Aller au contenu

Photographes : Comment choisir votre ordinateur

« La vie vaut le coup d’être vécue, le monde exploré, la beauté appréciée et vos talents exprimés. »

Le mieux pour que je puisse vous aider, c’est de vous inscrire à ma newsletter. Vous recevrez ainsi les conseils, articles et autres idées que je partage régulièrement avec les quelques dizaines de milliers de photographes et créatifs qui me suivent.

— Nicolas Croce —

Aujourd’hui, l’ordinateur est devenu un outil indispensable à tout photographe, et encore plus à un photographe professionnel. D’ailleurs, je suis certain que la majeure partie d’entre vous passe plus de temps devant l’écran de son ordinateur que derrière son appareil photo.

L’ordinateur a bien entendu un rôle artistique. Il vous permet de modifier, corriger et retoucher vos photos, grâce à des logiciels tels que Lightroom, Photoshop, ou d’autres.

Mais c’est loin d’être son seul usage.

L’ordinateur sert à stocker et gérer vos photos. Il sert à communiquer avec vos clients. Il sert à gérer votre présence sur internet. Il sert à la facturation de vos clients. Il est utilisé pour toute la gestion administrative de votre entreprise. Bref, on utilise de plus en plus son ordinateur, et on en est de plus en plus dépendant.

Et c’est pour cela que bien choisir son ordinateur est extrêmement important.

Mon ordinateur ne sera peut-être pas votre ordinateur

Nous avons tous un ami qui nous a dit au moins une fois : « Tu devrais acheter tel ordinateur. Je viens de l’acheter, et tu verras, c’est le meilleur qui existe ! ».

Mon premier conseil, est de ne jamais écouter votre ami.

Ce n’est pas parce que son ordinateur lui convient parfaitement, qu’il vous conviendra à vous également.

Chaque personne à un usage de son ordinateur qui lui est propre.

Et vous devez donc choisir un ordinateur en fonction de vos propres besoins. Pas en fonction de vos amis. Pas en fonction de la dernière mode. Et encore moins en fonction des conseils d’un vendeur de supermarché, qui ne s’y connait pas plus que ma grand-mère en informatique. J’ai créé et je gère toujours aujourd’hui une entreprise d’informatique (Isacoms), donc je m’y connais un tout petit peu en informatique. Et quand j’entends des vendeurs chez Darty donner des conseils à des personnes qui n’y connaissent rien, j’ai mal aux oreilles. A part lire les étiquettes collées sur les ordinateurs, la majorité d’entre eux ne vous donnera pas de conseils utiles. J’exagère bien entendu, et je suis certain que beaucoup de vendeurs sont très compétents. Mais ce que je veux dire ici, c’est que vous êtes le seul à pouvoir décider du matériel dont vous avez réellement besoin.

D’ailleurs, vous allez voir que dans cet article, je ne vais jamais vous dire « Achetez tel ou tel ordinateur ». Je vais simplement vous expliquer les questions que vous devez vous poser, et les points importants que vous devez vérifier, pour que vous puissiez faire un choix avisé. Un choix qui correspondra à vos réels besoins.

Il y a composant et composant

Sur les étiquettes des grandes surfaces, vous pouvez voir deux ordinateurs avec des caractéristiques identiques, mais à des prix totalement différents.

Tout le monde pense que ce que l’on paye, c’est la marque, ou le design de la machine.

Le design peut effectivement expliquer une partie de la différence de prix. Mais il n’y a pas que le prix. Il y a aussi la qualité des composants et du matériel qui est installé à l’intérieur de la machine.

C’est comme pour une voiture. Une Twingo à un moteur, une Ferrari à également un moteur. Pensez-vous qu’il n’y a que la marque et le design qui explique la différence de prix ? Bien sur que non ! Et bien, pour les ordinateurs, c’est la même chose.

Je vais prendre un exemple concret et très simple : un disque dur. Il y a des disques durs dans tous les ordinateurs. Pourtant, vous allez voir qu’il y a disque dur et disque dur.

En allant faire un tour sur Amazon, j’ai récupéré les prix de quelques modèles de disques durs, dont les caractéristiques sont assez proches. Et voilà le résultat :

Les 4 premiers disques durs sont du même constructeur. Ils sont au même format (3,5 pouces), on la même interface de connexion (SATA), et la même capacité (1To). Pourtant, leurs prix varie de 48 à 71 euros ! La vous voyez bien qu’on ne paye pas la marque, c’est la même. C’est tout simplement que ces différents disques ne sont pas construit de la même façon, et ne sont pas destinés aux même usages :

  • La série blue est une série entrée de gamme, pour ordinateur grand public
  • La série green est une série moins gourmande en énergie, et moins bruyante également
  • La série red est dédiée au stockage des données (NAS par exemple). Pas de très grande performances en lecture/ecriture, mais une très grande longévité pour ces disques, qui sont censés tourner 24H/24.
  • La série black est elle destinée aux utilisations intensives, et qui nécessitent des performances importantes (bureaux d’études, etc.)

