Cet article fait partie de la série Lire pour changer de vie
Temps de lecture : 24 minutes

La lecture est une activité importante. 88% des riches lisent et ce n’est pas pour rien. Chaque mot entrant dans votre esprit a une influence sur ce que vous pensez, sur ce que vous apprenez et sur la façon dont vous voyez le monde. 

Vos lectures façonnent votre avenir et, si vous ne lisez jamais, il y a de fortes chances que vous n’atteigniez jamais votre plein potentiel.

Qu’elles lisent ou pas, nombreuses sont les personnes à se plaindre du manque de temps à consacrer à la lecture1.

Trouver plus de temps pour lire est pourtant un objectif atteignable — et ce quel que soit votre situation actuelle2.

Je vais vous donner aujourd’hui quelques astuces pour vous y aider — astuces tirées de mon expérience personnelle car moi aussi j’ai passé des années à me plaindre de ne pas avoir assez de temps à consacrer à la lecture.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons un rapide calcul :

Chaque jour, les français regardent la télé pendant 3h423. J’imagine — et j’espère — que si vous lisez cet article, vous êtes moins accro à la télé que le français moyen. Partons donc du principe que vous ne la regardez qu’une heure par jour en moyenne.

Chaque jour, vous passez également du temps sur les réseaux sociaux ; peut-être lorsque vous mangez, pendant votre pause café ou le soir avant de vous coucher. Là encore, partons d’une estimation basse et disons que vous ne passez qu’une heure par jour sur les réseaux sociaux — En 2017, la moyenne mondiale était de 135 minutes consacrées quotidiennement aux réseaux sociaux4.

Enfin, vous devez probablement vous déplacer régulièrement : pour vous rendre au travail, déposer vos enfants à l’école ou encore aller faire des courses. Ces trajets doivent bien représenter 1 heure supplémentaire chaque jour — que ce soit en voiture, en transports en communs ou à vélo, peut importe.

En additionnant le temps que vous consacrez à la télé, aux réseaux sociaux et à vos déplacements, nous arrivons sans forcer à 3 heures par jour.

Maintenant intéressons-nous à la lecture.

Un lecteur moyen lit à une vitesse comprise entre 250 et 300 mots par minute, soit environ une page toutes les 2 minutes5.

3 heures représentent 180 minutes, ce qui signifie que si vous lisiez au lieu de passer du temps devant la télé ou les réseaux sociaux et pendant vos trajets, vous liriez 90 pages par jour. En multipliant par 7, nous arrivons à 630 pages par semaine.

Un livre de non-fiction6 compte en moyenne 250 pages7. 

Vous pourriez donc sans forcer lire trois livres par semaine.

 Et j’ai bien dit sans forcer, car il existe de nombreux moyens de trouver du temps pour lire. Voici quelques conseils pour vous y aider.

1 / Mettez-vous dans la tête que lire est un besoin vital

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, retenez ceci :

Lire est un besoin vital.

Je vous en ai déjà parlé mais je tiens à en remettre une couche aujourd’hui — c’est trop important pour risquer que vous ne passiez à côté. La lecture est importante. Vous devez en prendre conscience et intégrer cette activité à votre vie quotidienne.

Si vous souhaitez lire plus de livres, vous devez arrêter de considérer la lecture comme une activité ou un passe temps. Lire doit devenir une habitude. Quelque chose que vous faites naturellement, comme dormir, manger ou respirer.

Vous n’avez pas besoin de « trouver du temps » pour respirer. Même si votre emploi du temps est surchargé, vous trouvez toujours du temps pour dormir — ne serais-ce qu’un minimum. Vous savez que c’est vital pour vous, vous devez dormir, c’est une activité obligatoire. 

Traitez la lecture de la même manière : lisez chaque jour, et dites-vous que c’est non négociable.

Vous ne lisez pas parce que vous en avez envie, ou parce que vous vous ennuyez, mais parce que c’est un reflex, une habitude, quelque chose de naturel, quelque chose d’obligatoire.

2 / Choisissez des lectures intéressantes

Au collège ou au lycée, les seuls livres que je lisais étaient ceux que mes professeurs m’imposaient.

Ils ne me plaisaient pas, j’étais obligé de les lire — et qui plus est de les lire en entier et avec attention, puisque ces lecture était généralement suivies d’un contrôle — et à cette époque la lecture est devenue une corvée.

J’ai passé des années sans ouvrir un livre. Je voyais la lecture comme une activité ennuyeuse et inutile — une vraie perte de temps.

Quelques années plus tard, alors que j’étais étudiant en médecine8, je faisais beaucoup de voile et m’intéressais de près à l’actualité de la régate. Internet commençait à être populaire, alors j’ai eu l’idée de créer un site internet qui recenserait l’actualité de la voile en agrégeant des dizaines de sources différentes.

Je n’avais pas les moyens de payer un développeur pour créer le site que j’avais en tête, j’ai donc acheté un livre sur la programmation informatique.

