souvent très très embêtant.

Voici donc 5 conseils pour éviter ce genre de scénario, et comment rattraper le coup en cas de problème.

00001_blog_photo-3

Formatez vos cartes mémoires avant chaque utilisation

A chaque fois que vous préparez votre matériel pour une sortie photo, pensez à formater votre carte mémoire.

Ce formatage doit être fait de préférence depuis votre appareil photo. Pensez à lire votre manuel si vous ne savez pas comment faire.

Ce formatage permet de supprimer toutes les données encore stockées sur votre carte mémoire, et pourra faciliter le travail de récupération de données en cas de défaillance de la carte.

Le formatage d’une carte est très rapide. Prenez cette habitude, elle pourra vous éviter bien des soucis.

Utilisez plusieurs petites cartes plutôt qu’une grande

Lors d’une séance photo, mieux vaut utiliser plusieurs cartes mémoires de petite taille, qu’une seule carte mémoire de très grosse capacité.

En effet, si vous n’utilisez qu’une seule carte, et que cette carte a un problème, que vous la perdez, ou que vous vous la faites voler, vous perdez toutes vos photos.

Si au contraire vous utilisez plusieurs cartes mémoires au cours d’une séance, et que l’une d’entre elles ne fonctionne plus, vous ne perdrez qu’une partie de votre travail du jour.

Pour prendre cette habitude plus facilement, choisissez un évènement qui vous rappelle de changer de carte au cours de votre séance. Par exemple :

  • Changer de carte mémoire à chaque fois que vous changez de lieux
  • Changer de carte mémoire à chaque fois que vous changez de sujet ou de modèle
  • Changer de carte mémoire toutes les demi-heures, et réglez un compte à rebours sur votre smartphone.

A vous de voir ce qui correspond le mieux à votre style de photo, mais prenez l’habitude de changer de carte mémoire plusieurs fois au cours d’une séance.

Prenez soin de vos cartes mémoires

Les cartes mémoires sont des objets relativement résistants.

Malgré cela, prendre quelques précautions lorsque vous manipulez ou rangez vos cartes mémoires pourra vous éviter de gros problèmes.

  • Evitez de stocker vos cartes mémoires dans vos poches. Vous risquez de les écraser
  • Protégez vos cartes mémoires de la poussière, de la chaleur intense, de la lumière directe du soleil, et de l’humidité
  • Achetez un étui pour ranger vos cartes mémoires dans votre sac
  • Si vous partez en voyage, séparez vos cartes mémoires : mettez en quelques unes dans votre bagage à main, quelques unes en soute, etc.
  • Evitez de toucher avec vos doigts aux connecteurs de vos cartes mémoire, et vérifiez que ceux-ci sont propres avant d’insérer une carte dans votre appareil photo ou dans votre ordinateur

Evitez la corruption des données

Lorsque vous utilisez une carte mémoire avec votre ordinateur, ne retirez pas la carte mémoire de son lecteur avant d’avoir éjecté proprement la carte.

Même si vous avez l’impression qu’elle n’est pas utilisée, le système d’exploitation de votre ordinateur peut être en train d’écrire sur la carte.

Idem pour votre appareil photo : éteignez votre appareil avant de retirer votre carte mémoire ou votre batterie. L’appareil peut-être en train d’écrire des données sur la carte. En l’éteignant proprement, vous vous assurez que toutes les données sont correctement écrites sur la carte mémoire.

Videz votre carte mémoire aussi vite que possible

La carte mémoire de votre appareil photo est certainement l’endroit le moins sécurisé pour stocker vos photos.

Lorsque vous avez terminé une séance photo, essayez de transférer vos photos sur votre ordinateur le plus vite possible.

Et, une fois le transfert terminé, faites une sauvegarde de votre ordinateur. Ainsi vous savez que vos photos sont en sécurité.

Vous pouvez maintenant ranger votre carte mémoire, mais ne supprimez pas les photos qui s’y trouvent. Au cas ou le transfert vers votre ordinateur se soit mal passé, ça fait une sécurité en plus. On ne sait jamais.