Les deux autres disques choisis sont un peu différents.

Le Samsung est un disque SSD, c’est à dire que le stockage n’est pas mécanique comme sur les disques classiques. Il est effectué sur une unité de mémoire qui s’apparente aux stockages des cartes mémoires de vos appareils photos. Sa capacité est elle aussi de 1To, mais le prix est bien plus élevé.

Enfin, le dernier disque dur est un disque spécial que l’on installe dans les serveurs. L’interface de connexion (SAS) est beaucoup plus rapide que le SATA, et les disques tournent à 15 000 tours par minutes, là ou les disques des ordinateurs tournent à 7400 voir même 5200 tous par minutes pour les entrées de gamme.

Vous comprenez donc maintenant que deux ordinateurs avec des disques dur de 500Go peuvent avoir des performances complètement différentes.

Et c’est pareil pour tous les composants : mémoire, processeur, disque dur, carte mère, alimentation électrique, batterie pour les ordinateurs portables, etc. Selon les marques et les modèles, vous n’aurez pas du tout les mêmes performances, ni la même durée de vie.

Si vous achetez un ordinateur Acer à 359 €, il ne faut pas s’attendre aux performances d’un Mac Pro à plus de 7 000 €, ni à la même durée de vie !

En parlant de Mac et de PC, nous en arrivons au deuxième critère de choix d’un ordinateur :

PC ou MAC ?

Une question de moins en moins facile à trancher.

Il y a encore quelques années, beaucoup de logiciels n’étaient pas disponible sous Mac. Aujourd’hui, la plupart des logiciels sont disponibles sur les deux plateformes. On voit même le phénomène inverse : beaucoup de startup innovantes lancent des produits pour Mac, et pas de version PC. L’arrivée des iPhones puis des iPad y est pour beaucoup.

En ce qui concerne la photo, la majorité des logiciels sont disponibles pour les deux plateformes. Avant de faire votre choix, vérifiez si les logiciels que vous utilisez sont disponibles. Beaucoup de logiciels métiers d’entreprises un peu vieillissant mais toujours largement utilisés ne sont disponibles qu’en version Windows.

Si vous n’avez aucune préférence, et aucun logiciel ne vous oblige à un choix, j’aurais tendance à vous conseiller le Mac. Le système d’exploitation est très simple à utiliser, et le fait qu’Apple maitrise toute la chaine de construction, de l’ordinateur au système d’exploitation, fait que les produits sont très fiables, et très bien optimisés (énergie et autonomie, exploitation du processeur et de la mémoire, pilotes intégrés, etc.) Le système de sauvegarde Time Machine est également très pratique.

Si vous êtes bricoleur, et aimez mettre les mains dans le cambouis, les PCs sont faits pour vous. Vous pourrez les customiser à votre guise, et même les monter vous-même. Mais attention, si le PC devient votre outil de travail, de ne pas passer plus de temps à vous occuper de votre ordinateur que de vos clients !

Fixe ou portable ?

La deuxième grande question à se poser est de savoir si vous avez plutôt besoin d’un fixe ou d’un portable.

A puissance comparable, un ordinateur portable sera plus cher qu’un ordinateur fixe. Par contre, le portable a beaucoup d’avantages pour un photographe : vous pouvez l’amener avec vous en voyage, pour décharger vos photos, et surtout continuer à gérer votre business, votre blog, etc.

L’autre avantage d’un ordinateur portable, c’est son utilisation en studio, avec la capture en mode connecté de Lightroom par exemple. A moins d’avoir un ordinateur fixe dédié à ça, et toujours en place dans votre studio, il sera bien plus facile de déplacer un portable qu’un fixe !

Enfin, si vous optez pour un portable, réfléchissez à l’usage que vous allez en faire. Si vous ne bougez pas beaucoup, un 15 pouces sera le meilleur rapport qualité/prix. Par contre, l’ordinateur sera un peu lourd. A oublier si vous devez le trimbaler toute la journée dans une sacoche. Plus vous diminuerez la taille de votre ordinateur, plus vous devrez faire de compromis. Un ordinateur plus petit et plus fin sera en général moins puissant, et plus cher.