J’ai ouvert ce livre, je l’ai lu d’une traite, puis en ai acheté plusieurs autres sur le même sujet. En parallèle, j’ai créé mon premier site internet et ai passé des nuits entières à coder, pour améliorer mon site et lui ajouter des nouvelles fonctionnalités.

Si je vous donne un livre qui traite de programmation informatique, il y a de fortes chances que vous le trouviez ennuyeux — voir très ennuyeux — et que vous n’arriviez jamais à le finir. Mais, comme le sujet m’intéressait et que j’avais un objectif clair — créer mon site internet —, je l’ai lu sans aucun problème.

Ce livre a changé ma vie. Il m’a redonné le gout de la lecture et m’a permis de lancer mon premier site internet — qui a débouché sur plusieurs autres projets, un changement d’orientation dans mes études, la création d’une entreprise puis d’une seconde, et enfin la création de mon blog actuel, qui me permet aujourd’hui de faire ce qui me plait : écrire et vous aider.

Se faire plaisir en lisant est extrêmement important. Si vous lisez pour faire plaisir à quelqu’un d’autre que vous, vous n’y consacrerez jamais beaucoup de temps.

Lorsque vous trouverez un sujet ou un genre de livre qui vous intéressera, vous trouverez du temps à lui consacrer. 

Il existe des dizaines de genres de livres (Romans, biographies, nouvelles, livres techniques, mémoires, livres pédagogiques, etc.) et des milliers de sujets différents. 

Soyez curieux, écoutez votre instinct et faites-vous plaisir.

Si un sujet vous intéresse — quel qu’il soit — il y a surement des livres qui en parlent. Renseignez-vous pour les découvrir. Si un livre attire votre attention, achetez-le sans réfléchir. S’il vous plait, achetez en d’autres — du même auteur ou traitant du même sujet.

Chaque livre que vous lirez vous ouvrira de nouvelles opportunités. Mais, à la base, tout part de votre curiosité et de votre plaisir. Ecoutez votre coeur.

3 / Ignorez les best-seller

Il existe des dizaines de listes qui proposent des classements de livres les plus populaires, mais ce n’est pas parce qu’un livre est populaire qu’il vous plaira ou qu’il vous sera utile.

Si faire comme tout le monde était le meilleur moyen de devenir un génie, tout le monde en serait un — et le mot génie n’aurait plus aucun sens.

Les listes de recommandations sont intéressantes car elles peuvent vous donner des idées, mais en aucun cas vous ne devez vous sentir obligé de lire un livre « parce que tout le monde l’a lu ».

Écoutez votre coeur : choisissez vos lectures en fonction de vos gouts et de vos projets. 

Pour que vous accordiez plus de temps à la lecture, elle doit être une source de plaisir, pas une contrainte.

4 / Arrêtez votre lecture quand un livre ne vous plait pas

Si vous commencez un livre et que vous vous apercevez qu’il ne vous plait pas, arrêtez votre lecture.

Personne ne vous oblige à lire l’intégralité d’un livre que vous commencez. 

Vous n’êtes redevable en rien auprès de son auteur : si son livre n’est pas intéressant, c’est de sa faute, pas de la votre. De plus, que vous lisiez son livre jusqu’au bout ou pas, il n’en saura rien.

Personne ne viendra contrôler vos connaissances à la fin de votre lecture. Quand vous lisez pour vous, aucun prof ne vous demandera un résumé ou une fiche de lecture.

Si vous vous ennuyez, si vous maitrisez déjà les idées proposées dans un livre, si vous trouvez qu’il est mal écrit, trop répétitif, ou même si le sujet ne vous intéresse finalement plus : arrêtez de le lire.

La lecture doit vous apporter éducation et plaisir, et doit satisfaire votre curiosité. Si ce n’est pas le cas, vous aurez toujours du mal à trouver du temps à y consacrer.

Instaurez une routine

Chaque soir, avant de vous coucher, vous vous lavez les dents. Vous n’avez pas à y réfléchir, vous le faites machinalement, tous les jours. C’est devenu une habitude, une routine.

Mettre en place une routine de lecture est la meilleure façon de lire plus régulièrement. 

Décidez d’un moment dans votre journée à consacrer à la lecture. Ça peut être après le repas de midi pour accompagner votre café par exemple, ou le soir juste avant de vous coucher, peu importe. L’important est de choisir un moment qui suive ou précède une activité que vous faites déjà régulièrement : manger, dormir, vous laver les dents, etc. Une activité que vous faites tous les jours et à peu près à la même heure.

Ensuite, forcez-vous à lire à ce moment là. Faites le tous les jours, sans exception — pour vous y aider, j’ai prévu une page pour suivre vos habitudes dans mon « Journal Idéal ».

