Tout le monde devrait avoir une newsletter

Tout le monde devrait avoir une newsletter

Si vous êtes un créatif — auteur, photographe, graphiste, peu importe.

Plutôt que de passer votre temps à chercher des followers et des likes sur les réseaux sociaux,

Vous feriez mieux de créer une newsletter et de tout faire pour inciter les gens à s’y inscrire.

Lorsque vous avez l’email de quelqu’un, vous pouvez le joindre directement et quand vous le voulez.

Avec les réseaux sociaux, vous dépendez d’un algorithme, votre compte peut être fermé arbitrairement, seul un faible pourcentage de vos followers voient vos publications.

Pourquoi une newsletter est-elle aussi importante ?

Parce qu’elle vous confère un pouvoir énorme.

Le jour où vous lancerez votre premier livre par exemple, imaginez la différence que cela ferait si vous pouviez en parler à plusieurs dizaines de milliers de personnes. Des personnes qui vous connaissent, qui vous font déjà confiance, qui savent ce que vous valez et ce que vous êtes capable de faire.

Aujourd’hui, une newsletter avec beaucoup d’abonnés est souvent ce qui différencie un livre qui vivote d’un best-seller.

(Je peux vous en parler, si J’apprends la photographie est devenu un best-seller, c’est grâce à vous qui me suivez parfois depuis plusieurs années. Merci 🙂 )

C’est aussi ce qui différencie un artiste qui vit de son activité et un artiste qui doit trouver un job pour survivre.

(Ça aussi c’est grace à vous ! Merci 🙂 )

J’en discutais hier encore avec Simon Dulac, Fondateur de Rapido Livres et membre du Programme Premium : c’est incroyable le nombre d’auteurs (et c’est la même chose pour les photographes) qui font l’erreur de ne pas avoir de newsletter.

Et même si aujourd’hui vous n’en voyez pas l’utilité, peut-être parce que vous êtes employé, retraité, ou parce que les réseaux sociaux vous apportent déjà assez de clients,

Faites-le quand même.

Vous ne savez pas de quoi votre avenir sera fait et avoir une newsletter est toujours un avantage.

Si un jour une opportunité se présente à vous, savoir que vous avez des dizaines de personnes à qui en parler vous décidera peut-être à prendre ce risque, à vous lancer.

Aujourd’hui, tout le monde devrait avoir une newsletter.

(Pour ceux qui me poseront la question, j’utilise Convertkit pour gérer ma newsletter)