Si vous vous déplacez souvent, le 13 pouces est un bon compromis. Par contre, son écran ne sera pas assez grand pour travailler toute la journée dessus. Il vous faudra dans ce cas investir dans un écran séparé, ainsi que dans un clavier / souris. Une fois de retour chez vous, vous n’avez qu’à brancher votre écran, clavier et souris sur votre portable, pour profiter d’un bureau bien confortable. Dans cette configuration, pensez également à acheter une alimentation électrique supplémentaire pour votre ordinateur portable. L’une restera branchée sur votre bureau. L’autre sera toujours dans votre sac. ça vous évitera de passer sous le bureau pour brancher l’alimentation électrique à chaque fois que vous rentrez chez vous !

Enfin, certains constructeurs proposent également des stations d’accueil. Dans ce cas, tous vos câbles restent branchés sur votre station d’accueil, et quand vous rentrez chez vous, vous n’avez qu’à poser votre ordinateur sur sa station d’accueil pour que tous vos périphériques soient à nouveau disponibles.

Choisir son écran

Il y a à peu près autant de marques et de modèles d’écrans qu’il y a d’ordinateurs. Et le choix d’un écran n’est pas toujours facile.

Commencez par définir la taille qu’il vous faut. Pour un écran utilisé pour de la photo, ne prenez pas en dessous de 24 pouces.

De préférence, essayez de choisir un écran que vous pouvez régler en hauteur. La majorité des écrans bas de gamme ne sont pas réglables, et ils sont toujours trop bas. Ce qui n’est pas bon pour vos cervicales. L’autre alternative est de prendre un écran non réglable, et de le surélever en le posant sur un support prévu pour. L’autre avantage de cette méthode est de vous dégager un peu d’espace en plus sur le bureau, sous l’écran.

Passons maintenant aux caractéristiques plus techniques :

La résolution est importante en photographie. Plus la résolution sera grande, plus vous pourrez afficher de choses sur votre écran. Certains 27 pouces peuvent avoir une moins bonne résolution qu’un 24 pouces. La taille ne fait donc pas tout !

La densité des pixels est également très importante. C’est elle qui donnera une impression de netteté à vos images. Elle est mesurée en ppi (pixels per inch. Pixels par pouces en français, parfois abrégé en ppp).

La technologie utilisée pour la dalle est aussi très importante. Aujourd’hui, les dalles IPS sont les plus performantes, mais de nouvelles technologies apparaissent très régulièrement.

Des ports USB intégrés peuvent être un plus, pour brancher une clé USB par exemple. Des hauts-parleurs intégrés également. Sans être une absolue nécessité.

Si vous voulez quelques idées de marques, il y a les moniteurs Apple, qui sont très performants, mais un peu chers. Vous pouvez également regarder du coté de Eizo, Viewsonic ou encore Samsung. Mais comme toujours, pour une même marque, deux écrans peuvent être très différents en qualité.

Enfin, le plus important pour un écran, c’est certainement de le calibrer. Calibrer correctement un écran vous permettra d’avoir des couleurs affichées sur votre écran qui correspondent aux couleurs que vous avez photographié. Ceci peut se faire sur n’importe quel écran, à l’aide d’une sonde spéciale. Je reviendrai là-dessus dans un prochain article.

Processeur

Le processeur est ce qui représente la puissance de calcul de votre ordinateur. C’est un peu comme son cerveau. Intel règne en maitre sur les processeurs grand public. Pour traiter des photos, un Core i5 est obligatoire. Un Core i7 est très appréciable.

Mémoire

La mémoire vive est très importante pour un ordinateur. Lorsque le processeur fait des calculs, et qu’il doit stocker des informations temporaires avant de les réutiliser l’instant suivant, il les stocke dans la mémoire vive, ou RAM. Si la RAM est pleine, ces informations sont alors stockées sur le disque dur. Celui-ci étant beaucoup moins rapide, tout votre ordinateur sera alors beaucoup plus lent.

Plus vous utilisez d’applications en simultané, plus vous aurez besoin de RAM. Les prix de la mémoire vive ont bien baissés ces dernières années. Prenez 4 Go minimum. 8 Go voir plus sont appréciables.

Stockage des données

L’endroit ou vous stockez vos données est très important. Surtout pour un photographe, si vous faites des dizaines de photos chaque jour, vous allez très vite générer une quantité importante de données.

Il vous faut donc beaucoup d’espace.

Depuis quelques années, une nouvelle technologie à fait son apparition sur le marché : le SSD. Les disques SSD ne fonctionnent plus avec des plateaux qui tournent, comme les disques durs classiques. Il fonctionnent avec des puces qui stockent les informations. Un peu comme les cartes mémoires que vous utilisez dans votre appareil photo.

Le SSD est beaucoup plus rapide qu’un disque dur classique. Mais il reste encore cher, surtout si vous avez besoin d’espace.

Le meilleur choix, est d’avoir un disque dur SSD de capacité moyenne (entre 250Go et 500Go) sur lequel sera installé votre système d’exploitation et vos logiciels. Vous utiliserez également ce disque pour stocker temporairement les photos sur lesquelles vous êtes en train de travailler.