Surtout au début, ne sautez pas une seule journée. Si vous manquez de temps, ne lisez qu’une seule page mais lisez quelque chose absolument tous les jours. Mieux vaut lire peu que pas du tout. Le plus important au début est d’ancrer cette habitude dans votre routine quotidienne. Soyez aussi régulier que possible. C’est très important.

Les premiers jours, vous devrez faire un effort pour y penser mais, avec le temps, ce rituel deviendra une habitude, il fera partie de votre routine.

En moyenne, il vous faudra un peu plus de deux mois pour qu’une habitude s’installe9. 

Soyez patient et ne lâchez rien. D’ici quelques semaines, vous ouvrirez votre livre sans même y penser.

6 / Fixez-vous des objectifs

Si vous avez du mal à vous motiver, vous fixer des objectifs de lecture peut être un bon moyen de trouver plus de temps pour lire.

Pour commencer, votre premier objectif devrait être de lire tous les jours, même si vous ne lisez qu’une seule page — le temps d’ancrer l’habitude, comme nous en avons parlé dans le paragraphe précédent.

Ensuite, vous pourrez vous fixer des objectifs plus ambitieux : 

  • Lorsque vous commencez une session de lecture, fixez-vous un objectif minimum en nombre de pages ou en temps. Ceci vous poussera à lire plus de pages d’une traite.
  • Chaque mois ou année, fixez-vous un objectif en nombre de livres lus.

Il n’y a pas de règle précise pour vous fixer des objectifs, mais l’important est de vous pousser à progresser. 

Fixez-vous un objectif clair, bien défini, et difficile à atteindre. Il doit vous pousser à vous dépasser, tout en restant réaliste — sans quoi il aura l’effet inverse et vous démotivera : si vous ne lisez pas du tout et vous fixez un objectif de 200 livres pas an, vous n’y arriverez jamais. L’objectif est trop ambitieux pour votre niveau.

Si vous lisez une quarantaine de livres par an, pourquoi pas vous mettre au défi d’en lire 52 cette année ? — c’est à dire un par semaine. C’est un objectif ambitieux, mais réalisable. Il est également facilement mesurable : chaque semaine vous savez si vous gardez le rythme ou pas et pouvez ajuster votre temps de lecture en fonction.

Dernier point important : faites toujours en sorte que vos objectifs évoluent.

Si vous ne lisez pas du tout, fixez-vous comme objectif de lire une page cette semaine, puis 2 pages la semaine prochaine, puis 3 la suivante, et ainsi de suite. Au bout d’un an, vous lirez 52 pages par semaine — environ un livre par mois. Pas mal pour quelqu’un qui ne lit pas du tout aujourd’hui.

7 / Prenez rendez-vous avec vos livres

« Si ce n’est pas dans mon agenda, ça n’existe pas ». Une expression répandue chez les anglo-saxons10 et qui se révèle être très juste.

Si vous voulez trouver plus de temps pour lire, bloquez du temps pour cette activité dans votre agenda — comme vous le feriez si vous aviez une réunion avec votre patron ou votre meilleur client.

Lire est un travail important. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à bloquer cette réunion sur votre temps de travail. Je sais que tout le monde ne peut pas le faire, mais si vous êtes votre propre patron ou pouvez gérer votre agenda comme vous le souhaitez, faites-le sans hésiter.

Lire vous permettra de décompresser, de diminuer votre stress, de prendre du recul sur votre activité et de vous changer les idées — le tout en vous fournissant de nouvelles idées, de nouvelles perspectives et de nouveaux savoirs.

Après une séance de lecture, même courte, vous vous sentirez relaxé, motivé et prêt à relever les défis professionnels qui vous attendent.

8 / Paramétrez des rappels sur votre smartphone

Pour vous aider à mettre en place des habitudes de lecture (voir le conseil numéro 5) ou vous rappeler de vos rendez-vous de lecture (voir le conseil numéro 7), pensez à configurer des rappels sur votre smartphone.

Absorbé par votre vie quotidienne, vous risquez de ne pas vous souvenir qu’il est temps de faire une pause et d’ouvrir un livre.

Et pendant que vous avez votre téléphone en main, mettez le en mode avion et posez le loin de vous. Ça vous évitera d’être dérangé par une notification pendant votre séance de lecture ou d’avoir envie de prendre votre smartphone en main et regarder s’il n’y a rien de nouveau sur Facebook.

9 / Ayez toujours un livre avec vous

Où que vous alliez, ayez toujours un livre sous la main. Ainsi, à chaque fois que vous le verrez vous vous rappellerez que vous devez le lire. Si vous le laissez dans votre bibliothèque, vous n’y penserez jamais.

 Si vous devez sortir, pensez également à prendre un livre avec vous. Vous ne savez jamais à l’avance ce que vous réserve votre journée. Vous aurez peut-être un peu de temps pour lire en attendant dans une salle d’attente, dans votre voiture, sur le quai d’une gare, etc.

10 / Profitez de chaque instant

Si vous attendez d’avoir une heure de libre devant vous avant d’ouvrir un livre, vous ne lirez jamais. Au lieu de cela, profitez de chaque instant qui s’offre à vous pour lire — aussi court soit-il.

