Temps de lecture : 3 minutes

Si vous croyez que vous n’avez qu’à acheter un appareil photo hors de prix pour prendre de superbes photos, vous vous trompez.

Si vous croyez que la photographie est un don, que vous avez ou que vous n’avez pas, vous vous trompez aussi.

On ne nait pas photographe, on le devient. La photographie s’apprend, comme beaucoup d’autres choses dans la vie.

Si vous croyez que vous êtes mauvais photographe, et que vous n’y arriverez jamais, vous vous trompez encore.

Tout le monde peut devenir photographe ! Oui, même vous !

Vous avez d’ailleurs déjà appris à faire des choses beaucoup plus dur que prendre des photos.

Vous avez appris à marcher, vous avez appris à parler, à faire du vélo. Plus récemment, vous avez appris votre métier (ou êtes en train, pour les plus jeunes). On ne nait pas comptable, tout comme on ne nait pas photographe. On apprend.

Et l’apprentissage de la photographie se déroule exactement de la même manière que l’apprentissage de la marche pour un enfant :

Il faut du temps

Un enfant ne se lève pas un beau jour en sachant marcher.

Il commence par apprendre à se déplacer à 4 pattes,

Puis il arrive à se mettre à genoux,

Puis s’aide des objets qui l’entourent pour se relever,

Puis il arrive à se redresser, et tenir en équilibre quelques secondes,

Puis il avance un pied, avant de tomber,

Puis il enchaine deux pas

Puis trois, toujours chancelant,

Puis il finit par arriver à marcher, sans avoir encore beaucoup d’assurance,

Et l’assurance viendra quelques mois après.

Pour apprendre la photographie, il vous faudra également du temps.

Vous n’allez pas savoir prendre de magnifiques photos du jour au lendemain.

Vous allez devoir prendre des photos. Tous les jours. Et beaucoup de photos.

Et avec l’expérience, vous vous améliorerez.

Mais ne croyez pas que vous deviendrez photographe du jour au lendemain. Sinon, vous vous découragerez très vite !

Chacun a son rythme

L’age moyen auquel un bébé commence à marcher est de 12 mois.

Mais ça ne veut pas dire que tous les enfants marchent à 12 mois.

Certains seront en avance, et marcheront dès le 11ème mois. D’autres seront plus en retard, et attendrons le 13eme voir le 14eme mois pour marcher.

C’est normal, chaque bébé à son propre rythme d’apprentissage.

Et l’age auquel un bébé va commencer à marcher ne va en rien le prédisposer à être meilleur marcheur qu’un bébé plus en retard.

Pour la photographie, c’est pareil.

Certaines personnes mettent plus de temps à progresser que d’autres.

Certaines étapes paraitront faciles à certains, et difficiles à d’autres.

Tout le monde n’a pas autant de temps à consacrer à l’apprentissage de la photographie.

Donc ne vous comparez pas aux autres. Concentrez vous sur votre apprentissage.

Appliquez vous à être chaque jour meilleur que vous n’étiez la veille.

Et petit à petit, sans même vous en rendre compte, vous aurez franchit, à votre rythme, tous les obstacles, et vous y arriverez.

Vous aller échouer

La première fois qu’un bébé va se mettre à 4 pattes, il va retomber.

Premier échec.

La première fois qu’il va vouloir se mettre à genoux, il va retomber.

Second échec.

La première fois qu’il arrivera à se mettre debout, il ne tiendra pas plus de quelques secondes, avant de retomber.

Encore un échec.

L’apprentissage de la marche est en fait une succession d’échecs.

Mais ces échecs sont essentiels à l’apprentissage. A chaque fois, le jeune enfant apprend de ses erreurs, et tente à nouveau de se relever, en corrigeant ses défauts.

L’apprentissage de la photographie fonctionne exactement de la même manière. Sauf qu’une photo ratée est moins douloureuse qu’une chute la tête la première sur le carrelage !

Au cours de votre apprentissage, vous allez échouer. Vous allez même échouer très souvent.

La moitié de vos photos seront floues, mais vous allez comprendre le principe du flou, et comment l’éviter.

Vous aurez ensuite du mal à faire une bonne mise au point, mais la encore, avec l’entrainement, vous y arriverez,

Puis vous voudrez prendre des photos à contre jour, et créer des silhouettes. Devinez quoi ? Et oui, vos premiers essais seront catastrophiques. Mais vous y arriverez!

Ne vous découragez pas au moindre échec. Ne reléguez pas votre appareil photo au fond d’un placard à la première difficulté. Persévérez, analysez vos erreurs, et servez-vous en pour progresser.

N’ayez pas honte de vos erreurs. Tout le monde est passé par là.

En fait, vous devriez même chercher à faire des erreurs. Car si vous faites des erreurs, c’est que vous essayez de dépasser vos limites, et donc vous progressez.

Et si une personne vous prend de haut, essaye de vous rabaisser, ou de vous décourager : ignorez la. Cette personne ne mérite pas votre attention. Continuez votre chemin, continuez à progresser.

Si vous êtes patient, si vous vous concentrez sur votre apprentissage, et si vous ne vous laissez pas décourager par vos échecs, vous y arriverez.

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches. Pensez également à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochains articles.

Les membres Premium peuvent discuter de cet article sur le forum de la communauté Premium.