Comme vous arriverez très vite à saturer votre disque, il vous faut un deuxième disque. Soit interne, si vous avez un ordinateur fixe. Soit externe, si vous avez un ordinateur portable.

Ce deuxième disque vous servira à stocker vos archives. Lightroom gère ça très bien, j’y reviendrai dans un prochain article.

Il vous faudra également établir une stratégie de sauvegardes pour toutes vos photos. Et ça aussi, j’y reviendrai dans un prochain article. (J’ai du pain sur la planche !)

Carte graphique

Si vous utilisez simplement Lightroom, ou un logiciel équivalent, principalement tourné vers la gestion de vos photos, la carte graphique ne sera pas un élément déterminant quand au choix de votre ordinateur.

Si par contre vous prévoyez d’utiliser régulièrement Photoshop, ou d’autres logiciels assez gourmands en ressources, il vous faudra viser une carte graphique plus puissante, avec une grande capacité de mémoire dédiée. Idem si vous faites de la 3D, de la DAO, ou êtes un fan de jeux vidéos récents.

Pensez également à vérifier qu’elle soit compatible avec la connectique de votre écran (VGA, DVI, Thunderbolt, etc.) Si vous avez un PC fixe, une carte graphique capable de supporter deux écrans est un gros plus.

Quand renouveler son ordinateur

Je conseille à mes clients de renouveler leurs ordinateurs tous les 3 ans. Avec l’âge, les composants s’usent, et le risque de panne ou de perte de données augmente sensiblement.

Si vous êtes un professionnel, sachez qu’il existe des solutions de location (LOA ou LLD). Dans ce cas, vous louez votre ordinateur pendant une période prédéfinie (3 ans en général), et à la fin de votre contrat, on vous fournit un nouvel ordinateur, et vous repartez pour 3 ans. Le même principe que pour les voitures.

Si vous prenez un ordinateur plutôt bas de gamme, il faudra certainement le renouveler plus souvent. Avec un ordinateur haut de gamme, vous pouvez vous permettre de le garder un peu plus longtemps

Le matériel que j’utilise

Juste pour vous donner un exemple, par pour vous donner un conseil :

Actuellement, j’utilise un MacBook Air avec un processeur i7, un disque dur SSD de 256Go, et 8Go de RAM. Cet ordinateur à un peu plus de 2 ans. J’avais opté pour cet ordinateur car je me déplace toute la journée avec mon ordinateur sous le bras, et qu’à l’époque c’était le seul modèle aussi léger et avec autant d’autonomie, tout en restant largement assez puissant pour retoucher des photos.

Bien sur, 256Go d’espace disque ce n’est pas suffisant. J’utilise donc un NAS Synology avec à l’intérieur deux disques Western Digital Red de 3To pour stocker mes photos. J’ai également un écran 27 pouces Fujitsu.

Je dois changer d’ordinateur dans les prochains mois, et j’ai déjà fait mon choix : un MacBook Pro avec un i7 8Go de Ram, et 512Go de disque SSD. Les dernières générations de MacBook pro sont bien moins encombrantes que les anciennes, et également beaucoup plus légères. Ils sont par contre plus puissants que les MacBook Air. Et le gros avantage de cet ordinateur, c’est son écran rétina (227 pixels par pouces – résolution de 2 560 x 1 600).

J’espère vous avoir un peu éclairé quand au choix de votre futur ordinateur. Avant de faire votre choix définitif, pensez à parcourir quelques sites internet qui vendent le modèle d’ordinateur que vous voulez, pour voir les commentaires que les gens font à son sujet. C’est parfois très instructif quand à la qualité réelle de l’ordinateur.

Vous pouvez également aller le voir en grande surface, pour vous rendre compte de son ergonomie, de la taille de l’écran, etc.

(Si vous voulez acheter du matériel photo, vous ne devez pas chercher le meilleur appareil, mais plutôt trouver celui qui sera le mieux adapté à vos besoins. Pour cela, vous devez comprendre le marché, connaitre vos besoins, puis les faire correspondre pour savoir acheter intelligemment. Choisir un appareil photo adapté à vos besoins vous évitera de perdre de l’argent, vous permettra de progresser plus rapidement, et vous aidera à améliorer vos photos. Pour vous y aider, j’ai mis à votre disposition de nombreuses ressources gratuites sur le blog. Enfin, si vous cherchez un guide complet et pas à pas pour vous accompagner dans votre choix, mon livre Comment choisir votre appareil photo sera parfait pour vous. Simple, clair et sans langage technique, il vous évitera de perdre de l’argent inutilement.)