Vous êtes dans votre voiture et attendez vos enfants à la sortie de l’école ? Lisez quelques pages. Le médecin à du retard et vous attendez dans la salle d’attente ? Lisez quelques pages. Votre amie est en retard à votre déjeuner ? Asseyez-vous pour l’attendre et lisez quelques pages.

Même si vous n’avez que deux minutes devant vous, c’est assez pour lire une page. Faites ceci 5 fois par jour et vous aurez gagné une heure de lecture dans la semaine.

Si vous prenez cette habitude, vous serez surpris du nombre de moments que nous perdons alors qu’ils pourraient être mieux employés.

11 / Mettez-vous aux livres numériques

Même si je préfère les livres papiers, les livres numériques ont des avantages et notamment le fait de pouvoir être lus sur un smartphone — appareil que j’ai toujours dans la poche, quoi que je fasse et où que je sois.

Les livres numériques me permettent d’avoir toujours un livre sous la main.

Il m’arrive de lire quand je prépare à manger, quand je me brosse les dents, quand je suis en avance pour un rendez-vous.

Un autre avantage du livre numérique : vous n’avez pas besoin de lumière pour lire. L’écran rétro-éclairé de votre smartphone, tablette ou liseuse vous permet de lire dans l’obscurité la plus totale — vous pouvez même régler la luminosité de l’écran pour l’adapter à vos besoins. Si vous lisez dans votre lit et ne voulez pas déranger votre conjoint ou conjointe, c’est un avantage non négligeable.

La majorité des applications de lecture numérique peuvent être installées sur un smartphone, une tablette, un ordinateur et sont accessibles via un site web. La page à laquelle vous vous arrêtez, les passages que vous surlignez et les notes que vous prenez se synchronisent automatiquement.

12 / Mettez-vous aux livres audio

Tout comme les livres numériques, les livres audios ont des avantages et des inconvénients.

Je ne vous recommande pas de faire des livres audio votre support de lecture principal. Il est en effet plus difficile de prendre des notes et de rester concentré sur le texte — vous faites souvent une autre activité pendant que vous écoutez un livre audio. Et surtout, il vous faudra plus de temps pour terminer un livre audio que si vous lisiez un livre classique — vous lisez plus vite dans votre tête qu’à voix haute, surtout si vous devez être clairement compréhensible à l’oral.

Cependant, les livres audio sont un excellent moyen de lire lorsque vous avez les mains et les yeux occupés — lorsque vous conduisez ou marchez par exemple.

Si vous passez beaucoup de temps en voiture, plutôt que d’écouter de la musique, pourquoi ne pas écouter un livre audio ? Ce sera plus bénéfique.

Une recommandation : lorsque je choisis un livre audio, je préfère acheter un livre que j’ai déjà lu et qui contient des conseils que j’aimerais suivre. Le réécouter — parfois très régulièrement, tous les 6 mois par exemple — me permet de me remémorer ces conseils et me rappelle de les appliquer.

13 / Lisez plusieurs livres en même temps

Ce conseil découle des 3 conseils précédents : en lisant plusieurs livres à la fois, vous pourrez plus facilement faire en sorte de toujours avoir un livre avec vous.

Vous pouvez par exemple laisser un livre sur votre table de chevet et le lire en vous endormant, en avoir un autre sur votre bureau pour le lire entre deux rendez-vous, et un troisième que vous laissez dans votre salon pour le lire en soirée.

De même, vous pouvez lire en même temps un livre papier, un livre numérique et un livre audio. Ainsi, vous aurez toujours de quoi lire, quoi que vous fassiez et où que vous vous trouviez.

Le plus souvent, je lis 4 livres simultanément : un livre audio en voiture, un second, au format numérique, que je lis depuis mon smartphone dès que j’ai quelques secondes de disponible, un troisième qui reste dans ma chambre et que je lis le soir en me couchant, et enfin un quatrième que je lis dans la journée et qui me sert pour mes recherches professionnelles.

14 / Lisez où que vous soyez

Vous pouvez lire où que vous soyez : lorsque vous êtes dans une salle d’attente, lorsque vous êtes dans un train, lorsque vous mangez seul, dans un parc, à la plage… réellement partout.

Vous devez prendre le reflex d’ouvrir un livre — même si ce n’est pour lire que quelques lignes — dès que vous avez quelques minutes à ne rien faire. C’est le meilleur moyen de lire malgré un emploi du temps chargé.

Revivez dans votre tête votre journée d’hier et essayez de trouver des lieux ou des moments où vous auriez pu lire quelques pages. Je suis sur que vous allez en trouver quelques uns. 

Besoin d’un peu d’aide ? Concentrez-vous sur les moments où vous avez sorti votre smartphone de votre poche. Ces moments ne pourraient-ils pas être remplacés par de la lecture ?