Vous attendrez de devoir réutiliser votre carte mémoire lors d’une nouvelle séance pour supprimer les photos qui s’y trouvent, en la formatant, comme on l’a vu quelques paragraphes plus haut.

Comment récupérer vos photos en cas de problème avec une carte mémoire

Vous avez pris toutes les précautions possibles et imaginables, et pourtant, au moment de transférer vos photos sur votre ordinateur, plus rien.

Aucune photo ne remonte.

« Shit happens » comme disent les anglo-saxons !

Quelles que soient vos cartes mémoires, et quelle que soit la manière dont vous les utilisez, il se peut qu’un jour vous soyez confronté à un problème de perte de données.

Au lieu de paniquer, voici ce que vous devez faire :

1. Arrêter d’utiliser votre carte mémoire

Si vous avez un problème avec une carte mémoire, ou que vous voyez un message d’erreur apparaitre indiquant que la carte mémoire est vide ou absente, alors que ce n’est pas le cas, ne vous acharnez pas !

Arrêtez tout de suite d’utiliser cette carte mémoire, et stockez la dans un endroit en sécurité, le temps de rentrer chez vous pour essayer de récupérer les données.

Si votre ordinateur vous demande de formater votre carte pour l’utiliser alors que vous savez qu’elle contient des photos, NE LE FAITES PAS.

Continuer à utiliser une carte défaillante, ou formatter votre carte mémoire, est le meilleur moyen de ruiner toute chance de récupérer vos photos.

2. Récupérer des données à la maison

La première chose à faire si vous avez perdu des photos sur une carte mémoire (le principe est d’ailleurs exactement le même sur un disque dur, qu’il soit interne ou externe), c’est d’essayer de les récupérer par vous même.

Très souvent, ça marche.

Personnellement, j’utilise le logiciel GetDataBack, et il m’a sauvé la vie déjà plusieurs fois, ainsi qu’à d’autres personnes que je connais.

L’avantage de ce logiciel, c’est que vous pouvez le télécharger gratuitement. Vous l’installez, vous le lancez, et vous voyez si il arrive ou non à récupérer vos données.

Si il arrive à récupérer vos photos, alors vous achetez la licence pour lancer la récupération.

Dans le cas contraire, vous ne payez rien.

3. La dernière chance : le labo spécialisé

Vous avez essayé tous les logiciels de la terre, et rien n’y fait. Vos photos semblent irrécupérables.

Avant de jeter l’éponge, sachez qu’il existe des laboratoires spécialisés dans la récupération de données.

Ces laboratoires ont la capacité de faire des diagnostics avancés, et même de démonter vos supports de stockage en salle blanche (une salle ou il n’y a aucune poussière dans l’air) pour récupérer vos données.

Je travaille en général avec le site http://www.clinique-de-donnees.fr/, qui est très efficace et sérieux, et voici comment ils fonctionnent :

  1. Vous déclarez votre problème sur leur site internet.
  2. Vous leur envoyez votre disque ou votre carte mémoire par colis (à vos frais).
  3. Ils analysent vos données et récupèrent vos données
  4. Ils mettent à disposition en lecture seule sur un serveur sécurisé les données qu’ils ont réussi à récupérer, et vous envoient un devis pour la récupération.
  5. Si vous êtes satisfait de la récupération, vous acceptez le devis, et pourrez récupérer vos données. Dans le cas contraire, ils vous renverront votre support de stockage à leurs frais.

Avec ce genre de récupération, attendez-vous tout de même à un devis dépassant les 100€. Mais certaines photos n’ont pas de prix !

Voilà, j’espère que cet article vous évitera la bien mauvaise expérience de perdre vos photos.

Et surtout, rappelez vous qu’il vaut mieux faire toujours attention à ses cartes mémoires, plutôt que d’avoir à récupérer vos données après un problème.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches. Pensez également à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochains articles.

Les membres Premium peuvent discuter de cet article sur le forum de la communauté Premium.