Partagez cet article :

Commentaires

  1. Pour un photographe, le plus important, dans le choix de l’écran, c’est surtout sa capacité à restituer l’espace colorimétrique le plus large possible.
    Typiquement, j’ai sous les yeux deux écran, celui d’un PC portable, et un moniteur DELL. Même avec les meilleures sondes de calibration, l’écran du PC m’affiche une couleur marron alors que le DELL m’affiche un orange fluo qui pète. Idem pour les verts les plus intenses, ou les rouge. L’écran de mon pc portable est mauvais. Au mieux la calibration limite les dégats, mais il n’est pas possible de travailler avec.

    1. Bonjour Arnaud, et merci pour ce commentaire. Y-a-t-il un moyen de connaitre cette capacité à restituer l’espace colorimétrie en lisant les docs techniques des constructeurs ? Ou le seul moyen est-il de tester le moniteur, pour s’en rendre compte ?

      1. Bonjour Nicolas.
        Il est tres difficile de connaitre le rendu colorimétrique des dalles de portables.
        Et il faut prendre en compte le cote brillant ou mat.
        En 2011 les macbook couvraient 95% du srgb avec une dalle matte. Aujourd’hui la dalle est brillante et l’écran retina couvre moins de 90% du srgb. Alors les utiliser pour la photo sans écran AdobeRgb style eizo est illusoire a mon avis.
        Aujourd’hui je connais une seule marque qui propose une dalle couvrant 98% du srgb c’est Lenovo avec les portables w540. La dalle est matte avec un angle de vision de 140° latéral et vertical sans modification de rendu. Il ont une sonde de calibration intégrée en option. X-rite.
        J’utilise le w530 depuis 2 ans et demi. Il a 2 disques WD red de 1To en raid 1;(intégré sur la carte mère) et franchement mes tirages d’exposition sont très propres et quasiment identiques au rendu écran.
        Voila pour mes infos persos

          1. Merci c’est ballot j’ai investi dans un nouveau portable :ASUS T20T0A cp022h
            j’espère ne pas avoir fait un mauvais choix 😉

            1. Pour la retouche de photos, ce n’est pas le plus performant. Le disque dur n’est pas très rapide, le processeur non plus, et la mémoire vive est un peu juste. L’écran est assez petit également. Bref, un bon compagnon de voyage, pour aller sur internet, etc. Mais pas terrible terrible pour la retouche de photos.

          2. Concernant les Processeurs il faut faire très attention avec les dénominations i3,i5,i7 qui ne correspondent pas du tout entre les fixes et les portables. Intel brouille les pistes. Par exemple le i7-3687U (2core Hyper-Threading) de mon portable ne correspond qu’a un core i3 de processeur fixe. Pour bien choisir son proc le plus simple reste de le comparer sur https://www.cpubenchmark.net/ . Pour rappel sur les ordi fixe un i3 c’est 2 coeurs +hyperthrading (donc 4 threads), un i5 c’est 4 coeurs sans hyperthrading (donc 4 threads mais des vrais) , i7 4 ou 6 coeurs avec hyperthrading (donc 8-12 threads).
            Penser aussi regarder la génération du proc.
            Edan

            1. Salut Edan, merci pour ces précisions tout à fait exactes concernant les processeurs.
              Vraiment pas facile de s’y retrouver pour quelqu’un qui n’est pas pro en informatique.
              Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les marques ne simplifient pas leurs gammes, en proposant moins de modèles, et avec un usage bien clair. Franchement, avec une dizaine de modèles, on arrive à couvrir l’ensemble des usages que les gens font d’un ordinateur.

          3. Aujourd’hui un Mac est un PC car les les composants sont identiques. Sauf le prix. Concernant les OS, il est consternant de lire que l’utilisateur d’un PC doit mettre les mains dans le camboui. C’est totalement faux. L’ergonomie des OS PC est toute aussi simple que les systèmes Apple.
            Le choix d’un écran doit être fait en fonction des qualités techniques de la dalle : matte et de type IPS. Fuyez les écrans brillants.
            Attention au disques SSD, ils crament sans prévenir et les données sont irrécupérables.

            1. Bonjour,
              Quand je disais « mains dans le cambouis », c’était dans le cas d’une personne qui voudrait monter son PC elle-même, pas dans le cadre d’une utilisation normale de tous les jours, effectivement. Plus que l’ergonomie, ce qui change entre PC et Mac, c’est la stabilité. Les Mac sont beaucoup plus stables. Le problème ne vient pas de l’architecture PC ou de l’OS, mais en général des logiciels et périphériques qui sont installés sur les machines. Il n’y a que sur PC ou on voit qu’il faut désactiver certains process visant à sécuriser le système pour qu’un logiciel puisse fonctionner correctement. Et je parle de certains logiciels largement utilisés en entreprise.
              Pour l’écran, une dalle IPS mate est effectivement le meilleur choix actuellement.
              Quand aux SSD, je ne suis pas d’accord avec toi ! Sur les dizaines de PC que je vends, j’ai vu beaucoup moins de défauts sur des disques SSD que sur des disques classiques. Surtout sur des portables, quand les gens les déplacent ou les font tomber. Et pour ce qui est de la récupération de données, il est possible de récupérer des SSD défectueux. Mais comme pour les disques classiques, la récupération coute cher. Une bonne sauvegarde sera toujours plus économique que de récupérer des données sur un disque dur, quel qu’il soit.