15 / N’ayez pas peur du regard des autres

Parfois, sortir un livre peut être intimidant. Particulièrement pour les jeunes, au lycée ou à la fac. Peur de passer pour le têtard à lunette, le premier de la classe, l’intello de service ou que sais-je.

N’ayez pas peur du regard des autres, au contraire. 

N’hésitez pas à sortir un livre. Dites-vous que vous avez de la chance de ne pas être comme la majorité des gens aujourd’hui, qui perdent du temps sur les réseaux sociaux alors qu’ils pourraient s’instruire et améliorer leur futur grâce à un bon livre.

La lecture est un super-pouvoir. En lisant, c’est vous le super-hero.

Ayez également en tête qu’en ouvrant un livre vous montrez le bon exemple. Soyez un leader — surtout si vous avez des enfants ou petits-enfants : montrez leur le bon exemple et faites leur comprendre que lire est une activité important.

16 / Lisez pendant vos déplacements

Que ce soit pour aller travailler, amener vos enfants à l’école ou faire des courses, vous perdez beaucoup de temps à vous déplacer.

Que vous utilisiez votre voiture, empruntiez les transports en commun ou usiez vos chaussures sur les trottoirs, vous pouvez utiliser ce temps perdu pour lire.

Dans les transports en commun, un livre papier ou numérique fera parfaitement l’affaire. Si vous conduisez ou vous déplacez à pied, optez pour un livre audio.

17 / Lisez en mangeant

Si vous mangez seul, pourquoi ne pas profiter de ce temps pour lire quelques pages ?

Ce sera plus bénéfique que de relire pour la deux-centième fois ce qui est écrit sur votre boite de céréales du petit déjeuner, de regarder la télé, ou encore de lire les statuts inintéressants que publient des personnes que vous ne connaissez même pas sur un réseau social.

Profitez de votre pause déjeuner pour lire et, pour qu’elle soit encore plus bénéfique, pourquoi ne pas vous installer dehors au soleil ?

18 / Lisez aux toilettes

Aussi chargé que soit votre emploi du temps, vous passez obligatoirement quelques minutes chaque jour aux toilettes. Plutôt que de lire un magazine inintéressant ou de perdre du temps sur les réseaux sociaux, prenez un livre avec vous — ou laissez un livre dans vos toilettes, pour l’avoir à portée de main même en cas d’urgence.

L’avantage des toilettes, c’est que personne ne viendra troubler ce moment de lecture — même si votre patron est derrière votre dos le reste de la journée, là, il vous lâche un peu.

19 / Lisez avant de vous coucher

Lire vous permet de vous relaxer. D’après une étude menée à l’Université de Sussex, 6 minutes suffisent pour réduire votre niveau de stress de 68%.

Avant de vous coucher, accordez-vous une dizaine de minutes de lecture — ou plus si vous le pouvez. 

Cette habitude vous aidera à tirer un trait sur votre journée, à vous relaxer, et à vous mettre dans de meilleures conditions pour vous endormir.

20 / Levez-vous quelques minutes plus tôt

Si vous n’arrivez pas à vous dégager assez de temps pour lire dans la journée, il vous suffit de régler votre réveil quelques minutes plus tôt et de commencer votre journée avec un livre.

En plus de vous laisser du temps pour lire, vous lever tôt vous permettra de profiter chaque matin d’un moment de calme et de détente pour attaquer la journée du bon pied.

Essayez : réglez votre réveil 30 minutes plus tôt demain matin, vous ne le regretterez pas.

21 / Eteignez la télé

Vous saviez que j’allais y venir. La télé est le pire ennemi du livre. Vous l’allumez machinalement, vous restez collé devant pendant des heures — parfois même si le programme ne vous intéresse pas vraiment — et elle ne vous apporte rien.

Débranchez votre télé et arrêtez de la regarder ne serais-ce qu’une semaine et vous vous apercevrez du temps qu’elle vous fait perdre.

Si vous aimez regarder des films ou des documentaires, le mieux est de les visionner en replay. Vous pourrez ainsi planifier comme vous le souhaitez votre séance télé, et ceci vous évitera de rester bêtement devant la télé une fois votre film terminé, à regarder un programme qui ne vous intéresse même pas.

22 / Ne perdez pas de temps sur les réseaux sociaux

Si la télé est l’ennemi numéro 1 du livre, les réseaux sociaux sont juste derrière — et gagnent du terrain chaque année.

Essayez de limiter votre usage à tout prix. 20 minutes par jour suffisent amplement à vous tenir au courant de ce que font vos proches et les personnes que vous suivez. 

Et si ça ne vous suffit pas, c’est probablement parce que vous suivez trop de monde. Choisissez mieux vaut influences.

23 / Contrôlez votre smartphone

Si vous ne contrôlez pas votre smartphone, c’est bientôt lui qui contrôlera votre vie.

