Abonnez-vous gratuitement aux emails quotidiens

Chaque jour, plusieurs dizaines de milliers de photographes, d’artistes et de créatifs, profitent de mes conseils motivants et inspirants. Vous pouvez vous aussi en bénéficier en vous abonnant gratuitement aux e-mails quotidiens.

(Aucun spam. Résiliation en 1 clic. Vos coordonnées ne seront jamais communiquées à qui que ce soit.)

Il y a des choses que nous contrôlons et d’autres que nous ne contrôlons pas — Le Manuel d’Épictète – Chapitre 1

Il y a des choses que nous contrôlons et d’autres que nous ne contrôlons pas. Ce que nous contrôlons, ce sont nos jugements, nos opinions, nos objectifs, nos désirs, nos peurs — en bref, nos pensées et nos actions. Ce que nous ne contrôlons pas, c’est notre apparence physique, la classe sociale dans laquelle nous sommes nés, notre réputation aux yeux des autres, la richesse, la célébrité, le pouvoir ou les honneurs qui pourraient nous être accordés.

Tant que nous restons dans notre sphère de contrôle, nous sommes naturellement libres, indépendants et forts. En dehors de cette sphère de contrôle, nous sommes faibles, limités et dépendants.

Souviens-toi donc que si tu fondes tes espoirs sur des choses que tu ne contrôles pas, ou si tu considères comme t’appartenant des choses qui appartiennent aux autres, tu seras susceptible de trébucher, de tomber, de souffrir et de blâmer les Dieux et les hommes. Mais si tu concentres ton attention seulement sur ce qui te concerne et laisse aux autres ce qui les concerne, alors tu seras maître de ton esprit. Personne ne pourra te blesser ou te nuire. Tu ne t’en prendras à personne, tu n’accuseras personne, tu ne feras rien malgré toi, personne ne te nuira et tu n’auras pas d’ennemis.

Si tu souhaites la sagesse et la tranquillité, libère ton attachement de tout ce qui est hors de ton contrôle. C’est le chemin vers la liberté et le bonheur. Si tu ne veux pas seulement la sagesse et la tranquillité, mais aussi le pouvoir et la richesse, tu risques de compromettre les premiers en essayant d’atteindre les seconds. Et en chemin, il est absolument certain que tu perdras liberté et bonheur.

A chaque fois qu’une idée pénible ou une contrariété apparait dans ton esprit, rappèle toi de te dire « Ce n’est que mon interprétation, pas la réalité elle-même ». Puis examine-la et demande toi si elle est sous ton contrôle ou au contraire hors de ton contrôle. Et si c’est hors de ton pouvoir de la contrôler, dit simplement « Cela ne me concerne pas » et laisse la aller.

(Le Manuel d’Épictète est un guide qui résume l’enseignement du philosophe stoïcien Épictète. Depuis que je l’ai découvert il y a quelques années, Le Manuel m’a beaucoup aidé et continue à le faire. Je suis certain que beaucoup de mes lecteurs pourraient profiter de ces enseignements, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de publier ma propre adaptation en français moderne — plus simple et plus facile à comprendre que ce qu’on trouve dans les autres versions. Vous pouvez retrouver les chapitres déjà publiés sur le blog ici : Le Manuel d’Épictète mais aussi acheter le livre que j’ai publié en version papier ici : https://boutique.nicolascroce.com/products/manuel-epictete)

Share via
Copy link
Powered by Social Snap