          4. C’est justement parce que Apple (et c’est pareil pour Microsoft) maitrise toute la chaine de construction, de l’ordinateur au système d’exploitation, qu’il vaut mieux chercher plutôt du côté du LIBRE, c’est à dire linux, Ubuntu … !

            1. Le libre est adapté à beaucoup d’usages, mais pour la photographie, désolé, ce n’est pas adapté. Non pas à cause du système en lui-même, mais plutôt à cause des applications. Tous les grands noms de la photo ont des logiciels ou outils compatibles OSx ou Windows, mais quasiment aucun ne propose d’outils pour Linux.

          5. Une fois de plus je ne pas d’accord avec vous. Il existe des solutions libres et ouvertes pour les flux de productions des photographes. Malheureusement, le monde du libre ne dispose pas des moyens des grands de l’informatique propriétaire. Leurs logicieLs sont moins « sexy » et l’ergonomie moins travaillée. Donc oui c’est possible sous ubuntu.

            1. On est d’accord que ça existe, mais comme tu le dis toi même, l’ergonomie est moins travaillée. Je ne conseillerai pas à un débutant qui se lance dans la photo de partir sur du Linux, c’est tout !

          6. Je souhaite revenir également sur votre commentaire un peu plus haut. Je travaille depuis 10 ans avec du PC et je n’ai jamais eu à mettre les mains dans les paramètres système pour sécuriser des processus. En quoi photoshop, lightroom ou DXo posent problème ? Idem pour les sondes de calibration, scanners et lecteurs de cartes mémoire ?

            1. Dans ce commentaire, je ne parlais pas de logiciels de photographie. Je parlais de logiciels utilisés en entreprise, notamment pour la facturation/comptabilité ou certains logiciels métier bien particuliers.

          7. Hello, je ne vois pas en quoi conseiller Linux à des photographes va les aider PHIL84. Déjà sur les systèmes d’exploitation classique (Win/Mac OS) c’est affligent de voir comment la majorité des personnes exploitent leur machine. Un débutant sur Linux c’est la cata s’il ne fait pas l’effort d’apprendre. La plupart des gens veulent quelque chose d’intuitif avec Office en prime :-p .
            Si quelqu’un me demande une machine pour la photo je me vois mal lui proposer ma distrib préféré (Slackware) sur PC .
            Quand a Ubuntu il est très largement moins stable (c’est un constat pris sur un large échantillon) en comparaison des autres Lunix/Unix et même Mac OS.
            Maintenant oui on peu faire plein de chose cool avec Linux pour celui qui le maitrise mais c’est pas pour madame Michou.
            @+

          8. Je suis photographe amateur, j’utilise mon PC pour à peu près tout (jeux, internet, bureautique, multimédia) et j’ai jamais eu à mettre les mains dans le cambouis. Les clichés ont la vie dure, visiblement…
            Idem, mon père utilise son PC (entrée de gamme acheté il y a 6 ans, sous Ubuntu pré-installé) pour la bureautique, internet, développement photo (avec Darktable), et à 73 ans croyez bien qu’il n’a pas l’intention d’apprendre à « mettre les mains dans le cambouis ». Et pourtant, il est très satisfait de son PC à 180€ et de ses logiciels qui en 6 ans n’ont JAMAIS posé le moindre problème ni nécessité d’ouvrir une seule fois le terminal. La seule chose que j’ai faite, c’est lui ajouter 2Go de ram. Rien, absolument rien d’autre.
            Je suis triste de voir ce genre d’article et de commentaires de non initié, ou de gens déçus qui prennent leur expérience personnelle pour vérité universelle. Perso j’ai eu un Mac il y a 3 ans, ça a été une expérience catastrophique, mais je suis assez intelligent pour savoir que Apple peut plaire et être parfaitement utilisable pour d’autre personnes.

          9. et l’aspect de l’ecran brillant, mat ? j’ai le malheur d’avoir un ecran qui me fait des reflet pourtant j’avais dit adell que c’etait pour de la retouche!