Quelques règles à respecter : 

  1. N’installez jamais de jeux sur votre smartphone. Ils sont créés pour être addictifs et vous feront perdre beaucoup de temps.
  2. Supprimez toutes les applications qui ne sont pas absolument nécessaires.
  3. Mettez sur la première page de votre écran d’accueil les applications qui vous sont utiles et ne risquent pas de vous faire perdre du temps11. Moins il y a d’applications sur votre écran d’accueil, mieux c’est.
  4. Regroupez les autres applications sur le second écran de votre smartphone, et rangez-les dans des dossiers. Elles seront ainsi plus difficilement accessibles. Plus une application risque de vous faire perdre du temps, plus elle doit être difficile d’accès — idéalement elle devrait même être supprimée.
  5. Supprimez toutes les notifications, alertes et pastilles sur les icônes des applications, à moins qu’elles ne soient importantes12. Vous éviterez ainsi d’être dérangé pour rien.
  6. Enfin, utilisez des applications pour bloquer l’utilisation d’autres apps pendant des plages de temps données. Apple à ajouté cette fonctionnalité à iOS — la fonction « Temps d’écran », qui vous permet de bloquer les applications mais aussi de savoir combien de temps vous passez sur les réseaux sociaux, sur les jeux et autres catégories d’apps — mais il existe des services spécialement conçus à cet effet sur toutes les plateformes. Essayez l’application Freedom par exemple.

24 / Arrêtez de lire n’importe quoi

Vous savez comment ça se passe : vous voyez le titre d’un article à sensation sur Facebook, il attire votre curiosité, alors vous cliquez. A la fin de votre lecture — qui ne vous a absolument rien appris —, vous trouvez un autre lien, puis un autre, et encore un autre. Au final, vous venez de perdre 15 minutes inutilement.

Evitez de lire n’importe quoi sur internet.

Comme je vous l’ai expliqué dans un article précédent (« Lecture active : la méthode pour tirer tous les bénéfices de vos lectures »),  le mieux est d’utiliser un service comme Instapaper qui vous permet de lire plus confortablement et en évitant les distractions — publicités, pop-up, menus et liens divers.

Autre avantage de ce service : vous pourrez prendre des notes et surligner les passages importants au cours de votre lecture — comme si vous lisiez un livre papier.

Idem pour les news, les actus people, les photos de chats : ça ne vous apporte rien et vous fait perdre un temps précieux. Arrêtez de visiter ce genre de site.

Pour y arriver, le plus efficace est d’arrêter de suivre les personnes qui partagent ce genre d’articles. En filtrant les personnes que vous suivez, vos réseaux sociaux deviendront une source d’inspiration, de bonnes idées, de sujets à approfondir, de livres à acheter et d’articles intéressants à lire.

Choisir avec attention ce que vous lisez est extrêmement important, tout comme choisir la façon dont vous utilisez chaque minute de votre temps.

25 / Achetez plus de livres que ce que vous ne pouvez lire

Lorsque vous voyez un livre qui vous intéresse, achetez-le sans hésiter. Même si vous n’avez pas le temps de le lire.

Être entouré de livres vous incitera à lire plus régulièrement.

Et, même si vous en achetez beaucoup plus que ce que vous ne pouvez lire, ceci aura un avantage : vous constituerez votre anti-bibliothèque. Un outil précieux, au service de votre éducation et de votre développement personnel.

26 / Vous n’êtes pas obligé d’acheter vos livres

Si le manque d’argent vous empêche de lire autant que vous le souhaiteriez, trouvez un moyen de lire pour moins cher — voir gratuitement.

Beaucoup de bibliothèques vous permettent d’emprunter des livres pour un prix dérisoire.

Vous pouvez également vous procurer certains livres d’occasion, parfois pour moins de 2 euros.

Enfin, si vous lisez beaucoup, il existe des services qui vous permettent de lire autant de livres que vous le souhaitez pour un abonnement mensuel fixe. 

Personnellement, j’utilise Scribd. Ce service me permet, pour moins de 10€ par mois, de lire autant de livres que je le souhaite — en version numérique bien entendu. Une application mobile ainsi qu’une appli web sont disponibles et mon abonnement me permet d’accéder à une vaste bibliothèque de livres audio.

27 / Suivez vos progrès

Suivre vos progrès est un bon moyen de rester motivé.

Si vous n’avez pas l’habitude de lire, prenez un calendrier et marquez d’une croix rouge les jours où vous lisez au minimum une page — vous pouvez vous servir de votre « Journal Idéal » pour le faire, une page est spécialement conçue pour suivre vos habitudes. Après quelques jours, une chaine se formera. Votre objectif sera alors de ne pas la rompre.

Si vous lisez plus régulièrement, tenez une liste de vos lectures et essayez chaque année d’augmenter le nombre de livres que vous lisez.

N’hésitez pas à rendre cette liste publique, ce sera encore plus motivant. Par exemple, à chaque fois que je lis un nouveau livre, je l’ajoute à la liste de lecture publiée sur mon blog. Je publie également sa couverture dans ma story Instagram.

