Temps de lecture : 7 minutes

Bonjour à tous. Aujourd’hui c’est le treizième épisode de #QuestionPhoto et voici le programme du jour :

  • Comment corriger un histogramme
  • Dans Lightroom, comment retoucher le ciel d’une photo sans toucher au reste de l’image.
  • Comment faire une image HDR de la prise de vue à la fusion dans Lightroom
  • Comment gagner de l’argent grâce à la photo, pendant un séjour aux Etats-unis
  • Conseil pour acheter un objectif 50mm sur un appareil micro 4/3

Je sais, ça faisait pas mal de temps que je n’avais pas publié d’épisode de #QuestionPhoto. Avec la publication de mon ebook « Apprendre la photo par la pratique » je n’ai pas eu beaucoup de temps ces dernières semaines. Mais ça devrait aller mieux maintenant !

Du coup, j’ai pas mal de questions en retard ! Mais ne vous inquiétez pas, même si vous ne trouvez pas la réponse à une question que vous m’avez posé dans l’épisode d’aujourd’hui, je note toutes les questions que vous me posez, et j’y réponds petit à petit.

Un petit rappel pour les nouveaux : pour me poser vos questions, vous pouvez le faire via ma page Facebook, sur Twitter, en utilisant le hashtag #QuestionPhoto, ou en postant un commentaire en bas de cette page.

C’est parti pour vos questions :

Arnaud Rotellini (Facebook) : Ma question concerne l’histogramme. Je connais les zones bouchées et les zones cramées mais par contre il m’arrive qu’il y ait un pic à gauche et un pic à droite, et au centre complètement plat. La ligne du centre ne dépasse pas 1 mm. Comment cela se fait il et comment y remédier pour avoir un beau demi cercle ?

L’histogramme en photographie est un outil très utile, mais ce n’est pas une notion très facile à comprendre.

J’ai publié il y a quelques temps un article au sujet de l’histogramme sur mon blog. Tu devrais y jeter un oeil : L’histogramme en photographie : le maitriser pour améliorer ses photos.

L’histogramme est le reflet de la scène que tu photographies. Il indique la répartition des zones plus ou moins lumineuses de ta photo. Si tu photographies une scène très sombre, ton histogramme sera décalé à gauche. Si au contraire tu photographies une scène très lumineuse, il sera décalé à droite. Dans le cas que tu décris, il doit s’agir d’une scène avec beaucoup de contraste : des zones très claires, des zones très foncées, et assez peu de zones avec une lumière douce.

Il ne faut pas que tu essayes de « corriger ton histogramme » juste pour avoir un « joli histogramme », ce n’est pas le but. Il n’y a pas de bon ou de mauvais histogramme. L’histogramme te permet juste de contrôler que ta photo n’est pas sous-exposée ou sur-exposée (les zones cramées et zones bouchées comme tu l’explique toi-même).

Pour revenir à ton exemple, avec un histogramme qui fait des pics sur les deux extrémités, comme je te l’ai dit, il s’agit d’une scène avec de forts contrastes. Donc, soit la photo te convient, et il n’y a pas de problème, oublie ton histogramme. Soit tu trouves qu’il y a trop de contraste, et dans ce cas là, quatre possibilités :

  1. Revenir prendre ta photo quand la lumière est moins forte, il y aura ainsi moins de contraste entre les zones claires et les zones sombres. Le soir par exemple, ou un jour ou il fait gris.
  2. Eclaircir les ombres : pour cela tu peux utiliser un réflecteur, un flash, ou déplacer ton sujet dans un endroit plus lumineux
  3. Assombrir les zones claires : en utilisant un voile ou quelque chose pour bloquer le soleil sur les zones trop claires, ou en déplaçant le sujet
  4. Si tu ne peux pas ni éclaircir les ombres, ni assombrir les zones claires (Si il s’agit d’un paysage de montagne par exemple, difficile de déplacer son sujet), il te reste la solution du HDR : Prendre plusieurs photos avec des expositions différentes, puis les « fusionner » dans Lightroom, comme expliqué dans cet article : La fusion HDR dans Lightroom.

Malik Wedd (Facebook) : Je voudrais retoucher la luminance du ciel, mais uniquement du ciel, pas de toute la photo, sur Lightroom, et j’y arrive pas

Dans Lightroom, si tu veux retoucher uniquement le ciel, tu dois te servir de l’outil « filtre gradué ». J’ai publié un tuto complet sur mon blog. Tu peux le lire ici : Comment utiliser le filtre gradué (ou dégradé) de Lightroom.

Sur la dernière version de Lightroom (Lightroom 6 ou Lightroom CC 2015) tu peux maintenant modifier ton filtre gradué à l’aide du pinceau. Utile pour des photos ou le ciel est coincé entre des montagnes par exemple. Tu trouveras des infos à ce sujet dans cet article : Modification du filtre gradué avec le pinceau dans Lightroom

Marion Hartemann (Facebook) : Avez vous un tuto sur le HDR. Comment en faire une image HDR à la prise de vue, et ensuite la travailler avec Photoshop ou Lightroom ?