          10. Bonjour Nicolas,
            merci pour ton article.
            J’ai besoin de t’ai connaissance en informatique 🙂
            Voilà j’ai un PC que j’ai monté moi même en 2010 :
            – carte mère : ASUS P7P55D LE (sans SATA3 et USB3 mais je l’ai ajouté via une carte en PCI)
            – processeur : i3-530
            – carte graphique : MSI GTX 465
            – disque dur : Seagate Barracuda 2To SATA3
            – mémoire vive 12 GO KINGSTON Hyper X DDR3
            Le problème c’est que sous Lightroom 5 ça commence à ralentir sévère quand je fais de la retouche pinceau et que je dois zoomer.
            Comme j’ai pas trop les moyens de changer de PC, je me dis que je devrais investir dans un SSD ou un processeur plus puissant ?
            mais ça m’embête un peu d’acheter un processeur obsolète (à fortiori plus cher que les nouveaux) pour socket LGA 1156 alors qu’on est actuellement sur 1150 et prochainement 1151 chez Intel.
            Deuxième question : qu’est-ce qui est le mieux, SSD ou deux disque dur classique monté en RAID ?
            merci d’avance pour ton retour.

            1. Bonjour Sébastien, je comprends ton problème. Le i3-530 est un peu light, mais effectivement changer de processeur sur un socket ancien te coutera assez cher, ne sera pas super efficace, et surtout, si tu changes de PC dans pas très longtemps, ce sera de l’argent perdu.
              Vu ta config, je partirai plutôt sur le changement du disque dur. Si tu achètes un SSD, tu observeras un gros gain de performances. Et si tu changes de PC dans quelques mois, tu pourras le réutiliser sans problème.
              Et pour répondre à ta question, le SSD est beaucoup plus rapide qu’un Raid 0. Et je ne parle même pas des autres Raid (1, 5, etc.) qui eux n’amènent aucun gain de performance, mais un gain en sécurité (duplication des données sur un ou plusieurs disques durs).

              1. Merci Nicolas pour ton retour, j’ai sauté sur l’occasion d’un processeur i7-870 à 100€ car je ne pourrais pas changer de PC cette année mais j’investirai ensuite dans un bon SSD et là je crois que ça ne posera plus de problème de ralentissement.

                1. Si je peux me permettre de te donner mon avis, le ssd ne te sera d’AUCUNE utilité pour la photo, n’investis pas dedans si c’est juste pour Lightroom. Il apporte un gain considérable en lecture/écriture comparé aux disques durs, mais ça n’a absolument aucun intérêt pour Lightroom (mis à part qu’il se lancera très vite par rapport à maintenant avec ton disque dur, mais c’est tout, vraiment). Le ssd c’est très utile pour les gamers surtout car les jeux sollicitent beaucoup le disque/ssd en lecture et écriture. Au prix du Go ça vaut pas le coup d’investir dedans si tu n’en as pas un réel besoin.
                  Lightroom travaillant en ram, excepté bien sûr lors des phases d’importation et d’exportation, tes 12Go de Hyper X (très bon choix, Kingston) sont laaaaargement suffisants. Pour te dire j’en ai que 8 et c’est déjà bien suffisant. Je t’avoue que je comprends pas pourquoi une telle quantité de ram avec le reste de ton matériel, mais au moins t’es paré pour un moment et c’est pas une mauvaise chose.
                  Tes lenteurs sont liées uniquement à ton processeur en fait. Pour Lightroom quand tu travaillais au pinceau avec un i3 t’étais très court, parce que c’est ce qui demande le plus de puissance de calcul avec les outils de réduction de bruit. Les i3 c’est adapté pour la bureautique, avec des prix intéressants mais des performances légères, suffisante pour des logiciels de traitement de texte, mais inadaptées pour de la création multimédia. Avec un i7-870 je serais même pas étonné que tu aies encore des lenteurs en réalité : c’est un quadcore mais « seulement » 2.93ghz. Ça reste très juste pour Lightroom, qui n’est pas super optimisé de ce côté là, même dans sa version 64bits. À partir des 4790 et 4790k (celui que j’ai), c’est fluide comme tout, hyper agréable. Fini les crises de nerf depuis que j’ai investi là dedans. Je l’ai acheté pour ça et je suis vraiment, mais alors vraiment pas déçu ! C’est le jour et la nuit par rapport à mon ancien processeur. Mais ça coûte encore cher, et c’est sans compter sur le changement obligatoire de ta carte mère également.
                  La seule chose, éventuellement, et encore je suis pas certain que t’aurais un changement notable, serait une autre CM capable de mieux gérer le processeur et qui te permettrait aussi de profiter de la vitesse maximum de ta ram.
                  Vraiment, je regrette de pas avoir lu ta question plus tôt, je t’aurais conseillé d’attendre un peu pour économiser et te trouver un i7 4790k et une carte mère milieu de gamme. C’est la seule chose qui aurait réglé radicalement tous tes problèmes de lenteurs.
                  Après tu peux voir les processeurs AMD qui offrent, sur le papier en tout cas, des grosses perfs pour beaucoup (beaucoup beaucoup) moins cher que du Intel. Mais perso AMD j’évite, j’ai eu que des problèmes quand j’ai pris de l’AMD. Mais ça c’est peut-être juste un avis personnel.