Certains sites comme GoodReads proposent ce genre de services. Vous pouvez y tenir une liste de vos lectures, de vos envies, et le site pourra vous faire des recommandations en fonctions de vos préférences.

28 / Rejoignez ou créez une communauté

Etre entouré de personnes qui lisent régulièrement vous incitera à lire plus souvent.

Sur les réseaux sociaux, suivez des personnes qui aiment lire et partagent leurs dernières trouvailles.

Sur Facebook, il existe des dizaines de groupes dédiés à la lecture. Faites quelques recherches et je suis sur que vous en trouverez un qui vous intéresse. Il existe également de nombreux blogs ou forums qui abordent cette thématique.

Si vous ne trouvez pas chaussure à votre pied, pourquoi ne pas créer votre propre communauté ? Simplement en partageant vos lectures sur vos réseaux sociaux vous engagerez des discussions avec des personnes qui partagent les mêmes intérêts que vous. 

Pour aller plus loin, vous pouvez créer un groupe Facebook ou pourquoi pas lancer votre propre blog ?

29 / Défiez vos amis

Si vous aimez les challenges, utilisez l’application Spar ! pour défier vos amis. 

Le principe est simple : vous créez un challenge, par exemple « Lire 10 pages par jour pendant 30 jours », et vous définissez une pénalité, par exemple « 3€ ». 

Chaque jour, les participants doivent prouver — à l’aide d’une vidéo — qu’ils ont relevé le défi. S’ils échouent, ils se voient prélevés du montant de la pénalité.

Toutes les pénalités sont regroupées dans un pot commun et, à la fin du challenge, le vainqueur remporte la mise.

30 / Augmentez votre vitesse de lecture

Les 29 conseils précédents visaient à vous aider à trouver plus de temps pour lire mais, si votre objectif est de lire plus de livres chaque année, ce n’est pas le seul moyen d’y arriver.

Un lecteur « normal » lit à une vitesse de 250 à 300 mots par minute environ — ce qui représente 1 page toutes les deux minutes, soit environ 30 pages par heure.

En lisant 1 heure tous les jours pendant un an, vous lirez 365 x 30 = 11 000 pages, soit un peu plus de 35 livres de 300 pages (Au passage, vous voyez la quantité de livres qu’on peut lire simplement en y consacrant une heure par jour).

Imaginions maintenant que vous appreniez à lire plus vite et que vous augmentiez votre vitesse de lecture de 20%. Au lieu de 300 mots par minute, vous en lisez 400. En refaisant les calculs, vous arrivez à 48 livres par ans, soit 13 livres de plus — sans avoir besoin de trouver plus de temps pour lire.

Certains spécialistes de la lecture rapide lisent à des vitesses assez folles : plus de 1 000 mots par minutes. 

Je ne pense pas que pour un lecteur « classique » une telle augmentation de vitesse soit possible sans 1/ perdre en compréhension et en sa capacité à assimiler et retenir les informations13 — ce qui est notre objectif final — et 2/ en passant des heures à s’entrainer et à pratiquer la lecture rapide.

Même sans viser des résultats aussi extremes, vous pouvez assez facilement augmenter votre vitesse de lecture — ne serais-ce que légèrement. Sur le long terme ça change beaucoup de choses, je peux vous l’assurer.

Il existe des techniques faciles à mettre en oeuvre pour augmenter votre vitesse de lecture. Je vous en parlerai dans mon prochain article qui viendra compléter la série « Lire pour changer de vie » — pensez à vous abonner à la newsletter pour ne pas le rater.

Je ne vous promets pas de multiplier par 10 votre vitesse de lecture, mais l’augmenter de 10 ou 20% en quelques heures et avec un minimum d’entrainement.

31 / Vous n’êtes pas obligé de lire chaque mot que contient un livre

Tout comme le conseil précédent, celui-ci vous permettra également de terminer plus de livres en un même laps de temps.

Avec la bonne méthode, vous pouvez éviter de lire 20 à 30% d’un livre sans en perdre de bénéfices.

Vous l’aurez compris : si vous lisez 30% de mots en moins, il vous faudra 30% de temps en moins pour terminer un livre.

Si, avec les bonnes techniques et un peu d’entrainement, vous arrivez à lire 15-20% plus vite et à supprimer 30-35% des mots que vous lisez, au final il vous faudra deux fois moins de temps pour terminer un livre — sans avoir à trouver plus de temps à consacrer à cette activité.

Tout comme pour la lecture rapide, je publierai dans les prochains jours un article pour compléter la série « Lire pour changer de vie » dans lequel je vous expliquerai comment éviter de lire une partie des mots que contient un livre sans en perdre les bénéfices. Encore une fois, pensez à vous abonner à la newsletter pour ne pas le rater.

Conclusion

Si vous souhaitez trouver plus de temps pour lire, le plus important est de changer la façon dont vous considérez la lecture.

