Soyez un meilleur lecteur pour devenir un meilleur photographe

Quand vous lisez, vous devez être présent. Vous devez apprendre à écouter votre curiosité ; à percevoir les émotions et les réactions générées par votre lecture.

Si quelque chose attire votre attention — il peut s’agir d’une idée importante (une idée proposée par l’auteur lui-même, mais aussi une idée qui nait dans votre esprit, en réponse à votre lecture), d’une notion que vous voulez approfondir, d’un point de désaccord avec l’auteur, etc. —, agissez immédiatement en soulignant le passage en question ou en notant dans la marge (on appelle ceci une marginalia) votre idée ou votre réaction.

Vous remarquerez que cette présence, cette sensibilité aux émotions, est la même que celle que vous devez développer en photographie : quand vous lisez et que quelque chose attire votre attention, vous le surlignez ; quand vous marchez dans la rue et que quelque chose attire votre attention, vous déclenchez.

D’ailleurs, le parallèle entre la photo et la lecture ne s’arrête pas là. Dans mon livre L’art de l’éditing, je vous explique le flux de travail que j’ai mis en place pour trier et sélectionner mes photos :

  1. Je prends beaucoup de photos sur le terrain,
  2. Puis laisse reposer mon travail pour m’en détacher émotionnellement,
  3. Avant d’en faire une première sélection.
  4. Je mets de côté mes meilleures photos, puis
  5. Les utilise dans un projet.

Ce flux de travail ressemble comme deux gouttes d’eau à celui que j’utilise pour la lecture et l’écriture :

  1. Quand je lis, je surligne les passages qui m’intéressent.
  2. Je termine le livre et le laisse de côté pendant quelques jours,
  3. Puis je relis mes notes,
  4. Afin de mettre de côté les citations et les idées importantes du livre, et enfin
  5. J’utilise ces notes dans mes projets (pour écrire un article ou un livre par exemple)

(J’explique en détail ce flux de travail dans la formation Comment Lire et Apprendre Efficacement. Si vous lisez ou écrivez, je vous conseille d’y participer.)

La lecture est donc importante pour les photographes — et pour tous les esprits créatifs d’ailleurs. Elle a beaucoup à nous apporter.

Nous bénéficions des connaissances et des idées que nous découvrons en lisant, bien entendu, mais aussi de la concentration, la présence, l’attention et la sensibilité que nous développons en nous adonnant à cette activité.

Soyez un meilleur lecteur pour devenir un meilleur photographe.

Copy link
Powered by Social Snap