                  1. Merci beaucoup Alain pour tout ses explications, je me suis penché sur la question d’upgradé vers le dernier Socket d’intel (AMD ne me rassurant par rapport à consommation et monté en température de leur processeur) et c’est vrai que le i7-4790k serait vraiment le top mais vu l’investissement à faire (300€ processeur + 150€ mini pour la carte mère) sans parler du ventirad et de l’alim.
                    ça donne envie aux vu des performances à l’issu de cette mise à jour mais je m’attend quand même à une nette amélioration avec ce passe de i3 à i7 enfin j’espère ^^ sinon quelle déception pour les personnes ayant investi 300€ dans ce processeur à l’époque où il est sortie.
                    Enfin bref, je ferai un petit retour dès que j’aurai pu faire la comparaison 😉
                    @+

                  2. Le ventirad d’origine est suffisant, honnêtement ça vaut le coup de le changer si tu cherches le silence, les grosses performances de dissipation de chaleur, ou la beauté dans ta tour. Mais sinon sans être exceptionnel il est tout à fait convenable pour une utilisation non « extrême ». Pareil pour l’alim, le processeur c’est pas ce qui consomme le plus, moi avec i7 4790k + GTX 980 + 1DD + 1 SSD, j’ai une alimentation de 620w qui va très bien.

                2. Bonjour,
                  voilà j’ai dis que je vous ferais un petit retour sur le changement de mon processeur i3-530 => i7-870 (socket LGA 1156) donc un réelle changement pour la pratique de lightroom, c’est plus rapide pour afficher la netteté et plus de gros ralentissement quand je zoom et travail au pinceau 🙂
                  cependant ayant désactiver la mémoire virtuelle
                  http://www.astuces-pratiques.fr/informatique/desactiver-la-memoire-virtuelle-pour-optimiser-windows-7
                  tout la mémoire est stocké sur les barrettes RAM donc avec lightroom est google chrome en route j’atteins facile 10Go d’utilisation mémoire après une heure de travail sur une image donc peut être un jour passé à 16Go au lieu de 12Go.
                  Egalement besoin de changer le ventirad d’origine intel qui monte facile à plus de 60°C avec un faible overcloking (patte thermique neuve)
                  Donc PC de 2010 toujours opérationnel aujourd’hui et le sera encore plus prochainement.
                  Bon traitement d’image à tous !

                  1. Merci pour ce retour Sébastien ! Toujours intéressant d’avoir un suivi sur ce genre d’expérience. Bon, à force de tout changer, y’aura plus que le chassis qui sera de 2010 😉

                3. Retour de ping : #QuestionPhoto n°4 : DxO et Lightroom, OM-d E-M5 Vs GX7, choisir un ordinateur portable, photo de mariage, architecture et micro 4/3

                4. On parle de traitement Photo et quand des filtres commencent a travailler sur un ordinateur la mémoire ( pour Wndows ) ne doit pas etre moins de 16Go , les SSD si on est malin on peut trouver 500Go SSD SATA3 pour moins de 130€
                  Donc mon conseil est i5 en proceseur memoire 32go DDR le stockage c’est au choix …

                5. Bonjour, je lis que vous avez un mac et un écran en plus. De mon côté j’ai un MacBook Air . Peut-on relier un écran à un ordi portable? Car l’écran 13 pouces est un peu petit pour la retouche… merci

                6. je voudrais mettre un halte a cette gestion des mac,je n’ai rien contre mais perso je trouve les mac plus compliqué que windows.je suis des cours de retouches pour devenir pro et a l’école nous avons des mac.je suis completement perdu tellement il faut aller dans les sous dossiers pour aller d’un a l’autre ,sans compter que pour faire certaines choses il faut repartir de la barre des tâches enfin je trouve ça complex.Maintenant pour une autre personne se sera peut être le contraire.Moi sincerement je viens de me payer un « acer » avec 12 go en vive +8 go ssd +1to en dd.ecran 17″ et en 1080.et cela pour 1000euros
                  peut être que les pieces sont pas de 1ere qualité mais pour l’instant ça me convient.Si un jour je devais passé a autre chose se sera une tour avec les bons composants.le mac désolé a dire mais lui on le prends et apres 3 a 4 ans on le tape a la pubelle car tout est intégré ,et pour 5 a 6000 euros alors perso je continue avec windows.

Laisser un commentaire