Elle doit devenir une habitude et être traitée comme un besoin vital — au même titre que manger, dormir ou respirer.

Ayez toujours un livre à portée de main et, dès que vous avez deux minutes, ouvrez le pour en lire ne serais-ce qu’une seule page. 

Faites ceci 10 fois par jour seulement, et vous lirez 15 livres supplémentaires chaque année.

Si vous ne lisez pas du tout, commencez doucement : une page par jour est suffisant. Le plus important est de prendre l’habitude de lire tous les jours.

Une fois que vous aurez pris cette bonne habitude, vous pourrez aller plus loin :

  • apprendre à lire plus rapidement, et
  • utiliser une méthode qui vous évite de lire tous les mots que contient un livre.

Je vous parlerai de ces deux derniers points dans de futurs articles que je publierai ces prochains jours sur le blog. 

D’ici là, choisissez un livre qui vous plait et faites en sorte de trouver du temps pour le lire.

Et souvenez-vous : la lecture est le meilleur moyen d’améliorer votre avenir.

Cet article fait partie de la série Lire pour changer de vieArticle précédent : Lecture active : la méthode pour tirer tous les bénéfices de vos lecturesArticle suivant : Lecture rapide : les mensonges qu’on vous raconte

Notes   [ + ]

1. Avant d’écrire ma série d’articles dédié à la lecture, j’ai envoyé un questionnaire à des dizaines de mes abonnés. Le manque de temps était le problème numéro un rencontré par les personnes interrogées, quelles que soient leurs habitudes de lecture : ceux qui ne lisent jamais se plaignent de ne pas avoir assez de temps pour ouvrir un livre et ceux qui lisent déjà se plaignent de ne pas avoir assez de temps pour lire autant qu’ils ne l’aimeraient
2. Pendant des années je ne lisais que très peu alors que j’avais pas mal de temps libre. Aujourd’hui, je lis beaucoup plus alors que j’ai deux enfants de moins de 3 ans et un travail très prenant. Trouver du temps pour lire est avant tout une question de priorités.
3. Chiffres Médiamétrie pour l’année 2017. Le rapport complet peut être lu ici : L’année TV 2017
4. Selon les chiffres de l’institut de statistiques Statista. Si vous utilisez un smartphone ou une tablette Apple, regardez la fonction « Temps d’écran ». Vous pourrez y découvrir combien de temps vous passez réellement sur les réseaux sociaux, les jeux et autres catégories d’apps. Vous risquez d’être surpris. J’imagine qu’il existe une fonction équivalente — ou une application spécifique — capable de vous donner les mêmes chiffres si vous utilisez un système Android.
5. Source http://www.execuread.com/facts/. J’ai pu confirmer ces données via de nombreuses autres sources.
6. La non-fiction ou littérature non-fictionnelle regroupe l’ensemble des écrits ne relevant pas de la fiction. Les essais, les encyclopédies, les manuels, les livres traitant de politique, de pédagogie, de psychologie, d’histoire, de religion ou de sciences, ainsi que les livres de recettes sont considérés comme de la non-fiction. Cette distinction est d’origine anglo-saxonne, et peu présente dans la littérature francophone. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Non-fiction
7. Une estimation personnelle, mais peu importe qu’elle soit exacte ou pas, l’important est d’avoir une base pour faire nos calculs.
8. Pour la petite histoire, j’ai passé deux ans à la face de médecine mais n’ai jamais réussi à passer le concours. J’ai ensuite continué dans la programmation informatique, puis dans la communication, mais sans jamais aller au bout d’aucun cursus.
9. La durée exacte peut varier, mais en moyenne il faut 66 jours pour qu’une habitude s’installe. A lire à ce sujet : Atomic Habits de James Clear ou sur son blog, l’article « How Long Does it Actually Take to Form a New Habit? (Backed by Science) »
10. « if it’s not on my calendar, it doesn’t exist »
11. Voici les applications qui se trouvent sur la première page de mon smartphone : une application pour la lecture, une application pour la méditation, une application pour prendre des notes, une application pour gérer mes taches, mon calendrier, le téléphone, le SMS et l’explorateur de fichiers. Le reste de l’écran est vide.
12. Les seules applications autorisées à m’envoyer des notifications sont le téléphone, le SMS, le calendrier et la gestion des taches.
13. Si on prend le classement publié sur le site Memoriad, les participants arrivent à des vitesses de l’ordre de 1 000 mots par minute mais ont un taux de compréhension de 60 à 70% seulement : http://www.memoriad.com/index.asp?s=kategoriler&b=kategori-detay&kategoriid=22dcbcd854eaa633da9a3df588bdb010&lang=EN#results

Vous avez aimé ? Dites-le moi ou partagez avec vos proches

Cet article vous intéresse et vous voulez approfondir le sujet ? Vous avez un commentaire, une question ou une remarque à faire ? On en discute ici.