Oslo - Aker Bridge - HDR

Je n’ai pas encore eu le temps de publier un article sur la prise de vue pour créer une image HDR, mais je vais m’y mettre rapidement, car vous êtes déjà plusieurs à me l’avoir demandé.

Pour faire court, si tu veux créer une image HDR, il va te falloir prendre plusieurs clichés (au moins 3) avec différentes expositions : Une photo correctement exposée, une photo légèrement sur-exposée, et une photo légèrement sous-exposée.

De plus en plus d’appareils récents sont équipés d’un mode spécial HDR, dans ce cas il suffit de l’activer, et ton appareil se charge de prendre une rafale de photo en changeant l’exposition à chaque fois. Jette un oeil au manuel de ton appareil pour être sur.

Sinon, tu vas devoir gérer ça à la main, soit en mode manuel (c’est le plus fiable), soit en mode A et en faisant varier l’exposition avec la molette de compensation d’exposition.

Une fois que tu as tes clichés avec différentes expositions, tu vas les fusionner, et pour ça il te faut un logiciel qui sache le faire. Lightroom dans sa dernière version gère ça très bien. Tu peux lire cet article pour voir comment ça fonctionne : La fusion HDR dans Lightroom.

Antoine Cabourdin (Facebook) : Je pars aux Etats-Unis l’année prochaine, et j’aimerais bien gagner un peu d’argent grâce à la photo, comment penses tu que je devrais procéder? Je ne veux pas forcément ouvrir un business, mais juste pouvoir arrondir mes fins de mois, comment penses tu que je pourrais faire pour acquérir des clients, et réussir à convaincre, sans avoir aucunes relations là-bas?

lancer-business-photo-illustration

Que ce soit aux Etats-Unis ou ailleurs, le principe est toujours le même : Si tu aides les gens à résoudre des problèmes qu’ils rencontrent, ils seront heureux de devenir tes clients.

Donc concentre toi sur ce principe. Essaye de trouver un moyen d’aider.

C’est ce que je fais par exemple avec mon blog : J’aide les gens à apprendre la photo.

Deuxième principe que je trouve très important, c’est éviter à tout prix d’échanger ton temps contre de l’argent. Je m’explique :

Si je vends par exemple une prestation avec un taux horaire, le seul moyen de gagner plus d’argent, c’est de travailler plus longtemps. Ou d’augmenter mes prix, mais dans ce dernier cas, il arrivera un jour ou l’autre ou je serrai trop cher et je ne vendrai plus rien.

Si par contre j’écris un livre, je travaille une fois pour l’écrire, puis il peut se vendre encore et encore, sans avoir à retravailler. Et si j’écris plusieurs livres, je multiplie mes revenus.

C’est là aussi ce que je fais avec mon blog et les ebooks que je publie.

Enfin, dernière chose, aujourd’hui on peut avoir des clients dans le monde entier grace à internet. Plutôt que d’attendre d’être aux états-unis, tu peux commencer à créer quelque chose sur internet dès aujourd’hui. Tu auras ainsi déjà des clients et des rentrées d’argent avant de partir. Tes clients ne se rendront même pas compte que tu as déménagé.

C’est encore une fois ce que je fais. Je suis en train d’écrire cet article depuis chez moi, mais j’aurais très bien pu l’écrire depuis les Etats-Unis, la Suède, ou l’Australie. Tu n’aurais pas vu la différence !

Réfléchis à ce que tu aimes faire. Réfléchis à ce pourquoi les gens de ton entourage te demandent conseil. Si ils te demandent conseil, c’est que tu as des connaissances dans ce domaine. Et si tu aides tes proches, tu trouveras certainement le moyen d’aider des centaines de gens qui ont le même problème qu’eux, partout dans le monde. Dès que tu as une idée, fonce. Fais des tests. Lance toi. Et apprends de tes erreurs.

Lud Milla (Facebook) : Pourriez-vous me conseiller pour l’achat d’un objectif à focale fixe 50mm f1,4 ou f1,8 pour le GM1 de Panasonic

Panasonic-LEICA-25mm-F1-4

J’utilise moi aussi un appareil au format micro 4/3 depuis quelques années. Après un Panasonic GX7, j’ai maintenant un Olympus OM-D E-M5 MKII. L’un des premiers objectifs que j’ai acheté en passant au micro 4/3 a été le LEICA D SUMMILUX 25mm/F1.4 ASPH. Je n’ai jamais été déçu par cet objectif, et je l’utilise toujours aujourd’hui. Donc si j’ai un objectif à te conseiller, c’est celui-là, sans hésiter !

Voila pour aujourd’hui. J’espère que mes réponses vous aideront à progresser. Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour le prochain épisode de #QuestionPhoto. Et d’ici là, si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Et pensez à vous abonner pour ne pas rater les prochaines publications